MENU ZINFOS
Communiqué

Me Djalil Gangate nommé à la présidence de Business Bridge Océan Indien


Par NP - Publié le Lundi 4 Décembre 2017 à 13:00 | Lu 1196 fois

La conférence organisée par le Centre de Médiation et d’Arbitrage de La Réunion (CMAR) s’est clôturée, ce vendredi 1er décembre, avec l’opérationnalisation de Business Bridge Océan Indien. Ce regroupement a pour vocation d’être une plateforme qui reliera les différents centres de médiation et d’arbitrage de l’océan Indien dans des cas de litiges transnationaux. Djalil Gangate a été nommé premier président de la structure Business Bridge Océan Indien. Il aura pour vice-présidents, Gérard Ramangaharivony du Centre d’Arbitrage et de Médiation de Madagascar et Mohamed Naoioui, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte. Le secrétaire est Mohamed Abderemane, de la Cour d’Arbitrage et de Médiation des Comores. Le trésorier est Barlen Pillay de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’île Maurice. L’Union des Chambres de Commerce et d'Industrie de l'Océan Indien (UCCIOI), présidée par Mme Isabelle Chevreuil, a reçu la présidence d’honneur de la structure. Eric Magamootoo et Johary Ravaloson sont également les membres du conseil d’administration.

Djalil Gangate se dit honoré de la confiance placée en lui. "Je remercie tous ceux qui pensent que nous pouvons promouvoir la médiation et l’arbitrage pour faciliter le règlement des litiges éventuels, mais nous voulons surtout apporter notre contribution à la mise en place d’un environnement propice au développement économique régional. Nous espérons voir plus d’entreprises de la région partir à la conquête d’opportunités qu’offre la zone, avec le sentiment que leur parcours est sécurisé grâce à la présence de Business Bridge Océan Indien qui leur offrira un mode efficace de résolution de leurs litiges éventuels", a-t-il déclaré à l’issue du colloque.

Business Bridge Océan Indien est le résultat des efforts menés par les centres de médiation et d’arbitrage des différentes îles suite aux retours des entrepreneurs de la région qui ont souvent eu des difficultés en tentant l’expérience à l’international et se sont retrouvés confrontés à des lois différentes de celles de leur pays dans des contentieux. La médiation et l’arbitrage dans de tels cas figurent parmi les options les plus viables pour les entreprises.

Johary Ravaloson, fondateur de Business Bridge Océan Indien, va plus loin. "Malgré la proximité des îles, les systèmes juridiques pratiqués se révèlent différents. A Maurice, il y a le Common Law ; aux Comores, ils sont régis par l’OHADA [Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique]. Business Bridge Océan Indien est un donc un centre régional qui mettra en place un règlement commun pour la médiation et l’arbitrage. Avec des règles communes, il est beaucoup plus simple de s’entendre et de résoudre les conflits", souligne-t-il.

Les ambitions de Business Bridge Océan Indien sont multiples, ajoute Djalil Gangate. "Nous souhaitons que nos arbitres reçoivent une formation commune de qualité afin d’harmoniser nos standards de traitement des affaires. Nous souhaitons nous mettre au service du développement économique des entreprises de nos régions en leur offrant cet outil permettant de sécuriser leur prise de risques à l’international. Tout développement pour être réussi nécessite un cadre le plus sûr possible."

La prochaine conférence est prévue l’année prochaine à Mayotte.




1.Posté par HORTENSIA le 04/12/2017 16:25

toutes mes félicitations à Me Djalil GANGATE !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes