MENU ZINFOS
Mayotte

"Mayotte vit une période insurrectionnelle qui ne dit pas encore son nom"


Je connais personnellement Denis Herman, le rédacteur en chef des Nouvelles de Mayotte. Il n'a rien d'un va-t-en guerre. C'est pourquoi j'ai été interpellé en lisant son éditorial vendredi dernier dans lequel il dressait un tableau plus qu'alarmant de la situation dans l'archipel. Mayotte s'enfonce dans une sorte de "haïtisation" où des gangs font régner le terreur et il réclamait de Paris l'intervention de la Légion étrangère basée sur Petite Terre, avec autorisation de tirer sur les émeutiers.
C'est vrai que je lis tous les jours les informations en provenance de l'ile aux Parfums. Je constate moi aussi la montée de la violence exercée par des hordes de jeunes. Mais de là à tirer à balles réelles sur les émeutiers, il y a un pas...
A l'origine, ceux qui volaient et faisaient régner la terreur à Mayotte étaient de jeunes migrants clandestins en provenance des Comores. Des mineurs qui soit ont débarqué seuls, soit étaient accompagnés mais dont les parents ont été expulsés et renvoyés dans leur ile d'origine. La législation française est ainsi faite qu'on ne peut pas expulser des mineurs mais qu'on peut le faire pour leurs parents. Voilà comment on crée un problème qui tend chaque jour qui passe à devenir plus insoluble car si les mineurs deviennent un jour majeurs, après plusieurs années de méfaits, leurs bandes ont entre-temps été rejointes et gonflées de nouveaux très nombreux arrivants.
Je lisais il y a quelques jours la réaction d'un responsable mahorais qui disait : "Auparavant ils caillassaient les bus, maintenant ils les attaquent à coups de chombos". Tandis que la députée Estelle Youssouffa déclarait de son côté : "Moins il y a de sécurité, plus la population prendra le sujet en main et se fera justice elle-même. On est dans une situation à Mayotte où on va basculer dans la guerre civile".
J'ai décidé de publier cet édito de Denis Herman, avec son aimable autorisation, non pas parce que je suis d'accord avec sa proposition de faire intervenir la Légion étrangère et qu'elle soit autorisée à tirer à balles réelles sur les émeutiers, mais pour que les lecteurs de Zinfos puissent prendre la mesure de la situation insurrectionnelle qui sévit dans ce département français situé à 1.500km de La Réunion. Et de l'exaspération de ses habitants.
A noter que le gouvernement semble avoir en partie pris conscience du problème puisqu'il vient d'annoncer ce soir l'envoi du RAID à Mayotte. Reste à savoir si le remède sera suffisant, tant le mal semble profond.
Pierrot Dupuy

Par - Publié le Lundi 21 Novembre 2022 à 22:47

Images d'illustration
Images d'illustration
Les derniers évènements qui au fil de semaines égrènent des morts trucidés sauvagement à coups de chombo (NDLR : sabres à cannes), des mains sectionnées, des bus attaqués en plein jour, des scènes d'émeutes tant à Djoujani, Passamainty ou encore Kaweni dans la nuit de mercredi à jeudi, sont devenues tellement intolérables qu'il convient d'agir.
 
Ce n'est pas la première fois que nous écrivons qu'il serait bon que la Légion étrangère soit mobilisée pour le maintien de l'ordre.
 
Ce n'est pas la première fois non plus que nous écrivons que Mayotte se trouve dans un contexte insurrectionnel qui mérite une réponse extrêmement ferme de l'Etat avec des moyens appropriés pour faire cesser ce qui risque de devenir une situation ingérable qui l'est -peut-être déjà- d'ailleurs.
 
Devant l'ampleur de ce phénomène, il serait bon que Paris se réveille et prenne la réelle mesure de ce qui se passe ici et mette "le paquet" en dépêchant sur place plusieurs dizaines d'escadrons de gendarmes mobiles, si, si ! et qu'avec l'appui de l'armée, notamment la Légion, soit décrété l'Etat d'Urgence et le couvre feu à Mayotte avec ce que ces mesures d'exception imposent : Interdiction à quiconque de sortir  sous peine d'interpellation immédiate ou au pire de se faire tirer dessus à balles réelles.
 
La réponse à apporter face à ces bandes de voyous déterminés à en découdre quitte à tuer comme elles le font déjà sans problème, doit être désormais proportionnée et pour cela, seul l'Etat d'urgence peut régler le problème.
 
Cette situation extrême a déjà été mise en oeuvre lors des émeutes de Papeete en octobre 1987 lorsque l'Etat d'urgence a été décrété et que la Légion étrangère arrivée de Moruroa, a débarqué en pleine nuit dans la capitale de Tahiti en proie aux violences les plus extrêmes et aux incendies qui ont détruit un quart de la ville. Le déclenchement de cet Etat d'urgence a permis de ramener le calme en Polynésie en 48 heures, d'autant que la justice a frappé fort tous les réfractaires à ces mesures drastiques. Pour l'avoir vécu, les consignes étaient claires pour les légionnaires qui avaient pris position sur le port de Motu Uta avec ordre de le garder et au besoin de tirer à balles réelles en cas de problème.
 
Mayotte hélas est en train de vivre la même chose actuellement et la situation dans laquelle se trouve le 101ème département de la République ne peut plus continuer à accepter ce qui se passe quotidiennement dans nos villes et villages. Le gouvernement est complice des bandes voyous car visiblement il n'a pas saisi l'importance du danger qui plane sur l'ensemble de la population en proie à cette invasion qui ne dit pas son nom.
 
Le préfet a semble-t-il beau alerter Paris sur cette situation insurrectionnelle, il n'est pas entendu. Combien de morts et de blessés estropiés, amputés et bus attaqués, faudra-t-il encore pour qu'enfin le Gouvernement prenne la pleine mesure de la gravité de ce qui se passe sur cette île française?
 
Le problème c'est que Paris ne sait plus où ponctionner des forces de l'ordre à envoyer à Mayotte, car elle n'a pas de réserves suffisantes, c'est clair.
 
Il serait plus que grand temps d'envoyer dans le nord de l'île un navire de la marine nationale avec des consignes strictes pour tout kwassa entrant dans les eaux territoriales et refusant de faire demi tour...
 
L'invasion comorienne qui sournoisement a démarré il y a déjà plusieurs années, se fait de plus en plus prégnante. Il faut s'en inquiéter et vite.
 
Les agitations parlementaires ne suffisent plus. Les discours rassurants non plus car plus personne n'est dupe de la gravité de ce qui se passe ici. Il faut maintenant passer à la vitesse supérieure pour que l'Etat de droit républicain soit réinstauré dans ce département qui sombre de plus en plus dans un chaos indescriptible, car ces attaques quotidiennes sont bien entendu télécommandées et planifiées ailleurs que sur notre territoire.
 
Il faut arrêter de se voiler la face. Mayotte vit actuellement une période insurrectionnelle qui ne dit pas (encore) son nom car Paris refuse de voir les choses en face.
 
Ce n'est pas pour rien non plus que Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu qui avaient promis de revenir en novembre avec des annonces tonitruantes, ont visiblement oublié où se situait notre île....
 
Mayotte n'en peut plus d'être aux prises avec ces hordes sauvages qui ne respectent rien et menacent ouvertement sans aucune retenue les institutions. L'Etat ne peut pas laisser faire. A moins que ce laxisme de l'Etat devant cette situation, ne soit le premier signe d'un largage progressif de Mayotte aux Comores...
 
D.H.
 


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bibik le 22/11/2022 05:50

Le Rutaka ou Kafa la Mjangaya (en comorien) est un massacre de Comoriens perpétré dans la ville de Mahajanga à Madagascar en décembre 1976 qui aurait fait plus de 500 morts et a entraîné le départ en exil de plus de 15 000 ressortissants comoriens.
Le massacre est déclenché par un incident. Le 19 décembre 1976 dans la ville de Mahajanga dans le quartier de Fifio, eut lieu une querelle de voisinage dans le quartier de Mahabibo (un enfant Betsirebaka ayant fait ses besoins dans la cour d’une famille comorienne, un membre de la famille, excédé par cet acte, barbouilla l'enfant de ses propres excréments). Ce geste, qui enfreint plusieurs tabous, est considéré par les Betsirebaka comme un affront. La communauté comorienne propose un zébu et de l’argent, mais les Betsirebaka refusent tout accord à l’amiable.
Le bilan s’élèverait à entre 500 et 2000 morts selon les sources. Le ministre comorien des Affaires étrangères de l'époque, Mouzaoir Abdallah, avait estimé que ces massacres avaient fait 1374 morts (soit dix fois plus que le chiffre avancé du côté malgache)3.
Parmi les victimes, un certain nombre étaient originaire de Mayotte (resté territoire français). Même s'ils n'étaient pas inscrit comme citoyens français au consulat de France, les autorités françaises les ont toujours considérés les mahorais comme ressortissants Français, même si ceux-ci étaient en passe de « dénationalisation » et avait la possibilité d'obtenir par la suite la nationalité comorienne4.
Le nombre de réfugiés vers les Comores évacués par la compagnie d'aviation belge Sabena est de l’ordre de 17 0005, ce qui leur vaudra par la suite le nom de « Sabenas »6.
Les affrontements qui vont faire rage pendant trois jours ne peuvent s'expliquer que par une rancœur sourde, accumulée progressivement par les Malgaches les plus pauvres contre les « étrangers »
Voilà ce qui risque de se produire un jour à la Réunion.
On n'intègre les autres que lorsqu'ils sont rares,
On s'en méfie quand ils affluent,
On les rejette dès qu'ils sont trop. De Joseph Varondin dans son livre les lambrequins de la honte.
L'avenir nous en dira plus.

2.Posté par valeo le 22/11/2022 06:08

Rendez Mayotte aux Comores ou à l'autonomie complète et définitive.

3.Posté par maloden le 22/11/2022 03:09

Merci Sarkozy de nous avoir mis la dedans . Désormais cela prend des proportions énormes sur l’île de la réunion , incivilités, vols avec violence , surpopulation

4.Posté par Selfion le 22/11/2022 06:11

Administration française dépassée.. Sécurité défaillante, santé défaillante, secu défaillante, departement défaillant, communes défaillantes, monde politique vérolé par la corruption, monde économique corrupteurs...

5.Posté par Hardcore le 22/11/2022 06:40

Je ne suis pas d accord avec l auteur.
Le sage montre le capitalisme patriarcal, et l idiot regarde la lune.
Ce ne sont pas les migrants les responsables :
Du manque d infrastructures hospitalières et de personnels médicaux
Du manque d école collège lycée et enseignants
De l inflation
De la spoliation des revenus du peuple par les plus riches
Du détournement de fonds publics par les élus
De la séparation familiale lorsque les parents sans papier sont renvoyés a Mayotte et les enfants laisses dans la foret

L état caapitlaiste patriarcal lui par contre a ses responsabilités (et ses culpabilités)

6.Posté par nathchocolat le 22/11/2022 03:40

Mayotte, est considérée comme une épine dans le pied pour Paris…

7.Posté par Sila le 22/11/2022 04:03

Y finira jamais problème avec Mayotte. Rende ça pou fini avec.

8.Posté par 666 le 22/11/2022 07:38

VIVE LA FRANCE : que Macron nomme SARKOSY Préfet de Mayotte, responsable de cette ineptie de faire de Mayotte un département français : qu'il assume son choix personnel et intéressé qu'il a fait pour tenter d'être réélu grâce à la diaspora mahoraise en 2012.

9.Posté par ‽Réunionnais‽ le 22/11/2022 08:29

Bonjour, Monsieur Dupuis.Merci pour ces informations, qui viennent de Mayotte.
Question.A quand, un sujet de votre par sur le mal profond à La Réunion ?

Cordialement.

10.Posté par Philippe le 22/11/2022 08:36

Je reverrai le même courrier à cet éditorialiste de Mayotte, ici à la reunion nous vivons la même chose ...un déversement de comoriens issus d anjouan ,de moheli,de grande comore ,et de Mayotte ! Qui manifestement ramènent leurs problèmes à la reunion !... et un jour viendra ou....

11.Posté par bibi jacko le 22/11/2022 08:42

Mesure plus drastique rendre cette île au Comores comme le suggère les instances internationales car Mayotte historiquement, culturellement et religieusement ont toujours formé un seul avec les Comores avant que la France coloniale vient mettre le boxon. Pour les Mahorais souhaitant rester français il faudra venir dans d'autre territoire français et il faudra organiser sa pour les dispatcher dans les territoires capables de les accueillir.
Facile d'accuser les Comores lorsque que c'est la France qui a déstabiliser la zone en s’accaparant un territoire pour des raisons géopolitiques.

12.Posté par jean paul etheve le 22/11/2022 08:47

mayotte fait partie de l'archipel des comores.....

13.Posté par Choupette le 22/11/2022 09:01

Envoyez Sarko; il est la cause et le remède.

14.Posté par Ras Lecocotier le 22/11/2022 06:05

Personnellement, je serai d'avis de faire réintégrer Mayotte dans les Comores. À chacun son monde !

15.Posté par Le Jacobin le 22/11/2022 09:22

Bien décrit !

Un Ministre Gérald Darmanin et un porteur d'Eau Carenco attachés à l'OM sourds aveugles et muets.

Une confrérie d'incompétents nous méritons mieux.

16.Posté par Zoé le 22/11/2022 10:14

Franchement garder Mayotte nous occasionnera plus de problèmes qu'autre chose.
Sarkosy est vraiment aller jusqu'au bout de sa bêtise en faisant devenir Mayotte un DOM

17.Posté par Lalangnapwinlozo le 22/11/2022 11:20

Je veus bien rendre Mayotte aux Comores, mais sans oublier ceux qui vivent ici avec !
Sinon ça n'a pas de sens ...

18.Posté par riverstar974 le 22/11/2022 11:45

cest la France de mcron. un etat impuissant avec la racaille mais sans pitie avec les citoyens comme pendant le covid, comme avec la reforme du chomage et bientot celle des retraites. vous l'avez voulu en core 5 ans ce dangereux personnage, gouter maintenant

19.Posté par Dignité le 22/11/2022 12:00

Certes rendre Mayotte à l'Etat comorien est une solution, encore faut-il qu'il le veuille sans parler des problèmes juridiques liés à la législation française de type référendum local ou national.
Si toutefois cela se fait , notre île en sera très impactée.
Pourquoi? Parce que les mahorais éduqués qui ont adopté les moeurs et coutumes françaises ne voudront pas y rester pour connaitre le niveau de vie des comoriens des îles voisines.
En leur qualité de français, ils vont rappliquer chez nous et emmener avec eux leur mode de vie caractérisé par des tenues vestimentaires particulières et des comportement grégaires conduisant au communautarisme avec tous ses inconvénients comme le développement d'une culture tribale.

20.Posté par Fache Y San le 22/11/2022 12:46

Je trouve complètement dingue les commentaires des zinfonautes...
Il n'y a plus rien à envier à Fdesouche, bravo cher lecteurs vous êtes dans le plus bas niveau...

Pour tous les gros malins qui veulent rendre Mayotte aux Comores:

1) Vous rendez vous compte que vous êtes les idiots utiles de nombre de français de droite et d’extrême droite qui rêvent de se débarrasser des outres mers vu comme couteux et peu utiles? En ouvrant cette boite de pandore vous sciez la branche sur laquelle nous sommes tous assis....

2) A votre avis, les mahorais, qui ont des papiers français aussi valables que les notre iraient dans quel département si Mayotte devenait comorienne????

21.Posté par Diablo le 22/11/2022 12:51

Indépendance un point c' est tout . Chacun chez soi.

22.Posté par 101e le 22/11/2022 13:02

Pourquoi 200 soldats français sont ils stationnés en Roumanie dans l'attente d'une "guerre de haute intensité" contre la Russie alors que Mayotte 101e département français est comparé à Haïti tant les violences y sont incontrôlées ?

Comment imaginer que l'on puisse faire face à l'armée russe si on ne parvient pas à mater des émeutes de délinquants mineurs pour la plupart ?!

23.Posté par ATCHOUM le 22/11/2022 13:36

La France n'a tout simplement plus les moyens ...de ses territoires d'outre mer ....
Elle n'a d'ailleurs pas les moyens de surveiller son espace maritime régulièrement pillé !
Un pays endetté qui n'a plus d'industrie et qui dépense plus qu'il n'encaisse, cela se fait sur le dos des générations futures.
Malheureusement Il va falloir faire avec

24.Posté par MOMON ZEVE crépu PAPA YAB LES HAUTS KI MI Lé? le 22/11/2022 13:43

Certains disent o





























Certains disent ou le drapeau de France flotte ils se sentent chez eux même sur un tas de fumier, une carte d'identité à la main ne fera jamais d'un mahorais un français, une culture différente une vision différente leurs ancêtres ne sont pas des Gaulois non plus que de l'hypocrise pure et dure. Les Mahorais sont originaires d'afrique ils sont musulmans putain foutez leurs la paix arrêtez de dénéturer les gens , je suis créole mais je n'ai pas la même culture que le parisien ou le bordelais ne soyons pas faux culs le reste n'est que littérature et politique!

25.Posté par Diablo le 22/11/2022 17:13

Il est terminé le temps où les gens qui disent ce qui pensent seraient des racistes. Il faut aujourd'hui dire et entendre la vérité. Le vivre ensemble n' existe plus. Peut etre sur les réseaux sociaux et encore.
Les moralisateurs s' il vous plaît fermez la ..... la France paye aujourd'hui son amour pour les autres mais n' a reçue aucun retour positif . Aujourd'hui c' est violence, délinquance, rsa, allocations....
Pour la Réunion et son peuple c' est pareil. Trop bon trop con . Il faudra quitter notre belle île ou alors peut-être finalement se battre ??? Et faire le ménage ??? Alors qui a le courage de parler ????

26.Posté par Diablo le 22/11/2022 17:27

Post 20 la morale gardez la pour vos enfants qui ne sauront plus d' ou ils viennent. Je crois que le gros malin c' est bien vous. Je pense que le Réunionnais votent RN non pas par racisme mais bien à cause de ce problème avec Mayotte. Oui je sais la vérité fait très mal à entendre. Et pour les mahoraise qui touchent 7000€ /mois à faire des enfants braguette. Retour à la maison . La famille sera heureuse des retrouvailles.

27.Posté par Fache Y San le 22/11/2022 19:00

Diablo, na poin de morale dans ce que je dis.
Mais j ai aussi été en métropole et si tu savais tout ce que j ai entendu comme "je suis pas raciste mais"... "les arabes sont"... les noirs sont".... je vote FN mais je suis pas raciste.... j ai une amie plus noire qu une arabes....
Autant vous dire également toutes les jolies pensées de ces sympathique concitoyens pour le métissage créole et les outre mer...
Ce que je voulais signifier c est qu on a le même comportement... et que les solutions y a qu'à faut quon, type rendre Mayotte aux Comores ne protégerait pas La Réunion, bien au contraire...

Et après des mahorais j en connais des très bien, comme je connais des Créoles multi récidivistes. Et bien plus que l origine géographique, je lierais les comportements aux milieux sociaux et aux quartiers guettos. Promenez vous dans ces charmants secteurs et vous constaterez que les mahorais sont loins d avoir le monopole de la délinquance, et que pas mal de nos Jean, Jacky, Michael tiennent également bien le pavé

28.Posté par Fache Y San le 22/11/2022 19:02

Petite question parallèle, combien il faut de gamins pour 7000€ d alloc?
Parceque je vais peut-être m y mettre!!!

29.Posté par Luc-Laurent Salvador le 22/11/2022 20:52

Faire de Sarkozy le coupable de cette situation est ridicule. C'est TOUTE LA CLASSE POLITIQUE réunionnaise qui a voté la départementalisation en sachant que ça allait faire une pompe aspirante pour les Comoriens, de sorte que l'hôpital de Mamoudzou est devenu la première maternité de France puisque, de dorénavant à désormais, la règle du jeu pour gagner le gros lot, c'est de naître à Mayotte.

On a fermé les yeux sur les kwassa kwassa, Macron en a même rigolé (c'est dire l'indécence du personnage) mais en ouvrant grand la porte de l'immigration sans se donner ni la volonté, ni les moyens de contrôler quoi que ce soit, on a effectivement créé les conditions d'une guerre civile.

Elle est juste en train de s'installer et envoyer 10 hommes du RAID, sans douter une seconde de leurs compétences sûrement exceptionnelles, c'est un bras d'honneur à tous les français mahorais comme aux réunionnais d'ailleurs qui seront vite en première ligne.

Même la Légion ne suffirait pas car il ne serait à RIEN d'avoir des moyens excellents et suffisants si on n'a pas LA VOLONTE DE S'EN SERVIR.

Or, il n'y a pas et il n'y aura pas de volonté politique de régler le problème de l'immigration sauvage à Mayotte car le faire remettrait en cause la politique nationale qui est tout aussi périlleuse pour la France mais se réalise beaucoup plus lentement.

Une guerre civile à Mayotte pourrait aider à une prise de conscience mais le pouvoir de la propagande sur le bon peuple est tel qu'on pourrait aisément lui faire prendre des vessies pour des lanternes et c'est probablement les Russes qui seront accusés d'être à l'origine de ces troubles.

Afin que nul ne se méprenne, je m'empresse de préciser que je ne suis pas contre les immigrés. J'aime la diversité. Je suis simplement pour un moratoire sur l'immigration : par exemple, on pourrait imaginer qu'elle soit interdite pendant dix ans, le temps qu'on remette de l'ordre, que chacun trouve sa place, s'intègre et devienne un bon citoyen. Ensuite qu'on en débatte autant que de besoin et, quoi qu'il en soit, qu'on se donne des règles strictes pour que ce soit gagnant / gagnant pour les peuples et non pas seulement pour l'ennemi de Hollande, l'élite financière internationale qui voudrait juste dominer un troupeau mondial d'individus vaccinés, suivis, contrôlés à tous les étages et dénués de toute solidarité les uns envers les autres faute d'avoir réussi à faire peuple.
C'est peu de dire que les Réunionnais sont concernés par cette problématique.

30.Posté par lamorue77 le 23/11/2022 11:09

oh purée Mayotte seconde île haïtienne au monde ? L'autre par contre elle est indépendante. Peut être que heureusement il n'y a pas trop d'église a Mayotte et d'alcool a flot. Sinon ça aurait été vraiment la bagarre pour avoir son verre au paradis terrestre. Note quand même que l'appel a la paix de certains élus; et de certains chefs religieux serait bien considéré pour Mayotte.

31.Posté par Insoumis le 23/11/2022 16:27

Dieu sait les mahorais ont supplié la FRANCE pour être un département dans la république française.

Mauvaise idée de certains gouvernants d’alors dont sarkorzy le principal fautif de cette situation. Ces mahorais qui débarquent en masse en croyant sauver leur peau.

Nous, on ne se laissera pas faire par cet envahissement.
Mayotte appartient à l’archipel des Comores, la vérité est brutale La REUNION ne peut pas accueillir tout et n’importe quoi

32.Posté par cyclope exalté le 23/11/2022 18:56

Comment ça, l'immigration incontrôlée amène de la délinquance puis la guerre civile ??


Ah ben ça alors, suis drôlement surpris, j'aurais jamais cru un truc pareil !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes