Océan Indien

Mayotte: un médiateur nommé par M-L Penchard

Samedi 22 Octobre 2011 - 16:29

Mayotte: un médiateur nommé par M-L Penchard
Alors que la grève contre la vie chère entame sa quatrième semaine, la ministre de l'Outremer, Marie-Luce Penchard, vient d'annoncer ce samedi la nomination d'un médiateur à Mayotte.

Ce médiateur aura pour rôle de mener des discussions sur les prix de première nécessité. Une nomination faite pour répondre à une demande des syndicats mahorais. "Le gouvernement a décidé de donner une suite positive à votre demande et un médiateur se rendra dès lundi dans l'île pour participer au prochain observatoire des prix et des revenus", explique dans sa lettre aux syndicats, Marie-Luce Penchard.

Ce médiateur se nomme Stanislas Martin. Il est chef de service de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et répression des fraudes (DGCCRF), et nommé "coordonnateur des enquêtes de concurrence pour l'ensemble de l'Outremer", précise la lettre. "Stanislas Martin sera chargé d'établir un rapport faisant un diagnostic sur la formation des prix des produits de première nécessité à Mayotte (...) Il pourra ensuite servir de base pour des négociations sur les prix" ajoute la lettre de la ministre.

Cette demande de nomination d'un médiateur avait été faite jeudi dernier par l'intersyndicale CGT-Mayotte, CFDT et CFE-CGC. "Le préfet est désormais discrédité à nos yeux pour poursuivre les négociations" pour les porte-parole du mouvement.
.
Lu 1673 fois



1.Posté par vipère le 22/10/2011 19:14

bravo pour le copier-coller

(Réponse de Pierrot Dupuy : Il est normal que l'article de Julien Delarue ressemble à l'article du Figaro, mais aussi à celui de nombreux autres journaux nationaux, puisqu'il s'agit d'une communication officielle de la ministre. De plus, il ne s'est pas contenté de copier/coller le communiqué, mais il l'a réécrit.
Tu as vraiment une langue de... vipère !)

2.Posté par vipère le 22/10/2011 21:48

"Tu as vraiment une langue de... vipère !"
venant d'une personne telle que toi c'est parole d'expert,cependant l'explication ne trompera personne, pris la main dans le pot de confiture tu dis que tu es innocent ,c'est à la mode,mais c'est petit ,en plus tu es mauvais joueur

3.Posté par vipère le 22/10/2011 22:11

"en plus tu es mauvais joueur " pas si mauvais que ça puisque tu passes le commentaire ^_^

4.Posté par raména le 22/10/2011 22:41

c'est une bonne décision de la part du gouvernement.

5.Posté par mu'adib le 22/10/2011 23:39

le problème de la vie chère ne serait pas le salaire des fonctionnaires sans énerver certains

6.Posté par môvélang le 23/10/2011 10:00

de toute manière, elle nous avait prévenu, les centaines de millions de notre ministère doivent rester aux antilles, il n'était pas question de partager.
les forces de répressions envoyés là-bas sur le budget de l'état

7.Posté par Papangue le 23/10/2011 11:56

Mu'adib, change de disque, tu nous gonfles ...

8.Posté par Oui le 23/10/2011 13:13

Lu sur Rue 89

« Mayotte, banlieue de la France »

Ayant vécu quelques temps à Mayotte, je peux dire que j'apprécie beaucoup
les Mahorais. Mais, malheureusement, la pauvreté fait que tout le monde regarde dans la gamelle du voisin.

Pour les m'zungus (les Blancs) c'est la faute des Mahorais ; pour les Mahorais, c'est la faute des Comoriens (qu'ils sont) sans papiers.

Le droit est adaptable à Mayotte : allocs familiales limitées à 3 enfants, le
smic était à 50% de celui de métropole lorsque j'y vivais, pas d'alloc logement.
Comment peut-on dire aux Mahorais qu'ils sont Français alors qu'on les
traite comme des Français au rabais, et pour eux, c'est la faute des
Comoriens (habitants de l'Etat indépendant des Comores, regroupant trois des quatre îles comoriennes, Mayotte étant la quatrième, rattachée à la France, ndlr).

Non, c'est la faute de la France qui les traite comme des demi-Français. On leur dit que c'est la faute des Comoriens et ils le croient, mais la seule solution est d'aider les Comores sur place, envoyer des outils, semences, materiaux, plutôt que des Bob Denard (mercenaire français mort en 2007, notamment connu pour avoir renversé le pouvoir comorien en 1975, ndlr) pour faire et défaire les gouvernements.

Pour la religion, je peux dire que les musulmans mahorais sont vraiment tolérants et ouverts, c'est leur culture propre comme le christianisme en europe c'est tout.

J'ai beaucoup d'affection pour les Comoriens (Mahorais ou pas) et le
gouvernement les monte les uns contre les autres, je n'ai que du mépris pour
les m'zougous (les Blancs) qui viennent faire un cdd, qui ne fréquentent que des
m'zougous (sauf la femme de ménage et le jardinier payés une misère), et qui
vivent dans des petits ghettos blancs.

Il y a une telle différence de niveau de vie que l'on comprend que certains pètent les plombs avec des flics qui ne connaissent rien aux us et coutumes et qui viennent pour en découdre.

RESPECT pour mon pote Karim, mort dans un kwasa à 23 ans, expulsé 3 fois, il a réessayé pour nourrir ses trois enfants que la mère avait ramené à Moroni
car il y avait déjà beaucoup de pression de la police sur les clandestins (2004).

Florence : « je suis écoeurée »

Je vous ai écrit le 5 octobre, ainsi qu'à France Inter et Libé, pour vous informer de la situation à Mayotte, désespérée de voir la non information en métropole. Le mouvement a commencé le 27 septembre et les premières émeutes se sont déroulées dès le lendemain, le 28...

Nous terminons donc notre quatrième semaine de crise ! Et on ne sait toujours pas quand ce sera fini et comment. Je suis écœurée des comportements des syndicalistes et de leur motivation réelles dans cette grèves.

Écœurée de leur méthodes basée sur la menace et la peur, forçant les magasins à fermer, et encourageant les émeutes, pillages, caillassages, barrages, bien contents que ce soient des enfants et des jeunes qui s'y défoulent.

Écœurée du mépris des médias métropolitains, j'ai du mal à croire que vous n'étiez pas au courant. L'info en métropole est apparue 2 jours avant l'arrivée de Marie-Luce Penchard (Secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, ndlr), comme par hasard, puis plus rien jusqu'à ce dramatique décès.

Sarkozy n'a pas envie que Mayotte soit une tâche dans sa course vers la présidentielle, alors surtout il ne fallait rien dire.

Écœurée, de Penchard, méprisante, venue mettre de l'huile sur le feu, de Hollande et de son appel « à la retenue de la part des forces de police » ; Depuis le début les forces de l'ordre sont retenues, si la moitié de ce qui se passe ici s'était passé en métropole, les CRS auraient chargés depuis longtemps.

Hollande aussi pense d'abord à sa campagne. Aucun politique de l'hexagone ne connaît Mayotte et la complexité de ce qui a provoqué cette grave crise, qu'ici pourtant on savait inéluctable.

Écœurée des politiques mahorais, Conseil Général, maires.... qui ne connaissent rien à la démocratie et à l'Etat de droit, ils sont les dirigeants d'une réelle République bananière, financée par la France, utilisant l'argent public pour leur compte, ou le dilapidant en emplois fictifs, en 4x4.... et ceci de notoriété publique.

Et qui ne savent absolument pas gérer cette crise car ils virevoltent comme des girouettes, suivant le sens du vent. Les élus ont quand même défilé en tête du cortège venant fermer une grande surface, qui avait ouvert après 10 jours de fermeture forcée.

L'inter syndicale arrêtera la grève le jour ou un des distributeurs de l'île finira par offrir le financement de la campagne aux législative de Boinali Saïd Toumbou, le secrétaire général de la Cisma-CFDT.

Les Mahorais se font manipuler, aveugler par tant de rancœur et de frustration.

Une chose est vraie, la vie est chère, c'est une île, et le pouvoir d'achat insuffisant. Mayotte agonise après toutes ces semaines d'affrontements, de saccages, de paralysie.

Qu'en sera-t-il des relations entre Mzumgus (Blancs) et Mahorais après toutes ces menaces et discours anti blanc ? J » espère que c'est une minorité qui harangue que les mzumgus doivent partir. Ceci dit beaucoup vont partir....

Et je serai heureuse pour Mayotte le jour ou elle n » aura plus besoin de prof, médecins etc... de la métropole et que ces compétences seront dispensées
par des Mahorais.

9.Posté par taxi-974 le 24/10/2011 19:17

wouhaouuuuuu !!!!!
un super spécialiste envoyé de Paris!!!! la vache!!!! là elle fait fort , et pourquoi aprés sa mission ne viendrait t'il pas à la Réunion ??
Ce qui me surprend c'est qu'ils se rendent compte que maintenant que la vie est chère à Mayotte ???
C'est maintenant qu'ils se rendre compte que certains sans scrupules se gavent sur leurs dos?? ET je pense que c'est valable aussi ;ici à la Réunion.......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 13 Octobre 2018 - 18:38 Madagascar : Nouveau kidnapping d'un Karane