MENU ZINFOS
Océan Indien

Mayotte déplore un nouveau décès, mais gagne un avion sanitaire


L’épidémie se poursuit sur l’île aux Parfums avec 66 nouveaux cas confirmés et un décès. Une vingtaine d’écoles ouvriront leurs portes demain. L’île dispose à présent d’un avion sanitaire.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Dimanche 24 Mai 2020 à 17:04 | Lu 6573 fois

Déjà 1 587 cas depuis le début de l’épidémie à Mayotte. L'agence régionale de  santé de Mayotte annonce 66 nouveaux cas de Covid-19 ce dimanche. Un nouveau décès est également à déplorer, portant à 20 le nombre de personnes qui ont succombé des suites du coronavirus. 40 personnes ont été hospitalisées.

La bonne nouvelle du jour est la réception d’un avion sanitaire par l’ARS et le CHM. L’appareil, un Embraer-145, de la compagnie Regourd Aviation, équipé de deux civières homologuées, stationne à présent à l’aéroport de Dzaoudzi.

Le préfet de Mayotte, Jean-François Colombet, a confirmé l’ouverture d’une vingtaine d’écoles ce lundi 25 mai.




1.Posté par Kunta Kinté le 24/05/2020 17:21

Indiscipliné.e.s , Ils/ elles le resteront

2.Posté par Anthony le 24/05/2020 17:44

L'avion sanitaire c'est pour des rapatriements de malades à la Réunion?
Je ne pense pas que l’ouverture des écoles soit une bonne chose pour Mayotte!


-----------------------------------------
Après le cancer, le combat continue!
https://www.lepotsolidaire.fr/pot/0isk8o1d-apres-le-cancer-le-combat-continue

https://www.lepotsolidaire.fr/pot/0isk8o1d-apres-le-cancer-le-combat-continue

3.Posté par Frigidaire le 25/05/2020 09:36

Il y a quelques jours la ministre des outre-mers confirmait que le CHM n'était pas engorgé, pourquoi alors transférer les malades du COVID19 à La Réunion ,

4.Posté par Dignité le 25/05/2020 14:13

Les problèmes que vit Mayotte impactent, qu'on le veuille ou non, notre île.
En donnant à cette île un destin dans la France, les plus hautes autorités de l'Etat ont fait de notre île un lieu de règlement des problèmes qui y naissent.
Le fait que la Réunion ait une histoire et une culture différentes de celles de Mayotte conduit à penser que la société construite ici au fil du temps (plus de deux siècles) n'est pas adaptée pour apporter une réponse aux problèmes de cette île. La greffe ne prend pas malgré la meilleure volonté du monde.
Ne pas le voir, c'est nier l'évidence.
Comment régler sereinement tous les problèmes inhérents à cette île? Difficile de trouver la réponse.
L'Etat de droit qu'est la France, avec ses sentinelles que sont le Conseil Constitutionnel et le Conseil d'Etat, ne peut qu'accepter ce qui s'y passe jusqu'à ce que la marmite explose.
Quand la population de cette île sera composée majoritairement de comoriens clandestins ignorant ou défiant les lois et règlements de la République on ne sera pas loin du seuil de "saturation" ouvrant la voie à un état de non droit dans un Etat de droit.
La force armée et la force policière ne suffiront pas à normaliser la situation.
Dès lors, deux choix s'offriront aux autorités responsables:
1- garder l'île dans la République avec tous ses problèmes insolubles;
2-rendre l'île à l'Etat comorien et ce, d'autorité sans passer par un référendum aux résultats qui seront inspirés par le souci impératif et absolu de garder les avantages que procure l'euro (€).

5.Posté par Bergé Marie-France le 25/05/2020 17:23

Je pense que la situation est déjà parvenue au stade ultime que vous décrivez. J'ai vécu à Mayote le vote de 2009 sur la départementalisation : un marché de dupes, un miroir aux alouettes que les politiques métropolitains et surtout mahorais ont vendu lamentablement à la population pas du tout informée et trompée par eux. Dès ce moment, les choses étaient entendues et ce résultat honteux inévitable. Un vrai gâchis monstrueux pour cette île manifique et si fragile et ses habitants si agréables mais tellement naifs...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes