MENU ZINFOS
Océan Indien

Mayotte: Une fillette de deux ans retrouvée morte dans un fossé


Par . - Publié le Jeudi 1 Septembre 2011 à 17:52 | Lu 2011 fois

Mayotte: Une fillette de deux ans retrouvée morte dans un fossé
 
Hier, la fête de fin du ramadan, l'Aïd al-Fitr, a été marquée par l'horreur dans le quartier de Combani à Mayotte, où le corps sans vie d'une petite fille de deux ans a été retrouvé mutilé dans un fossé.

Selon le site internet saphirnews.com, le père de la jeune Nissaouati remarque la disparition de sa fille à 5h du matin. Elle n'est pas dans son lit et la porte d'entrée de la maison est ouverte. La fillette sera retrouvée morte à 8h du matin, dévêtue et "les parties génitales ensanglantées".

Les autorités ne poursuivent aucune piste en particulier, bien que les premières constatations évoquent un acte criminel.




1.Posté par raména le 01/09/2011 19:28

Quels parents indignes!
ce coin de campagne est bourré des sans papiers comoriens! c'est encore eux qui ont fait le coup! quelle tristesse!ils n'ont aucune morale ces gens là. il ya 2 ans,ils ont fait pareil sur un petit à ouagani! la population en colère les ont chassée de leur commune et le coupable en prison!

2.Posté par Sansblague... le 01/09/2011 21:08

C'est d'une horreur sans nom.......ce que peut faire l'homme......
Pauvre enfant..........

3.Posté par noe le 02/09/2011 06:36

Les ou le salaud ... L'horreur à l'état pur !
Tout doit être fait pour le retrouver avant que d'autres fassent justice eux-mêmes ....

4.Posté par Gaston la gaffe le 02/09/2011 11:05

Post 1 : encore du racisme de bas-étage!
C'est bien connu qu'à Mayotte, ce ne sont que les comoriens qui sont coupables de toutes les exactions! Un comorien a déjà tué un enfant? Tous les comoriens sont donc des tueurs d'enfants...
Un peu facile comme conclusion, non?
Quelle que soit la race, la religion, l'origine du (ou de la?) coupable, cette personne est un monstre et ne mérite que d'être sévèrement châtiée.
C'est surtout à cette pauvre petite fille qu'il faut penser, car elle a quitté ce monde dans la souffrance et dans l'horreur, et respecter la douleur des parents (pourquoi "indignes", qu'en savez-vous?).

5.Posté par Mwinmidike le 02/09/2011 12:28

Petite innocente, où que tu sois si tu ressens mes pensées, mon cœur est triste d'entendre pareille nouvelle. Repose en paix petite perle.

6.Posté par Choupette le 02/09/2011 14:03

2 ans.
Un bébé.
L'horreur.
Il n'y a qu'un monstre pour faire ça.

7.Posté par raména le 02/09/2011 17:27

C'est bien de le dire post 4!
c'est souvent ceux qui crient aux racismes qui le pratiquent!
tout d'abord,je n'ai pas dis "tous les comoriens"mais les sans papiers comoriens à mayotte! lis bien ce que les autres écrivent! La vérité fait mal! Je ne suis pas raciste,mais indignés par les exactions de vos compatriotes chez nous!

8.Posté par Gaston la gaffe le 02/09/2011 19:26

Post 7, c'est toi qui ne sait pas lire! ou qui ne comprends pas les subtilités de la langue française... que d'ailleurs tu n'écris même pas correctement!
Mes compatriotes? Lesquels? Les Comoriens ne sont pas mes compatriotes, ce n'est pas une raison pour leur cracher dessus, et ce que j'ai vu à Mayotte de la part de certains Mahorais ne m'incite que plus à prendre leur défense.
OUI , ton propos est raciste, et jusqu'à preuve du contraire, on ne sait qui a pu commettre un tel crime.
Si c'est un Comorien, qu'il soit puni, si c'est un Mahorais, qu'il soit puni, car peu importe, c'est juste un monstre.

9.Posté par cristal le 02/09/2011 22:14

un petit ange nous a kité ds une souffrance horrible monstrueux ce monstre doit payé sa me sidère d entendre de tel atrocité.repose en paix petite ange et ke la ou tu es tu ne souffre plus et courage a la famille.arrete crirtique un et l autre oté

10.Posté par lucie le 03/09/2011 12:35

Gaston la gaffe (poste 4) vraiment bien parlé. Une fillette est retrouvée morte et il y a encore quelqu'un pour cracher son venin de raciste ! Raména (poste 1) respect cette douleur que de perdre un enfant au lieu de parler de façon aussi peu intelligente réfléchit avant d'écrire. C'est par ce genre de pensé que les gens sont haineux et finissent par faire des actes impardonnable. Petite Nisouati repose en paix où que tu sois petit ange.

11.Posté par raména le 03/09/2011 16:27

il faut attraper le malade qui a fait ça! condoléances à la famille et désolé si mes propos ont choqué certains!

12.Posté par môvélang le 03/09/2011 20:42

La fillette sera retrouvée morte à 8h du matin, dévêtue et "les parties génitales ensanglantées".

Les autorités ne poursuivent aucune piste en particulier, bien que les premières constatations évoquent un acte criminel.

est ce que cela voudrait par hasard dire qu'il est possible que ce ne soit pas un acte criminel ??????

13.Posté par Gajik le 04/09/2011 16:04

Ramena, post 1, vous foncez trop vite avec vos certitudes que ce sont les Comoriens, les étrangers qui sont porteurs de toutes les tares. Méfiez vous de vos propres certitudes, vous portez un pseudo Malgache ...

Faites moi confiance, de par mon métier, je suis extrêmement bien placé pour savoir et vous garantir qu'un nombre important de crimes sexuels et d'abus sont commis à Mayotte sur des enfants vulnérables parce que étrangers et livrés à eux-mêmes.

L'origine ethnique n'a aucune importance, souvenez vous de ce fou Créole qui a jeté une fillette vivante du pont de Ste Rose ! Il n'était pas Comorien sans papier, je crois, non ?

Des déséquilibrés Mahorais abusent des petites bonnes Anjouanaises parce qu'ils savent que leurs parents n'ont pas de papiers, comme les riches Libanais abusent des bonnes Malgaches, violent et tuent ces pauvres femmes sans défense. La cruauté et la folie n'est pas l'apanage de telle ou telle communauté, sortez de ces certitudes ethnicistes, Ramena !

Certes, des Anjouanais, Mohéliens ou Grand-Comoriens aussi commettent des crimes sexuels sur des enfants, mais vous avez tort de mettre votre projecteur sur les Etrangers.

Une anecdote : Mayotte était adepte de la GOUROUHA, une pratique qui permettait à des notables aisés de coucher avec une petite fille en faisant leur affaire entre les jambes de la fillette sans la déflorer, en payant ses parents, puis de la rendre après. Ceci n'a plus cours heureusement. J'ai vu un homme Mahorais inculpé de viol qui a dit pour sa défense : "je faisais la Gourouha, j'ai dérapé, c'est un accident". Je ne pense pas que cela se pratique encore.

Je peux vous trouver des exemples par centaines de Mahorais qui ont violé des petites filles, des Créoles aussi, des Zorey, des Chinois, des Zarab, des Zindous, des Malgaches, etc etc ...

Pour vous contredire, Ramena, ce sont bien au contraire sûrement les enfants étrangers qui sont les plus vulnérables, comme les femmes adultes sans papiers ou immigrées et isolées qui le sont aussi et ceci dans tous les pays du Monde.

C'est une règle générale de la NATURE, que le prédateur attaque plus souvent en priorité des proies déjà blessées et faibles. Pour les "humains" c'est pareil, sauf exception bien sûr, puisque par définition l'humain, muni d'un cerveau hypertrophié est sujet aux maladies mentales psychotiques et aux sollicitations perverses, ce que le simple animal ne connaît pas, en dehors de la névrose, encore occasionnée par l'homme.

En ceci, ils nous sont largement supérieurs : le lion ne copule que pour se reproduire et ne tue que pour se nourrir, l'homme viole et tue pour faire mal, faire crier sa victime et jouir de çà. Aucune animal n'est pervers, seul l'animal humain est pris dans ce genre de comportement psychotique.

En conclusion, non Ramena, à Mayotte les crimes et délits sexuels sur les enfants ne sont pas commis particulièrement par les étrangers en situation irrégulière. C'est faux et archi faux et profondément insultant pour les Comoriens de dire cela.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes