MENU ZINFOS
Mayotte

Mayotte : Une candidate interpelle Guito Narayanin sur une vieille condamnation pour coups et blessures ayant entrainé la mort


L'homme d'affaires réunionnais Théophane Narayanin, dit Guito, est candidat aux législatives à Mayotte où il poursuit une partie de ses activités.
A la surprise générale, il a réalisé dimanche dernier un très bon score de 17,70% des suffrages exprimés, arrivant en deuxième position derrière Estelle Youssouffa (21,04% des voix).
Le voila donc qualifié pour le second tour.
Hier soir, lors du débat sur Mayotte La 1ère, le passé sulfureux de l'homme d'affaires l'a rattrapé lorsque son adversaire lui a rappelé qu'il avait été condamné en 1984 pour coups et blessures ayant entrainé la mort...

Par - Publié le Jeudi 16 Juin 2022 à 18:10

Source : Twitter (Capture d'écran Mayotte La 1ère)
Source : Twitter (Capture d'écran Mayotte La 1ère)
Inutile de chercher sur internet les traces de cette condamnation prononcée en 1984 pour coups et blessures volontaires, le ménage a apparemment été fait et bien fait. Rien, aucune trace !

Il a fallu que nous fassions appel à la mémoire de certains proches de Guito Narayanin pour avoir confirmation du drame. A l'époque nous dit-on, Guito Narayanin tenait une boite de nuit à Sainte-Suzanne. Lors d'une bagarre, il aurait frappé un client et ce dernier était décédé.

Notre interlocuteur a été incapable de se rappeler du nombre d'années que Guito Narayanin a passé en prison à l'époque.

En fouillant, la seule trace que nous ayons retrouvée de l'affaire est un article du Monde du 10 octobre 1991 relatif à l'affaire Schiano.

Rappelez-vous. Jacques Schiano était alors procureur de la République de Saint-Denis et il entretenait des relations particulières avec Jérémy Lako, le concierge du palais de justice, qui monnayait auprès de personnalités inquiétées par la Justice ses interventions auprès du procureur.

Jacques Schiano avait offert un coupé Toyota de luxe (180.000 F de l'époque quand même) au concierge avec lequel il a reconnu entretenir "une relation privilégiée" et c'est... Noël Narayanin, le père de Guito, qui avait réglé la facture. En échange de quoi? Je vous laisse deviner.

Et c'est au détour d'un paragraphe de l'article du Monde consacré à ce fait divers qui avait tenu La Réunion en haleine à l'époque que le journal évoque la condamnation de Guito : "Véritable patriarche, M. Noël Narayanin avait vu ces dernières années plusieurs de ses proches impliqués dans des affaires judiciaires dont l'un de ses fils condamné pour coups mortels".

Hier soir, lors du débat, Estelle Youssouffa a courageusement tenu tête à Guito Narayanin et, malgré les tentatives d'interruption de ce dernier, a réussi malgré tout à rappeler que ce dernier avait été condamné pour "coups et blessures ayant entrainé la mort" sur la personne de M. Raymond Bomota.

Ainsi que sa mise en examen fin 2016 pour association de malfaiteurs dans l'affaire de l'agression d'une avocate à Mayotte suite à un contentieux lié à l’exploitation d'une carrière à Kangani par son entreprise IBS et son incarcération pour plusieurs mois en préventive jusqu'en 2017 à la prison de Majicavo à Mayotte.

Dans cette affaire, l'un des quatre suspects avait affirmé que Guito Narayanin était le commanditaire de l'agression. Des échanges téléphoniques avaient confirmé que l’entrepreneur et trois suspects avaient eu des contacts.

On peut comprendre que Guito Narayanin n'ait pas apprécié de voir déballer son casier judiciaire en direct sur le plateau de la télévision. Il a à plusieurs reprises essayé d'empêcher son interlocutrice de parler :
"Je ne discute pas avec une insolente. (...)
Elle n'aura pas la parole, je vais squatter l'antenne
"

Malgré les gesticulations de Guito Narayanin, Estelle Youssouffa a pu aller jusqu'au bout de son propos.
 



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ste suzanne le 16/06/2022 19:24

Depuis les années 80 qu' ils traînent
Tous sa derrière lui
A ste Suzanne ou ils à ôter le vie d une personne puis acquitté défendu par un ancien grand avocat à croire la ou il passe il laisse des traces

2.Posté par Na poin la honte le 16/06/2022 19:29

On ne gagne pu ici i sa présente la bas...J'espère que les Mahorais va faire le ménage aussi.

3.Posté par Nic-ta-lope et autres le 16/06/2022 19:51

Parfait profil pour être ministre de MACRON........aux côtés de DARMANIN, DUPONT-MORETTI

4.Posté par Kaskavel le 16/06/2022 20:03

Véridique ! Nombreux sont les Reunionnais qui connaissent ce passé criminel de ce personnage local disons pas comme les autres pour rester poli...

5.Posté par TICOQ le 16/06/2022 20:24

Youssoufa est allée fouiller dans les poubelles, je comprends que ça se fait à Mayotte mais c'est pas beau. Carton rouge.

6.Posté par Romain le 16/06/2022 21:32

Une pensée pour son fils Guillaume ..doit pas être facile à vivre

7.Posté par Ticoq lé fou le 16/06/2022 22:59

@ticoq : rappeler aux électeurs que celui qui se présente à la députation a déjà été condamné pour homicide et est mis en examen pour l affaire de l avocate, c est fouiller dans les poubelles selon vous !!!
Vous avez perdu la tête. Ce type là ne devrait même pas avoir le droit de se présenter.Sa place est à majicavo et certainement pas au palais Bourbon.

8.Posté par HULK le 16/06/2022 23:14

@5 : elle a raison cette dame. C'est un voyou. Que des gens puissent voter pour ce genre d'individu, quelle honte. Pauvre république!

9.Posté par Omarie le 16/06/2022 23:24

Bin, Mayotte lé sové èk demoun komsa...

10.Posté par Ok le 16/06/2022 23:43

Bonne chance madame

11.Posté par Mais lol le 17/06/2022 00:28

1984? Internet? Mais lol

12.Posté par Nic-ta-lope et autres le 17/06/2022 01:55

Et le dépôt qui a brulé du côté de Ste Suzanne ?

13.Posté par tonton makoute le 17/06/2022 06:56

kosa boug i fait dans la politique ek son ti cravate zone li pren ali pou in messie la Rénion li la rempli son poche malonnetement. Kamarade Mahorais fait attention boug la !!!!

14.Posté par Madame le 17/06/2022 07:38

Zinfos 974 vous êtes un journal digne de ce nom ou un recueil de ladi lafé ? A soutenir la politique de bas étage, vous soutenez votre image de presse à commérages.
Il est tellement plus facile de salir un homme, une famille, plutôt que de mettre en avant son travail, son soutien à une population qui soit disant française mais qui ne respecte uniquement ses droits et non ses devoirs. Vous pensez à toutes ces années passées loin des siens pour courageusement participer au développement l’économie locale.
Madame Youssoufa, grande courageuse comme vous le dite si bien et fièrement, vient cracher sur les réunionnais, alors qu’elle oublie que les évacuations sanitaires se multiplient chaque jour en faveur des mahorais et au détriment des réunionnais qui eux doivent se faire soigner en métropole parce que nos services onco, pédiatrie et bien d’autres débordent de la population mahoraise, qu’ils sont de plus en plus nombreux à venir s’installer à la Réunion parce que la qualité et les conditions de vie sont bien meilleures.
Dans vos articles à la con, pensez vous un instant que cet homme a une femme, des enfants, des petits enfants, UNE FAMILLE.
Certainement pas puisque vous n’avez pas la notion de tout cela monsieur P.D.

15.Posté par Depuis Paris le 17/06/2022 08:13

Au post de 14 « madame »

Vous êtes ivre ou sous l’emprise d’une substance chimique ?...

Ben voyons !!! le gars que vous essayez de défendre (peut être même que c’est Guito lui même qui a fait le post) à été jugé pour homicide et vous voudriez nous parler de transfert sanitaire 😩😩😩
C est une belle tentative de diversion 😂😂

Tout le monde pense à sa famille biensur mais il n empêche c’est bien que les électeurs soient informés avant de confirmer leur votre pour Guito

D’ailleurs dimanche les électeurs nous dirons si c’était bien ou pas de révéler cette information 😎👍🏾

16.Posté par Gilbert le 17/06/2022 08:22

@Madame post 14
Vos propos sont à vomir.
Au sujet des EVASAN, on peut prendre l'exemple des réunionnais vers la métropole. Est-ce la faute de la population mahoraise si le territoire n'a pas toutes les infrastructures médicales ?
Il fut un temps où les réunionnais étaient évacués aussi à Madagascar.
Reprocher à des humains de chercher des meilleures conditions de vie, ça veut dire quoi ?
Pauvre tarte

17.Posté par Scuz a moin le 17/06/2022 09:00

Madame…fé pitié
Cracher sur des crapules comme ça où est le problème et elle ne vise pas les réunionnais mais ce dernier qui fait honte aux réunionnais.Pour sa famille? Soit ils le savent et en profitent soit ils font l’autruche.
Sur ce plateau il est abject, à l’image de son passé judiciaire

18.Posté par Le Jacobin le 17/06/2022 09:25

4.Posté par Madame le 17/06/2022 07:38

Vous pensez qu'il est à Mayotte pour faire du social ?

Ne mélangeons pas les sujets, la dame fait remarquer courageusement qu'elle a en sa présence un repris du justice. Puisque vous parlez de sa femme sa famille vous croyez qu'ils ne savent pas ?

Allons un peu de décessence SVP !

19.Posté par Nic-ta-lope et autres le 17/06/2022 10:20

@14
...pensez vous un instant que cet homme a une femme, des enfants, des petits enfants, UNE FAMILLE.
..............................

Egoïste va. Pensez-vous un instant que la famille de M. BOMOTA, la victime, avait une famille ?

.

20.Posté par jpleterrien le 17/06/2022 11:17

La vraie question est :
Comment ce genre d'individu , repris de justice notoire, peut-il être éligible ???

21.Posté par Ouais... le 17/06/2022 19:24

La transparence est de mise maintenant... Je l ai trouvé très désagréable pour le moins. La dame bof... Le peuple a déjà perdu.

22.Posté par jojo le 17/06/2022 20:27

Oté madame ! poquoi vi remue la boue ? vi aime l'od'eur ? moin mi aime pas... ça que lé fini .. lé fini ! ... POINT.

23.Posté par Adil lo le 17/06/2022 23:34

Pour une fois je donn raison à Estelle, si certains Mahorais veulent voter un Réunionnais je pense qu'il y a des meilleurs. Mais lui c'est un voyou notoire connu pour ses déboires judiciaire.













 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes