Océan Indien

Mayotte : Un spécialiste des tortues accusé de trafic

Mardi 5 Juin 2012 - 09:25

Une tortue soc
Une tortue soc
Le 13 juin prochain s'ouvre un procès de trafic de tortues, à Mayotte. Le principal accusé n'est pas un inconnu dans le monde des tortues. Il s'agit de Philippe Magnan, gérant du plus grand parc de tortues d'Europe, avec ses 3.000 spécimens de 170 espèces différentes. Il a déposé auprès de la Direction de l'agriculture et de la forêt une demande pour ramener dix tortues soc malgaches, l'une des expèces les plus rares au monde.

Il n'en resterait que 400 dans la nature. "Les permis ont été délivrés sans que le fonctionnaire vérifie l'origine ni n'examine les spécimens, confie au Jir un proche du dossier. Normalement, sur le serveur de la préfecture, quand vous entrez le nom de cette espèce, tous les voyants s'allument au rouge. Le fonctionnaire en charge du dossier avait été formé six mois plus tôt. Il était sensibilisé".

Exportations illégales

En janvier 2007, les dix tortues sont retrouvées chez un gérant de grande surface, Pascal Jan, et Philippe Mahan est interpellé. Les tortues ont été prélevées du parc de la baie de Baly, le seul endroit où cette espèce peut vivre, et ont donc été exportées illégalement.

Philippe Magnan avait en effet demandé des tortues soc lors d'une visite à Madagascar. Pascal Jan, dont la femme est malgache, s'est ensuite chargé de rapatrier les tortues à Mayotte et un autre homme devait réceptionner les tortues en métropole. Ce dernier, Nicolas Delattre, est également mis en examen.
Lu 1200 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues