Océan Indien

Mayotte : Un réseau d'immigration clandestine démantelé

Mercredi 20 Octobre 2010 - 07:02

Photo d'archives de la Marine nationale
Photo d'archives de la Marine nationale
Dans la nuit de mardi à mercredi, plusieurs arrestations se sont produites dans divers lieux de Mayotte. Il s'agit de 21 personnes impliquées, de près ou de loin dans l'entrée illégale de clandestins sur le territoire majorais, apprend-t-on par le média mayottehebdo.com.

La lutte contre l'immigration clandestine ne date pas d'hier mais selon les autorités sur place, elle aurait été renforcée ces derniers mois. Pour cette affaire, plus de 120 personnes ont été mobilisées pour l'enquête.

Ce réseau d'immigration illégale organisait le départ des clandestins depuis Anjouan vers Mayotte. Les 21 personnes étaient toutes, sauf une, de nationalité comorienne.

De 2008 à octobre 2010, le chiffre d'affaire de cette filière est estimé à 850.000 euros à raison de 200 euros en moyenne par voyageur, précise-t-on sur mayottehebo. 4.000 personnes auraient ainsi bénéficié de ce réseau.

Les 21 accusés encourent des peines allant de 10 à 20 de prison et devront répondre face à la justice d'"aide à séjour irrégulier", "aide à séjour irrégulier aggravé" et "association de malfaiteurs".
Melanie Roddier
Lu 1486 fois



1.Posté par le congo chez tintin le 20/10/2010 10:01

jolie photo !

me fais penser à un excellent ouvrage.....


http://librepaix.over-blog.net/article-tintin-au-congo-casterman-devant-la-justice-belge-le-12-mai-2010-49882780.html

2.Posté par citoyen le 20/10/2010 18:49

Ben il était temps que ça bouge: 4000 personnes déjà sont passées (et encore, est-ce le haut de l'iceberg?) quand enfin on démantèle le "réseau" (enfin on arrête 21 personnes.. De là à parler de réseau complet....). J'imagine que sur les Comores, ça doit continuer au maximum.

Vu que Mayotte va devenir un département, son attractivité va augmenter, et les trafics d'immigrants vont continuer ou augmenter...

Quant on parle de réseau, on devrait parler de filière professionnelle au sens fort: un métier à temps plein et continu, pour certains....

C'est loin d'être fini cette "course" entre trafiquants (passeurs) et police....!

Les eaux hors du lagon de Mayotte: une nouvelle frontière USA-Mexique ou Maroc-Gilbraltar ?

PS: Je ne juge pas les immigrants qui pour faire ce qu'ils font doivent avoir de sacrées raisons.. Mais les passeurs eux font leur beurre....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter