Océan Indien

Mayotte : Un métropolitain poignardé à mort

Samedi 16 Avril 2016 - 09:58

Terrible fait-divers à Mayotte. Selon une source policière, citée par Le Figaro, un métropolitain âgé entre 30 et 40 ans a été poignardé à mort dans le quartier de Kawéni, à Mamoudzou.

Le drame a eu lieu vendredi peu après 20 heures. Alors qu’il venait récupérer son fils à un cours de judo, la victime a été prise à partie par un ou plusieurs individus et a reçu un coup de poignard.

Pris en charge par les secours, l’homme décèdera des suites de ses blessures plus tard dans la soirée.

Un drame qui n’aurait "aucun lien" avec les émeutes qui ont touché Mayotte depuis plusieurs jours, ajoute Le Figaro.
Lu 9677 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

53.Posté par Jounry le 08/06/2016 02:42

Ci-dessous le message de Kib, originaire de Mayotte, au sujet de certains internautes comoriens :

Jean J ou plutôt MOHAMED Saïd

Très franchement nos amies Comoriens vous n’estes vraiment pas crédible du tout, vous frôlez même le ridicule, il y a pas plus tard que le 11 avril 2009 à 0h31 Ahamada le Comorien disait :

« Ahamada a dit :
Qu'est-ce que les Mahorais sont manipulateurs. Ils n'énoncent que des mensonges ici. Se faisant passer pour des Français de souche avec des noms d'emprumpts tels que Mathieu ou encore Sébastien de Dublin.
Quelle imagination, alors là un grand bravo et j'applaudis des deux mains ».

Et la maintenant c’est notre amie MOHAMED Said qui se fait passer depuis le début pour un métropolitain avec le pseudo de Jean J vous pouvez allez signer la pétition sur son blog ci dessus ne soyez pas surpris pas son vrai nom.

Encore une fois j’ai pas tout compris notre amie ici MOHAMED Said alias Jean J est à parement enseignant dans le 93 à Montreuil, alors MOHAMED Said ou plutôt Jean J pourquoi vis tu et travails tu à Montreuil ? Pourquoi ne rentres tu pas enseigner chez toi au Comores si vraiment tu n’aimes pas la France.

De toute façon tout le monde l’aura bien compris, tout les Comoriens de se blog vivent tous en France Métropolitaine ou à la Réunion ou même à Mayotte, pour eux c’est la belle vie ils ont à manger, l’électricité et même internet et donc ils peuvent venir critiquer la main qui leur donne à manger tous les jours.

Par contre les vrais Comoriens qui sont chez eux aux Comores ne peuvent pas prendre part à ce débat sans fin car malheureusement ils n’ont pas d’électricité alors ne parlons même pas d’internet et de téléviseur en bref ils vivent vraiment au moyen age et ne peuvent donc pas s’exprimer ici.

Je reviens à notre amie MOHAMED Said alias Jean J pourquoi ne rentres tu pas enseigner dans ton pays pour l’aidé à se développer, c’est des gens comme toi qui freinent le développement économique des Comores, tu t’en fou des familles qui vivent dans la misère laba puisque toi tu vis en France bien sûr t’as la belle vie. Les Comoriens qui sont instruis vivent tous en France et les illettrés restent au pays et gouvernent. Je en veux pas être méchant mais c’est la d’ou viens tout le problème on ne peu pas laisser des gens incultes gouverner.

Combien de Comoriens vivent en France avec les trafics de faux papiers, vous estes vraiment hypocrite tout ce que vous voulez c’est que Mayotte s’enfonce comme vous. Je te rappel que cette pétition que tu as mis en ligne les vrais Comoriens vivant aux Comores ne la verrons jamais car ils n’ont pas à manger tous les jours alors ne parlons même pas d’intrenet. Les seules personnes qui pourrons la voir son les Comoriens déserteur qui vivent dans le luxes et qui ne connaissent rien des réelles problèmes qu’il y a aux Comores étant donné qu’ils ne vivent pas laba.

Je pense que vous devriez très franchement vous préoccupez plutôt des réelles problèmes qui vous touchent au lieux de vouloir freiner le développement de Mayotte. Je vous invites aussi à lire le livre de Mr Philippe Boisadam pour ceux qui on la chance de savoir lire. Je vous laisse découvrir ci-dessous quelques unes des raisons pour lesquelles nos élues ont étaient très intelligent en 1974 :

« Les Comores continuent à défendre l’unité territoriale de leur archipel s’appuyant sur le droit international quand bien même les Mahorais ont choisi de s’ancrer définitivement dans la République française. Comprenez-vous la position des autorités comoriennes ?
Philippe Boisadam : Les Comores peuvent difficilement faire autrement que de « défendre l’unité territoriale de leur archipel » ne serait-ce que pour des raisons de cohérence nationale, le thème de Mayotte « quatrième île comorienne » étant nécessairement aisément entendu et partagé dans la population comorienne.
Néanmoins, il serait souhaitable que les Comoriens s’interrogent sur leur part de responsabilité dans cette « affaire de Mayotte ». Ont-ils toujours entendu les réclamations mahoraises ? Ont-ils toujours compris les frustrations mahoraises ? Ont-ils bien évalué l’impact que pouvait avoir le transfert à Moroni de la « capitale » du territoire des Comores alors que depuis un siècle Dzaoudzi était le centre actif de l’archipel ?
Ont-ils pu apprécier les conséquences des mesquineries de Saïd Mohamed Cheikh supprimant par exemple l’achat d’une barge entre la Petite et la Grande Terre ?
Il aurait fallu que les Comores soient attractives pour que les Mahorais aient eu l’envie de demeurer ancrés au pouvoir de Moroni. Il aurait aussi fallu que soit mis en place très tôt, sans doute dès l’indépendance, un fédéralisme accueillant.
Enfin, comme je l’ai déjà dit, les coups d’État successifs, la dégradation de la vie économique, l’absence, pendant de longues années, de vie démocratique réelle, tout cela ne pouvait que rendre méfiants les Mahorais.
En ce qui concerne la référence au droit international, nous savons bien que les Mahorais arguent d’exemples nombreux que je cite dans mon livre selon lesquels c’est le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes qui a prévalu. »

Pour ceux qui savent lire comprendre, je pense que vous aurez compris pourquoi nous avons choisis de rester avec la France en 1974 et la départementalisation le 29 mars. Je sais qu’on aura beau essayer de vous faire comprendre les choses mais cela ne servira à rien du tout, mais nous ça ne nous empêchera pas de vivre pour autant par contre pour vous c’est autre chose.
Pascal J je pense qu’on a à faire à des gens qui ferons toujours la sourde oreille mais heureusement qu’il y a des gens comme toi et les autres, pour défendre notre île de toutes les critiques qui arrivent tous les jours.

52.Posté par Bertrand le 18/04/2016 19:29

Cher amoin, on peut parler de "colons" dans le sens créole, le paysan qui défriche et cultive une terre vierge. Le colonage c'est un cousin du colonialisme surtout parce que le travail de force a été fait par une population soumise de force et par la violence, les ESCLAVES.
Il y a quand même une grande ressemblance avec les autres pays colonisés qui avaient un peuple installé là bien avant l'arrivée militarisée des Français, comme la Nouvelle Calédonie par exemple, parce que les esclaves ont eu une vie assez comparable à celle des Kanaks, jusqu'à l'abolition et après jusqu'à aujourd'hui où les traces de l'esclavage puis de l'engagisme n'ont pas encore disparu.
Les Noirs ont un peu remplacé les Peuples soumis, à la différence avec le Kanaks qu'ils ont été importés de force mais ont été maltraités et soumis à une vie de chiens par les colons Blancs.
Je parle là du passé bien sûr, mais un passé lourd qui a laissé des cicatrices béantes dans le coeur des Réunionnais.

51.Posté par amoin le 18/04/2016 19:02

Petite mise au point avec Pablo commentaire 4 , 5 et 38...
D'abord informe toi sur ce qu'est la colonisation et les colonisés, à savoir essaie de nous dire quel était le peuple originel Réunionnais qui a été colonisé? Y avait -il à la Réunion des peuples locaux comme aux Antilles? Absolument pas... De plus la Réunion était Française bien avant des Département comme L'Alsace ou autre. Commences pas à foutre la merde avec des propos racistes qui je te le rappelle sont condamnables pénalement. Ensuite si pour toi manquer de respect aux Réunionnais c'est s'installer à St Gilles ou à la Saline les Bains et manger des steak frites , va falloir que tu fasses un travail sur toi même mon dalon!!! A la Réunion on Moukate pas la race,ni la religion ni l'origine.Tout do moun i vi bien ensamb.

50.Posté par Bertrand le 18/04/2016 16:58

Merci pour les insultes en lieu et place de dialogue civilisé, mais çà montre la qualité de votre esprit.
Sachez déjà qu'il n'y a pas 5 îles aux Comores mais 4, Ngazidja, Mohéli, Nzuani et Maoré, çà montre aussi le niveau de vos connaissances.
Sachez encore que le soit-disant Calife était un simple prince MALGACHE SAKALAVA, réfugié à Mayotte auprès de familiers, poursuivi par le Mpanjaka Radama Ier, mais INVITE seulement à Mayotte.
Il a mis en fuite l'héritier de Mayotte et risquait d'être envahi par un ennemi, malgache aussi qui tenait Mohéli, aidé par les Anglais donc il a demandé la protection des Français qui n'attendaient que çà.
Votre "calife" a fini alcoolique et il n'a même pas utilisé les bourses d'étude du marchandage inique avec les Français, pour ses enfants.

Enfin, en 1841 il a "vendu" une île qui ne lui appartenait pas, étant totalement étranger aux Comores. La France a utilisé cet achat à un voleur comme raison de droit pour organiser le référendum séparé, mais l'ONU n'a pas été dupe de ce Nième abus de la France coloniale et néo-coloniale.
Que çà vous déplaise d'entendre un autre son de cloche que vos certitudes colonialistes, ne vous autorise pas à m'insulter, ok ?
Je ne vous insulte pas, moi, je dialogue et j'argumente. Merci d'essayer de faire de même, mais en êtes vous capable, avec de telles certitudes ancrées en vous et un tel mépris de la contradiction ?

Sachez enfin, pour répondre à vos insultes historiquement fausses et déplacées sur les "5 îles peuplées de voleurs et de bandits", que toute société féodale se faisait la guerre et la société française de 1841 n'était pas davantage pacifique et respectueuse de la Vie des gens qu'elle voulait soumettre. Le vol et l'invasion armée pour le pillage a été de tous temps l'apanage de tous les peuples dits "développés" et les Européens ont commis tellement de massacres et de crimes atroces pour soumettre d'autres peuples plus faibles, que c'est vraiment être partial que d'accuser les Comoriens de 1841 d'être des bandits et des voleurs à civiliser.
Sans vous insulter, je vous dirais que votre pensée est très proche de celle de Sarkozy dans son discours sur la "colonisation et ses bienfaits de civilisation" qu'il a osé envoyer à la figure des Africains à Dakar. Mais comme Sarkozy ne pourra de son vivant jamais être convaincu d'une autre pensée qu'arrogante et élitiste, je pense que je perds mon temps avec vous aussi.
Bien à vous, et soyez fière d'être Française et Réunionnaise si çà vous chante et vous fait du bien, moi je ne suis fier de rien.

49.Posté par Fier d''''être Réunionnaise Française le 18/04/2016 14:40

à @ 40.Posté par Bertrand le 17/04/2016 19:27 | qui déclare:

" Les deux seules solutions pour régulariser les clandestins, c'est de leur rendre leur droit à leur terre COMORIENNE, car ils ne sont clandestins que par une décision illégale de la France d'annexer cette île arrachée à la Nation Comorienne et surtout, que les vrais clandestins de Mayotte, en droit international, les Français, rentrent chez eux, en France."

COMMENT POUVEZ-VOUS SORTIR DE TELLES IMBECILITES ???

Quand la France a acheté Mayotte il y a 150 ans a un calife, l'île était peuplée de moins de 2000 habitants et les 5 îles des Comores peuplées de bandits et de voleurs se faisaient la guerre constamment.
C'est La France qui par sa présence dans la région a permis un semblant de stabilité ; il suffit d'ailleurs de voir à ce jour les difficultés rencontrées par les îles qui se détestent à chacunes des élections présidentielles soit-disant tournantes et le niveau de vie par rapport à Mayotte !!!

48.Posté par reveillez vous le 18/04/2016 12:46

Zarin

Encore heureux que c est une pensée humaine qui fait le racisme
ET NON PAS UN GENE .....lol

car dans le cas contraire, faudrait-il le considéré comme un gène DÉFECTUEUX et donc une maladie ?

A vos écrit..vous avez 5H de dissertation :-)

47.Posté par Zarin le 18/04/2016 11:27

Racisme : ce n'est pas un gène

Plusieurs études ont démontré que le racisme est un phénomène culturel.

46.Posté par Bertrand le 17/04/2016 19:27

Les deux seules solutions pour régulariser les clandestins, c'est de leur rendre leur droit à leur terre COMORIENNE, car ils ne sont clandestins que par une décision illégale de la France d'annexer cette île arrachée à la Nation Comorienne et surtout, que les vrais clandestins de Mayotte, en droit international, les Français, rentrent chez eux, en France.
Ainsi il n'y aura plus de clandestins à Mayotte, comoriens ou français et Mayotte vivra en paix, à condition que les Mahorais qui veulent rester français s'expatrient en France et choisissent, comme l'ont fait certains algériens par exemple.
Tu veux être français ? alors rentre chez toi ou alors demande un visa à l'Ambassade des Comores et une carte de séjour et on va étudier tes droits d'étranger.

Pour revenir à la victime dont on parle ici, cher "insoumis",Ghandi a lui aussi été assassiné par un Hindou comme lui, Kennedy par une conspiration de blancs américains comme lui, Sankara par son ami proche, Burkinabé comme lui (aujourd'hui, grâce aux magouilles du gouverneur françafricain Ouattara et de la France, Compaoré est d'ailleurs devenu de nationalité ivoirienne !) ... Et combien de prêtres accueillant des sortants de prison ont été volés ou agressés par leurs protégés ?

La nature humaine est ainsi faite que parfois, faire la charité avec arrogance, condescendance ou pitié rabaisse l'autre qui vous le fait payer.
Ce n'est sûrement pas le cas d'ailleurs dans ce que vous rapportez, car faire du bien à un dit "clandestin" ne vous met pas à l'abri de tomber sur un type qui ne sait rien de vos pensées et actes et vous agresse juste parce que vous êtes blanc, ce qui signifie argent à prendre ou le plus souvent on vous prend pour un colonialiste arrogant et méprisant en ne vous jugeant que sur votre couleur de peau. C'est le risque de vivre dans un autre pays que le sien, tomber sur un type qui vous juge à votre couleur de peau.
C'est ce que vivent des millions de gens en France à cause de leur couleur de peau, d'ailleurs. Mais avec beaucoup plus de souffrances que ce que vivent les expatriés blancs français, agressés très rarement (mais on en parle mille fois plus dans les médias que quand il s'agit d'un acte de racisme sur une personne à la peau foncée, un affaire banalisée.)
Voilà ce que m'inspire votre info, merci.

45.Posté par L''''INSOUMIS le 17/04/2016 16:58



De source mahoraise :
Le pauvre type qui a été poignardé était un fervent défenseur de la régularisation des clandestins ...
Et ce seraient des clandestins qui l'ont poignardé..!

Triste Destin .....Non ?



44.Posté par Pablo @reunionnaise attentive le 17/04/2016 08:55

Au lieu de virer "toi ceux qui ne parlent pas français" (de la réunion), on devrait commencer par virer tout ceux qui ne parlent pas créole non ?
Je n'aimais pas les comoriens (mahorais), mais force est de constater qu'ils s'intègrent beaucoup mieux que les zoreils ! De plus en plus: Ils parlent créole, ils mangent créole,... Et vivent avec les créoles !
Alors qu'une grande majorité des zoreils vivent dans des ghettos ethniques (saint Gilles, la saline, la montagne, etc), ils ne parlent pas créole et ne le comprennent pas... En gros il viennent s'installer à la réunion et non aucun respect Envers les réunionnais !
Donc pour résumer, je préférerais qu'on commence par renvoyer de la réunion tout ceux qui ne parlent pas créole !

43.Posté par reveillez vous le 17/04/2016 09:04

POur en revenir au sujet

il faut bien comprendre que Mayotte est francaise, c est a dire quelle subit les meme probléme que la métropole il y a quelque année...Un territoire Français avec TOUS SES AVANTAGES et SES INCONVENIENT.

Les voisins ou personnes a coté voit qu'il y a de l'argent qui arrive la bas '( investissement, travail, grand groupe....) et que ca change. alors que chez eu ..rien

DONC ILS VIENNENT EN MASSE ( comme n importe quel être humain et a leur place on ira voir et on resterais la ou c est mieux ..)

MAIS APRES ???
la France n est pas non plus un eldorado comme certain font croire au autre...car tant que tu n est pas dans le system (Rsa/Caf /sécu et autre ) tu n a RIEN et la vie est CHERE.. !!!!


Alors comment fait un étranger pour vivre dans un territoire comme celui ci alors qu'il n a rien ???
Il a quand même besoin de vivre (manger boire et autre besoin)..

Sans compter après, le propre à l homme...jalousie, éducation mentalité

Bref comme rien n est gérer AVANT l'arriver en masse d autre personne. Forcément ca dérape...
(idem en métropole avec les migrants)

42.Posté par Erets Israël le 17/04/2016 06:59

Si la France garde Mayotte c est pas par amour des Mahorais , mais juste par intérêts stratégiques et économiques. L ile offre à la France des eaux territoriales immenses. Sachez que les français de France pensent la même chose vis à vis des Reunionnais et que c est pour les mêmes raisons que la France garde la Réunion.

41.Posté par reveillez vous le 17/04/2016 08:53

Eno2016

"que peux faire un métro a mayotte....."

non mais sérieux tu es de plus en plus atteint la...
selon toi donc un Français n a rien a faire ailleurs...un Français reste en France...un réunionnais a la réunion? je te signale quand même que mayotte est département Français...si tu as oublié
ca n a vraiment pas de sens...on est sur terre et on est tous dessus...donc on a le droit de voyager la ou on veux et se poser...

40.Posté par joz974 le 17/04/2016 08:34 (depuis mobile)

Si le métropolitain i réagi comme ici(en maitre et seigneur).pou zot les locaux sont de la merde.désolé. rip.

39.Posté par zflight le 17/04/2016 08:06

Vous ne devez pas perdre de vue que la Réunion est désormais liée à Mayotte , que ce soit pas les évacuations sanitaires ou les transferts de population chassés par la situation là-bas (ou attirées par la qualité de vie ici les deux n'étant pas exclusifs)

le nouveau Territoire de Santé englobe Mayotte et Réunion

http://www.mayottehebdo.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3786&catid=12&Itemid=162

38.Posté par lolo2 le 17/04/2016 02:30

Malheureusement, a un moment donné il faut punir........
Le manque d'éducation à l'origine, fait qu'il y a un viol par jour à Mayotte, équivalent à celui qui s'est produit à la réunion il y a 10 jours, je dis bien un viol par jour, + un kwasa coulé par semaine.
Toutes les maisons sont des prisons hautes sécurités, les voitures restent ouvertes car visités tous les soirs, une personne sur deux sans papiers, 6000 à 8000 gosses de moins de 15 ans dorment dans les rues de mamoudzou, tous les gamins comoriens handicapés ou déficients sont livrés à mayotte par les parents comoriens, et le pire est aux Comores.
Ils n y a pas de solutions pour ceux qui ont tués mon potes C........., il faudrait les rééduquer, malheureusement tout le monde sait que c'est impossible.
A mayotte, aux Comores, et dans d'autres pays, il faut couper des têtes pour en sauver d'autres.
RIP Chris

37.Posté par GATER le 17/04/2016 01:53

on en veut pas de Mayotte

36.Posté par Zozossi le 16/04/2016 23:43

La solution n'est pas l'indépendance de Mayotte: les Mahorais continueraient d'affluer en France métropolitaine et à la Réunion autant et même plus si Mayotte devenait indépendante.
Ils ont choisi la France, quelles qu'aient été leurs motivations. A nous de leur en imposer sans faiblesse les devoirs et de leur en accorder les droits sans restriction.

La preuve que l'indépendance n'est pas la solution: les Comoriens sont arrivés et arrivent encore par centaines de milliers en France maintenant qu'ils sont indépendants.

Partout, l'indépendance a provoqué la misère dans nos anciennes colonies et déversé chez nous des millions d'immigrés d'Algérie, du Maroc, de Tunisie, d'Afrique noire…

La violence ne règne pas qu'à Mayotte: elle ravage toutes les régions de métropole tous les jours dans le silence du média qui n'en parle même plus.
Allons-nous pour autant donner l'indépendance à toutes nos provinces?

La solution est simple: virer les traîtres qui nous gouvernent (UMPS unis pour le pire) et élire un gouvernement de salut national qui mettra au pas la chienlit, reprendra le contrôle des frontières du pays et refera de la France un pays respecté parce que respectable.
Ce qui suppose la clairvoyance de la majorité de l'électorat.

On n'en est pas encore là.
Mais que ceux qui n'ont pas compris ne viennent pas chialer.

35.Posté par PEC-PEC le 16/04/2016 22:24

Armand, je t'ai souvent défendu sur pas mal de sujet, mais là tu dis la connerie de l'année.
C'est quoi cette remarque de crétin.
Souviens toi de ta collègue d'il y a 30 ans partie s'installer à Mayotte....Une jolie petite créole de bois d'olives...Tu vois de qui je parle...
Elle travaillait avec son compagnon à Mayotte. Chaque français peut circuler partout sur le territoire de son pays sans te rendre de compte.
Tu me déçois......

34.Posté par Zoé le 16/04/2016 22:00

@23 Bertrand, faut te réveiller...
Les Comores sont au 137ième rang mondial de la corruption sur 143...(La France 43ième je dis comme ça au passage pour dire combien notre système est déjà pourri...). Si l'ile était récupérée par les Comores (et c'est clairement ce que le peuple Français souhaiterai je pense) ça serait pas au bénéfice de la population mais pour d'une part faire un pied de nez à la France (juste pour le geste...), mais surtout d'autre part assouvir la soif pécuniaire de quelques uns qui auraient à se servir sur les restes...
Quant aux 7000 dramatiques morts dont tu parles, on les a pas coulés !! Ils sont venus tenter une vie meilleure en "FRANCE" comme par hasard. C'est en passant sur "vos" récifs et/ou ne sachant pas nager (faut dire l’éducation elle est top là bas...) qu'ils ont péris.
Pour dire ce genre de truc et en bon français, je suis déjà persuadé que tu fais partis de la caste qui tirerait le plus profit de cette restitution, je me trompe?

33.Posté par André le 16/04/2016 18:20

Bravo Sarko !!!👏

32.Posté par paris974 le 16/04/2016 17:18

c ki me fait rire,c est ke les mahorais meprise les comorien,l excuse c est ke soit disant les comoriens viennent leur voler leur taf ,ke les enfants sont tous des truands.On peu dire excatement la meme chose pour eux.!ils ne tolére rien chez eux,mais ici on doit la fermer,sinon on est rasiste!TORTUE I VOIT PAS SON QUEUE!!!!!!!!

31.Posté par Bertrand le 16/04/2016 18:42

Mayotte a été achetée par les Français pour quelques piastres au Sakalava Andriantsoly, réfugié là depuis Madagascar, en fuite devant les armées de Radama Ier. Ce Sakalava avait chassé l'héritier légitime de Mwana Madi et s'était autoproclamé propriétaire (sans droit ni titre) de Mayotte. C'est pour être protégé de ses ennemis et des anglais qu'il a "vendu" cette île à la France contre trois cacahouètes en 1841.
La France a donc "acheté" Mayotte à un voleur qui n'avait aucun droit de vendre ce qui ne lui appartenait pas.
Et c'est à cause de cet "achat", avant la colonisation effective des trois autres îles comoriennes, que la France s'est permise (ayant été virée de Madagascar) d'organiser un référendum séparé d'indépendance, prétextant cette propriété frauduleuse. D'où les condamnations régulières de l'ONU pour avoir organisé ce référendum séparé. Mais la France étant membre du Conseil de sécurité s'assoit avec mépris et arrogance sur les avis de l'ONU, tout comme pour la résolution de 1979 sur la restitution les îles malgaches du Canal du Mozambique.
L'ignoble Balladur a institué en 1995 un visa criminel, qui a directement envoyé à ce jour à peu près 7 000 personnes au fond de la mer, femmes, enfants, hommes, vieillards, alors qu'ils sont en Droit international de circuler entre leurs 4 îles comoriennes. Donc ceux ici qui osent dire qu'il faut sévir, qui s'émeuvent pour un français assassiné, ceux là crachent sur la vie de plus de 7 000 personnes qui gisent sur le fond de la mer, dans les eaux territoriales comoriennes.
Le Droit International prime sur les droits nationaux, donc la présence coloniale française à la fois à Mayotte et dans les îles malgaches du Canal de Mozambique est un crime. La présence de l'administration française dans ces îles est illégale et les décisions judiciaires des décisions d'ordre colonial et, de plus, il est évident que les Mahorais n'ont absolument rien de français dans leur âme profonde. Ils ne sont français que par la volonté de la France de garder un port stratégique dans le Canal de Mozambique et d'empêcher les trois autres îles de se développer de façon autonome. La France agit de même avec les Comoriens qui ne revendiquent la restitution de Mayotte que par simple chantage régulier aux subventions. C'est aussi un réservoir électoral flatté à chaque échéance.

Mais il faut espérer qu'un jour, lorsque les Comores se seront extraites de cette dépendance malsaine à la France, et qu'un certain développement (pétrolier ou gazier offshore ou autre), émergera avec l'aide ou pas de l'Iran ou des dictatures monarchiques du Golfe, les Mahorais retrouveront leur dignité bafouée pour des histoires d'argent et réintègreront avec plaisir en enfants-prodiques le giron de la Mère Patrie Comorienne.
C'est ce que je leur souhaite, car la France a tout simplement acheté une soeur pour délaisser ses autres enfants, attitude minable et criminelle d'un pays qui n'a JAMAIS décolonisé ses anciens territoires, mais les a simplement soit annexés, soit mis sous tutelle de gouverneurs locaux et osé appeler çà de "l'indépendance" ...

30.Posté par Réunionnaise attentive le 16/04/2016 18:37

18.Posté par Lolo le 16/04/2016 17:21

Z'avez raison !!!

En même temps vous virez de La Réunion tous ceux qui ne parlent pas le Français qui sont originaires des mêmes territoires !!!

Vous allez voir comme d'un seul coup ils vont aimer La France !!!

29.Posté par Grangaga le 16/04/2016 18:28 (depuis mobile)

Post 1: "L''idol'' dé koku kontan" y dwa di a ou koué.... Mèr''si a ki...lé pliss'' de 90% de Sarkoziss'' de Mayott''...ou mèr''si...Sarko.

28.Posté par Zarin le 16/04/2016 18:25

Rendre Mayotte...

Les Comores intègrent Mayotte dans les lots de prospection pour le pétrole off-shore

27.Posté par Biberon le 16/04/2016 17:44

Posté18. Par lolo (Ferrari ?). Pourriez vous me donner le pourcentage des Reunionnais parlant le français en 1946 ?

26.Posté par Lolo le 16/04/2016 17:21

une seule solution: rendre Mayotte aux Comores, qui se ressemble s'assemble . Ils sont comoriens c'est tout, seul 20% de la population parle français, alors pourquoi en faire un departement français????

25.Posté par Zoé le 16/04/2016 17:20

Clairement....qu'on rende Mayotte aux Comores.
Et méfiance pour les îles éparses, il faut se préparer à trouver la parade où on sera dans une situation similaire.

24.Posté par Indépendance le 16/04/2016 17:20

Il faut leur donner l'indépendance TOUT DE SUITE

23.Posté par zflight le 16/04/2016 17:09



prochain domino la Réunion

souvenez vous de Oran en 1962 : voilà de quoi l'Etat est capable

https://www.herodote.net/5_juillet_1962-evenement-19620705.php

seule solution , la loi martiale , au moins sur Mayotte , ce serait un message fort pour les autres zones où ces désordres risquent de se produire

22.Posté par Jean le 16/04/2016 16:24

condoléances à cette famille!!
Faire les titres de la presse parque c'est un métropolitain?! Les viols et meurtres fréquent des enfants et adultes des résidents: la presse réunionnaise évite de dénoncer ?

21.Posté par pipo le 16/04/2016 16:03

et j'ai un pot blanc qui est croc-mort a Mayotte...!

20.Posté par Tir Malol le 16/04/2016 15:58

Post 8 et 9 zot lé RACISTE ....comment pouvez vous écrire ces VÉRITÉS

19.Posté par Fabiho le 16/04/2016 15:51

Mayotte est comorienne et aurait dû le rester à jamais.

La France -et nous particulièrement Réunionnais- paieront très cher dans l'avenir ce rattachement absurde à la France.

Fiasco annoncé, soutenu par de lâches politiques (St-André, St-Louis et autres) qui y voient une occasion "d'acheter" un électorat facile.

La fin ne justifie pas tous les moyens... Mais qui va m'entendre ?

18.Posté par Surcouf le 16/04/2016 15:49

Je le répète: Comme Hong Kong, rendons Mayotte aux Comores dans 99 ans. Ça se fait en douceur, sans léser les gens en place, et on respectera la décision de l'ONU tout en se débarrassant d'un problème à moyen-terme. Quand vous avez une île où les habitants pour beaucoup ne parlent pas français et ont des habitudes de vie qui n'ont rien à voir avec les critères européens, ce n'est pas du racisme de dire qu'ils sont comoriens et qu'on aurait jamais du les détacher de l'archipel en 1975 (le grand visionnaire président était Giscard d'Estaing!)

17.Posté par Zoé le 16/04/2016 14:41

Cette situation est le fruit du laxisme sur l'immigration. Nous n'avons pas à accueillir tout ces gens sur notre territoire (quelque soit ce territoire et c'est regrettable pour eux mais cela malgré le grand malheur social des immigrés). Il faut des reconduites à la frontière massive...
Ceux trop aveugles pour voir le mal que cela peut occasionner peuvent se taire et regarder ailleurs (ce n'est clairement pas un manque de moyens mise en place pour les accueillir ou les "intégrer"). La bombe démographique mondiale fait que la gestion des flux migratoires est un enjeu pour la continuité du "bon vivre"dans nos société occidentales. N'ayons pas peur d'être égoïste pour le bien de nôtre avenir et ceux de nos enfants. Une immigration "choisie" oui, massive et ingérable (qui créera le chaos chez nous) NON !
La dignité humaine c'est savoir que sans ressources on ne fait pas 10 à 15 enfants, même plus de 2, le monde sera déjà ingérable. Il faut que les politiques se réveillent et créer un ministère chargé de l'étude démographico-economique chargé d'étudier et d'agir sur les lois afin de garantir une gestion de la masse démographique en rapport avec la pérennité du système économique.

16.Posté par le taz le 16/04/2016 13:29

l'état défaillant ?

une habitude dorénavant.....

qui va-t-on bien pouvoir limoger qui dénonce ce qu'il se passe à mayotte ?

ah oui, j'oubliai.... tout va bien.....

mes condoléances à la famille.


15.Posté par KOTKOTKOT...... le 16/04/2016 13:26

Merci qui?

Merci SARKOZY d'avoir mis la charrue avant les zébus.

Avant de départementaliser, il fallait prioritairement régler cette question de clandestins venus des comores mais aussi de Madagascar (les comoriens de Madagascar).

Instaurer la départementalisation et ses avantages (prestations familiales etc...) dans l'urgence, n'a été qu'un grand appel d'air pour ceux-ci. Bientôt il y aura plus de clandestins que de Mahorais.

Sarkozy est un politicien irresponsable. Il l'a été également en Libye: il a fait tomber Kadhafi et après il a laissé le chaos s'installer. De l'irresponsabilité. Ce que vient d'ailleurs d'avouer OBAMA dont le prédécesseur (Busch) avait fait de même en Irak, en Afgha etc.....

14.Posté par Tir Malol le 16/04/2016 12:46

2.Posté par Eno2016 le 16/04/2016 10:56
FRANCHEMENT ....
Triste !
Mais que peut bien faire un Comoriens (Mahorais) à La Réunion ?
touriste ?
fonctionnaire ?
gendarmes ?
chercheur d'aventure exotique ?

Ou tout simplement

CAF ?

13.Posté par kafir le 16/04/2016 12:31

Très regrettable et inadmissible, mes sincères condoléances a la famille.

kafir

12.Posté par contribuable et vache à lait. le 16/04/2016 12:10

c'est bien dommage. on aurait du rendre mayotte aux comores, au lieu de ça, sarko nous a fait un cadeau emploisonné, et c'est pas hollandouille qui va trouver une solution... la france est dans la mouize, attention, on va touché le fon bientot, à moinse qu'on soit déjà en train de creusé !!!

11.Posté par Pablo974 @zozossi le 16/04/2016 10:08

Devrait on s'étonner que les habitants d'un pays colonisé éprouvent une haine contre ceux qui les colonisent ? Ceux qui viennent d'ailleurs et qui vivent dans de belles villas avec gardes etc (cf. autre commentaire) alors que le peuple local vit dans des cabanes ?

Il n'y a pas besoin d'aller à Mayotte pour le comprendre, nous même réunionnais nous sommes une grande majorité à ne pas aimer les zoreils... (Et cela n'a rien à voir avec le racisme ou la race, car énormément sur de réunionnais sont de race blanche, dont moi)

10.Posté par Pablo974 le 16/04/2016 10:02

Papi préciser explicitement la race de la victime (zoreil) ? La vie d'un colon serait elle plus importante que celle d'un colonisé ?

9.Posté par gramoune lucide le 16/04/2016 11:44

J'ai eu l'occasion à maintes reprises, de me rendre à Mayotte ces 4 dernières années chez ma fille et mon gendre tous deux enseignants sur la grande ile et qui depuis l'année dernière, sont repartis en métropole dans l' Académie de Créteil, bien qu'ayant faits leurs études à Aix en Provence ...

Mes activités de consultant m'ont amené à habiter à Mayotte de 2001 à 2006 où je compte encore de nombreux amis lesquels m'ont TOUS confirmé ce que j'avais constater à chacun de mes voyages chez mes enfants.

La situation actuelle à Mayotte n'a plus rien à voir avec celle que j'ai connu à l'époque où j'y vivais notamment à cause de l'arrivée massive et continue en provenance d'Anjouan et de Madagascar d'étrangers prêts à tout pour survivre.

Il est à craindre,... qu'à cause de la cécité du pouvoir politique en place qui refuse de prendre les décisions qu'imposent un tel climat insurectionnel, dont la goutte d'eau qui fait déborder le vase est le lâche assassinat de ce père de famille qui avait le tort d'être dans la rue pour aller chercher son fils après son entrainement de sport,...

des milices d'auto-défense vont se créer afin de suppléer l'Etat défaillant !!!

8.Posté par Eno2016 le 16/04/2016 10:56

Triste !
Mais que peut bien faire un métro à Mayotte ?
touriste ?
fonctionnaire ?
gendarmes ?
chercheur d'aventure exotique ?

7.Posté par Zozossi le 16/04/2016 10:30

Témoignages de métropolitains installés à Mayotte:

" L'autre jour, une chasse aux « n'zungus » (les Blancs) a été lancée par des jeunes. On n'ose plus sortir pour aller au travail. Mes enfants sont déscolarisés depuis le début des événements, on croule sous les immondices parce que le ramassage d'ordures ne se fait plus, des magasins sont pillés, les rayons se vident, il n'y a plus de frais... Je vis dans l'angoisse de ne plus avoir à manger pour mes enfants...".

"Les agressions, les viols... Ça a augmenté de 50 % en 2015. Un élève a été assassiné, il y a un mois, dans un collège, tué par d'autres élèves. Chez moi, j'ai des alarmes partout, un chien, un gardien..."

"Le problème de la violence est surtout lié à l'immigration venue des autres îles de l'union des Comores. Des jeunes de parfois 10-12 ans se retrouvent sans toit... Ils créent des bandes, s'affrontent, volent... Et lors de pics de tensions sociales, ça explose !"

Et il faut aller où pour savoir ce qui se passe à deux pas de chez nous, pour avoir confirmation du racisme anti-blanc, des ravages de l'immigration sauvage, de l'impunité garantie aux délinquants?
Pas dans le gros média qui ment par action et par omission, mais dans le numéro du 15 avril d'un quotidien breton!

Mais… pas de panique: "Ca va mieux", selon l'idole des cocus contents.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >