Océan Indien

Mayotte: Un front commun ultra-marin contre la "domination" et les "profits"?

Vendredi 2 Décembre 2011 - 10:34

Mayotte: Un front commun ultra-marin contre la "domination" et les "profits"?
 
La perspective d'une reprise du mouvement contre la vie chère est toujours aussi présente dans l'esprit de l'intersyndicale mahoraise. Dans une interview accordée à Mayotte Première, le secrétaire général de la CGT locale, Salim Nahouda, confirme la relance de la grève "si la situation n'évolue pas".

Le mouvement de grande ampleur contre la vie chère a perduré activement durant 44 jours jours, sans réellement aboutir à un accord satisfaisant pour tous, et aujourd'hui les prix ont encore augmenté dans l'île aux parfums. Désormais il est appelé à reprendre et pourrait bien profiter du soutien de sympathisants d'autres départements d'Outre-Mer. Du moins c'est ce qu'a laissé entendre Salim Nahouda au média public.

Le militant a déclaré avoir des échanges et des rencontres programmées avec son homologue guadeloupéen à la CGT, solidaire du mouvement. "Nous n'en sommes qu'au stade des discussions mais nous pouvons toujours envisager de construire un front commun contre ce système mis en place, basé sur la domination et les profits", a-t-il confié.

D'ici au 19 décembre, rien n'est acté et l'espoir de voir émerger des garanties sérieuses sur une baisse significative et durable des prix à Mayotte subsiste. Le syndicaliste de la CGT-Ma et un représentant de la CFDT rencontrent aujourd'hui en ce sens la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard.
.
Lu 1642 fois



1.Posté par Caton2 le 02/12/2011 18:40

Ce que ne dit pas cet article c'est que Salim Nahouda et son compère secrétaire général de la CGTma, Yamine Aboubacar, qui travaille chez Electricité de Mayotte (EDM) poursuivent des buts qui n'ont pas grand chose à voir avec l'amélioration du pouvoir d'achat des mahorais "de base".
Les agents d’EDM ont intégré la grande famille de l’IEG, Industries Électriques et Gazières avec à la clef une convention collective nationale et une hausse moyenne des salaires de 13 % conférant aux salariés mahorais les mêmes avantages que partout ailleurs chez EDF.
Et Ils voudraient maintenant obtenir 25% d'augmentation. Rien que ça! Depuis le début du mouvement, en refusant les accords pourtant acceptés par FO, ils font monter la pression en s'appuyant sur le mécontentement populaire contre la vie chère.
La grève, à laquelle se joindraient les douaniers (ben voyons!) n'est qu'un prétexte pour ces nantis de l'économie post coloniale:
1/ pour obtenir de nouveaux avantages.
2/ pour se valoriser et valoriser leur syndicat avec comme but d'en faire un instrument de rassemblement et de pouvoir. Ça ne vous rappelle rien?

2.Posté par fiuman le 02/12/2011 20:24

Un seul mot d'ordre pour les mahorais pour lutter contre toutes les dominations et plus particulièrement celle de l'homme blanc : l'indépendance......!........................................ MDR, merde ils veulent être français, merde ils sont français:
En réalité, ils veulent rester mahorais, prendre l'argent et s'envoyer le pourvoyeur.

3.Posté par Dudule le 02/12/2011 21:04

"Dominations" et "Profits" ???
Mais s'il n'est pas content cet outre-marin qu'il demande l'indépendance de son île !
Le peuple français n'a pas été consulté pour accorder le statut de département à cette île et s'il y avait une vraie consultation populaire (un référendum) il est certain qu'il était défavorable à 70% pour la départementalisation forcée de ce caillou . Que ce monsieur et son mouvement ne secoue pas trop le cocotier pour faire tomber l'argent , les noix ça fait mal !
Bien des français pensent que l'Onu a raison : rendons Mayotte aux Comores . Point barre !

4.Posté par musette le 03/12/2011 08:37

je suis résident à Mayotte et m'zungu ; y'en a marre de ces grèves à répétitions : que l'on fasse un référendum et on verra qu'il faut rendre Mayotte aux Comores conformément à la résolution de l'onu, ici, personne, ou peu, ne travaille, alors faire la grève ne touche pas les mahorais. Mais faire la grève avant noël est un acte fort à destination des m'zungus ; que diraient-il si on fermait les échoppes avant la fin du ramadan, avant l'aïd?

ces personnes mahoraises sont intolérantes ; qu’elles retournent sous le giron des Comores !

5.Posté par rakibou2mayotte le 03/12/2011 09:25

Les 74km de mer qui sépare Mayotte aux Comores peuvent constituer une frontière entre l' Union des Comores et un futur état indépendant Mahorais.

Pourquoi la France ne rend t-elle pas La Reunion à Madagascar, plus proche ?

6.Posté par SAID le 03/12/2011 12:14

Bravo, voilà de jolis discours ! C'est tro pfacile de porter des jugements sur ce qu'on ne connaît pas. Un d'entre vous se dit résident, mais il vit bien, il a un salaire alors que le mahorais moyen vit avec un minima allant de 400 à 600 euros. Où est l'arnaque ? Souvent les résidents et les expatriés prennent des employés de maison qu'ils paient une misère sans les déclarer après ils se trouvent intélligent de venir cracher leur venin ici. Alors stop. Beau nombre d'entre vous voudraient que le Mahorais se taise, qu'il s'écrase et qu'il accepte de vivre dans cette misère tout en s'estimant heureux d'être Français. Je suis sincèrement déçu par ce que j'ai lu. Avant de dire aux Mahorais de retourner vers les COmores, que ceux qui s'y trouvent et qui pensent cela commence déjà par s'en aller car c'est l'hypocrisie pure et simple. Vous critiquez Mayotte et pourtant vous y vivez et j'en suis sûr, vous ne comptez pas vous en aller. Soyez cohérent avec vos parole. Le Mahorais n'est pas raciste quoi qu'on puisse dire, il est juste fatigué de se faire prendre pour un imbécile, un inculte et un Français de seconde zone, si tenté que ses compatriotes, les autres Français les considèrent comme tel. Un d'entre vous dit que les Mahorais manifestent parce qu'ils sont anti blancs, foutaise, si c'était le cas, il n'y vivrait pas. Bien sûr qu'il y a des racistes partout mais ce phénomène n'est pas important. Ce que je peux dire, c'est que dès qu'un m'zoungou arrive à Mayotte, la première chose qu'il fait c'est de se plaindre et ,e faire que critiquer Mayotte pour telle ou telle raison alors que c'est la France qui a crée cette Mayotte : démunie, précaire, analphabète et j'en passe. AUx donneurs de leçon je dis que s'ils étaient Mahorais, il se plaindrait : les taxes vont arriver à Mayotte mais les revenus resteront inchangés. Ils sont déjà si bas alors imaginer l'ampleur que va prendre cette grève contre la vie chère. Elle est légitime. Je n'ai aps à me plaindre, je vis bien, je ne loue pas et j'ai un bon salaire mais je vois autour de moi des gens qui ne pourront pas vivre décemment. Voilà ce que j'en dit et les mauvaises langues auront beau jaser, la réalité restera la même, que vous le reconnaissiez ou non.

7.Posté par Vincez le 05/12/2011 12:20

bon moi je suis censuré sur ce site !!!! BRAVO PIERROT

8.Posté par Vincez le 05/12/2011 18:19

Bonjour à tous
tout à fait d'accord avec toi Musette

SAID : on avait programmé sur 20/25 ans le rattrapage, je sais que c'est une connerie
et tu n'a pas tout à fait tort, mais a force de trop grever ca va tuer le canard !!!!


9.Posté par SAID le 05/12/2011 18:46

Certes mais accepterais tu toi de vivre avec 500 euros par mois alors que le coup de la vie est cher contrairement à e qu'on affirme et je dirais même qu'il est égal à celui de la métropole. Tu as vu dans quelles conditions vivent les gens ? As tu vu que le logement social n'existe pas ici ? Tout est anti constitutionnel point barre ? Soit on donne aux Mahorais lse moyensaux Mahorais d'assumer cette vie au lieu de les alourdir avec des taxes. Il est logique que l' smic soit décent cat les aliments seront plus encore plus chers. Que les salaires suivent. N'est-ce pas logique ? N'est-ce pas légitime ? On revient à relancer le débat sur ce que c'est que d'être Français. Est-ce l'inégalité ?

10.Posté par Caton2 le 05/12/2011 20:53

9. Plus cher qu'en métropole pour beaucoup de produits de base puisque presque tout est importé.
Le vrai scandale c'est la société à deux vitesses. C'est déjà caricatural à la Réunion, ça l'est encore plus à Mayotte. Les fonctionnaires sont payés le double qu'en métropole. Ils touchent une année de salaire comme prime à l'installation. Croyez-vous qu'ils ont quelque chose de commun avec le reste de la population, dont la plupart vit dans la misère, sauf l'appartenance à un département français?
Ce sont eux qui permettent l'escalade des prix des produits importés, pour le plus grand profit des importateurs et distributeurs.
S'il n'y avait pas le sur pouvoir d'achat des nababs de l'administration post coloniale, les importateurs feraient faillite.
Les meneurs du mouvement font partie des nantis. Ne croyez pas qu'ils se battent pour les pauvres. Ils se battent en utilisant les pauvres, pour avoir encore plus.
Allez-voir leurs investissements immobiliers et leurs placements bancaires!

11.Posté par Vincez le 06/12/2011 09:37

Bonjour à tous
Said tu commence par "soit on"
mais j'attends le deuxième soit on "....."

les politiques mahorais ont mentis au peuple et les gens ne savaient rien quand ils ont votaient
ça enrichi les plus riches.. quand tu loue des bangas en pagaille à des clandestins ca rapporte gros et personne ne déclare cela

si tu veux vraiment mon avis on aurait du juste garder petite terre on aurait eu nos radars et base maritime
on donnait 50 Millions d'euros au Comores et des hôpitaux et dispensaires

et on laissait les mahorais avec leur cousin, grande sœur, tatie et mamie


j'attends la deuxieme partie de ton "soit on" ""soit on"... tu n'a pas fini ton développement Said

12.Posté par SAID le 06/12/2011 18:44

C'est ridicule de se basé sur un soit on. Est-ce qu'il faut vraiment s'éterniser la dessus ? Voilà puisque ça semble de faire plaisir, voila le deuxième, soit on leur donne rien et surtout pas de taxes et de charges supplémentaires. Ca a l'au utopique mais il ne faut pas prendre et ne rien donner.
Tout le monde parle de ce fameux mensonge car pour tout le monde, le Mahorais moyen est si bête qu'il n'est jamais sorti de son île et qu'il n'a pas vu comment on vit ailleurs en France. C'est faux, sors un peu de ce discours et renseigne toi, certes certains ne savaient pas ce pour quoi ils votaient mais ils sont avant tout fiers d'être Français et même s'ils avaient su cette réalité, leur vote n'aurait pas changé car ils savent très bien ce qu'il serait advenu d'eux s'ils avaient voté non.
De mauvaises langues parleront de la motivation allocatio, rma et j'en passe, mais ils soublieront de dire que jusqu'à présent, cela n'existe pas à Mayotte et que par conséquent, on ne peut pas vraiment s'appuyer la dessus pour déniger les Mahorais.
Vicez, serais-tu policier ou statisticien pour parler avec autant de certitude ? Quoi qu'il en soit, si tu es policier, alors dis moi où tu as trouvé ces informations si fortement exagérées? Bien sur qu'il y a des gens qui louent à des clandestins mais c'est une minorité, et permets moi de dire qu'à certains Français, on ne loue pas en métropole alors qu'est ce qu iest le plus choquant ? Tu amplifies un phénomène qui est minime et qu itend à disparaître. La plupart des clandestins ont un enfant né à Mayotte de ce fait ils ont l'autorisation d'y élever leurs enfants donc ces locations n'ont rien d'illégales car
Pour ta petite terre, la question de la garder et de donner le reste est ridicule voire même hypocrite ? Tout le monde croit et dt preuve à l'appui que tous les Mahorais ont de la famille aux Comores, c'est faux, ou sinon donnes moi la preuve de ce que tu annonces. Je suis Mahorais et pourtant je ne me connais aucune famille dans le reste des Comores alors je veux bien te croire mais prouve le.
De grâce, commence par quitter Mayotte et ce n'est pas un raciste qui parle car je ne le suis pas, mais quelqu'un qui ne comprend que le bon sens et la logique. Alors commence déjà par ne pas y être avant de tenir de pareils propos.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop