Océan Indien

Mayotte : Un accord-cadre signé localement et soumis prochainement au gouvernement

Jeudi 7 Novembre 2013 - 17:41

Mayotte : Un accord-cadre signé localement et soumis prochainement au gouvernement
Un accord-cadre historique contenu dans un document de 6 pages a été signé au Conseil général de Mayotte en début de semaine par différents politiques, représentants syndicaux et des membres du patronat.

Le document propose des axes stratégiques pour développer l'île de Mayotte dans le sillage de la départementalisation et l'accession dès le 1er janvier 2014 du 101e département français au statut de région ultrapériphérique (RUP).

Les thématiques entre autres d'immigration clandestine, d'insécurité du territoire, d'éducation et de formation pour la jeunesse mahoraise sont ainsi abordées dans ce document de travail.

Comme l'ajoute nos confrères de Kwezi Television (KTV), des réunions de concertations se poursuivront avec les syndicats, acteurs de la vie associative et professionnels locaux, et ce, avant d'être soumis au gouvernement en bout de chaîne.

Indian Ocean Times
.
Lu 536 fois



1.Posté par Porto le 07/11/2013 20:40

Est-il prévu un volet pour les inviter à rester chez eux ?

2.Posté par Dolorès le 07/11/2013 21:23

@ 1
Chez eux ? Les Mahorais sont français, n'est-ce pas? Donc ils sont aussi chez eux à la Réunion ! Nous, Réunionnais, à Dunkerque à Brest, à Toulouse, à Strasbourg, Marseille, fort de France , pointe à pitre , Mamoudzou on est chez nous , il me semble. Le toulousain, marseillais, martiniquais....etc il est chez lui à la Réunion, non ? Donc bienvenue aux Mahorais sur cette Belle terre d'accueil qu'est l'ile de la Réunion.

3.Posté par alain dimitri le 08/11/2013 07:34

dolorès allée vivre un mois a mayotte et vous parlerez autrement des nouveaux frenchs

4.Posté par Porto le 08/11/2013 13:00

À 2, posté par Dolorès

De nombreuses communautés, pourtant établies à la Réunion depuis fort longtemps, reconnaissent qu'elles doivent faire encore et toujours plus pour pleinement s'intégrer. C'est une question de bon sens, de sagesse, et de principes moraux. De fait, ce qui pour les accueillants semble évident peut ne pas l'être pour ceux qui arrivent par familles entières qui n'ont pas assimilé - ou ne veulent pas et c'est là que le bât blesse ! - les modes de fonctionnements du pays qui les accueille. Ce n'est nullement une accusation mais un constat bien malheureusement évident.

On entend souvent dire, émanant de moralistes adeptes de la pensée conformiste, que ces "nouveaux arrivants" sont déboussolés, déstabilises et qu'ils se réfèrent à leurs origines, leur manière de vivre et c'est semble-t-il cette manière de fonctionner qui froisse les habitants du pays accueillant. En revanche, ces mêmes moralistes omettent de préciser : le plus souvent dans la rue et en bandes organisées, certainement pas pour les beaux yeux d'un éventuel promeneur quelque peu sous l'emprise d'un état alcoolique !

La Réunion est un pays accueillant certes, mais eu égard à l'incivisme grandissant, les malversations, les vols et les agressions multiples qui se produisent régulièrement, ses habitants ont malheureusement tendance à se méfier des nouveaux arrivants et à douter de leurs intentions. Et, l'attaque perpétrée hier (?) vers cinq heures du matin sur la personne d'un travailleur, à hauteur d'un distributeur de billets à Saint-André, n'est pas là pour les rassurer.

Pour ces raisons, j'estime que ces nouveaux arrivants et ceux qui y sont déjà doivent faire l'effort de s'adapter aux habitudes de vie où ils ont fait le choix de s'installer ; d'autant que ça n'est pas au pays accueillant de s’adapter et de changer ses MAXIMES de conduite, mais aux nouveaux venus de faire l'effort de s'y conformer. S'ils n'y parviennent ou qu'ils ne fassent l'effort de s'adapter, la solution est toute trouvée : qu'ils retournent d'où ils viennent !

Cependant, et bien que nous ayons une petite idée à ce propos, une question demeure : pourquoi diable choisir spécialement à la Réunion comme terre d'accueil ?

5.Posté par Dolorès le 10/11/2013 00:25

Porto,

Je partage votre analyse en ce qui concerne le désir et les efforts d'intégration de nouveaux arrivants sur un territoire, quel qu'il soit. Moi même, ayant vécu en France métropolitaine, aux États Unis, en Afrique du sud, en Namibie et en Australie , je sais fort bien que lorsqu'on décide de vivre ailleurs on sait aussi que c'est à nous de faire l'effort de nous intégrer dans le pays qui nous accueille. Oui, vous avez raison, il n'est pas du ressort du peuple accueillant de faire l'effort pour intégrer les arrivants.

Toutefois :

1) les Mahorais sont français, et à ce titre, ils ont le droit de se déplacer librement sur le territoire français à leur guise, donc de s'installer à la Réunion ( avec la départementalisation de Mayotte, ils vont avoir droit aux mêmes allocations que les Réunionnais, donc on peut penser qu'il n'y aura plus de migration massive vers la Réunion ( voir votre dernière question)
2) vous parlez de bandes et d'agression : j'ai pour principe ( peut être me trompè-je) de me référer aux chiffres et aux statistiques. Or, avons-nous des chiffres exacts sur la délinquance de cette population dans l'ile? Un ressenti ne peut servir de statistiques, n'est-ce pas?
3) Des agressions : j'ai personnellement été agressée trois fois dans ma vie, dont une qui m'a valu 11 jours de soins intensifs, jamais par des Mahorais, toujours par des petits réunionnais bon teint. Une autre par des membres de ma propre famille, pour une histoire à la con d'héritage, or dans ma famille , il n'y a pas de Mahorais ! ÇA c'est mon histoire perso, ok
MAIS toutes les femmes qui se font trucidées à la Run, le sont-elles par des Mahorais? Toutes les histoires sordides de Ti père violeurs qu'on relate dans la presse, sont -elles le fait de Mahorais? Tous les coups de sabre du samedi soir, dans les bars, après les fêtes de communion, baptêmes ou mariages, sont-ils perpétrés par des Mahorais?
Les malversations, les délits d'initiés, prises illégales d'intérêt.... défaut de permis de construire, relèvent-ils d'élus Mahorais à la Run, ou d'élus créoles bon teint? Cette liste n'est pas exhaustive...
Alors, cher Porto, oui je suis une créole bon teint, mais voyez vous je me dis qu'avant d'incriminer une ethnie (qui n'est pas "Blanc comme neige" ok c'est une blague à deux balles lol) , balayons devant notre porte, regardons notre société réunionnaise qui se barre en c.... avant d'incriminer les autres.
4) question subsidiaire : qui est l'envahisseur ? Le Mahorais ou le Français ? Je n'ai pas connaissance de Mahorais ayant débarqué à Marseille en kwassa kwassa pour coloniser la France alors que les Français n'ont pas hésité....
Quoique si... ces dernières années... Marseille est devenue la cinquième Comores .... enfin peut être est ce là un juste retour de l'histoire avec un grand H...? Hé Oh mec ne me traite pas de .... Hihihi bonne nuit !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues