Océan Indien

Mayotte: Suppression de l'indexation de 30% des contractuels du Conseil départemental

Mercredi 13 Juillet 2016 - 09:55

Mayotte: Suppression de l'indexation de 30% des contractuels du Conseil départemental
A Mayotte, les contractuels du conseil départemental (y compris les CDI) vont voir leur indexation de 30% supprimée dès la fin du mois, rapporte Les Nouvelles de Mayotte. Alors que le département est dans une situation financière difficile, les élus ont débattu ce mardi de l’opportunité de cette décision à l’occasion d’une session plénière.

Pour l’opposition, cette réduction de salaire est inconcevable. "La majorité va arriver petit à petit à ce qu’elle souhaitait, c’est-à-dire geler l’indexation. Là elle l’a fait que pour les contractuels y compris les CDI, bientôt ce sera pour les autres" s’inquiète Daniel Zaïdani, l’ancien président du conseil départemental, dans des propos relayés par le journal mahorais. "On sera la seule fonction publique qui n’aura pas de contractuels bénéficiant de l’indexation" , a également reproché le conseiller Aynoudine Salime.
 
En outre, les salariés du conseil départemental en fonction à la Réunion et à Paris vont voir leur durée d’affectation limitée à deux ans, renouvelable une fois (alors que jusqu’à présent, un agent affecté en dehors de Mayotte l’était pour une durée indéterminée).

L'opposition y voit une décision qui risque de bouleverser la vie des agents, tandis que la majorité explique vouloir "reprendre la main sur l’organisation des services", indique encore Les nouvelles de Mayotte.
Lu 4005 fois



1.Posté par Noémolvidès le 13/07/2016 10:19

ah enfin une bonne nouvelle , cet indexation etait de trop sur un budget en souffrance

2.Posté par Athena le 13/07/2016 09:24

Stop au bordel !

3.Posté par Fidol Castré le 13/07/2016 11:37

Qu'ils se contentent de ça. L'Etat est en faillite. Les départements de France et d'outre-mer sont submergés par le paiement du RSA.

Bientôt on ne pourra plus leur payer un kopeck. Les fonctionnaires qui ont bâti leur vie, leur prêt, leur maison, leur voiture autour de la sûreté de l'emploi vont bientôt tomber de haut. L'emploi à vie dans la fonction publique, c'est fini les copains. Et c'est tant mieux.

Surrémunérés de la Réunion, commencez à trembler. La même chose va vous tomber sur la gueule. Quand y'a plus de sous, y'a plus de sous. Et ne comptez pas sur les entreprises que vous avez saignées à mort pour abonder au budget de la France : elles n'existent plus.

Que sera l'avenir de :
- la police ? des milices privées
- la gendarmerie ? idem
- la justice ? La médiation privée
- l'Education Nationale ? le chèque éducation qu'il faudra dépenser dans des structures privées.
- l'hôpital ? il y aura surtout des cliniques
- la sécu ? les mutuelles la boufferont

Où était le peuple ? Devant l'Euro de foot...

4.Posté par Assez ! le 13/07/2016 14:09

Toute sak lé ici et qui glande en longueur, la suppression des aides sociales me semble une idée salvatrice pour nous. Ils pourront toutefois les réclamer une fois chez eux !

Ahhhhhh otééééééé ! y faut arrête in coup avec ça oui ! Nos enfants se marient et ne trouvent pas de logements alors qu'ils travaillent. Pendant ce temps là ces logements sont occupés par des gens dont une portion incongrue se promène en ville des journées durant, tandis que d'autres, les plus âgés, du fond de leur culotte, astiquent murets et bancs publics.

Ajoutons à ce triste tableau le fait qu'ils ne rentrent que pour manger, faire hanhanhan... et dormir.

5.Posté par jean claude payet le 13/07/2016 17:43

et nous c'est pour quand parce que mayotte d'accord mais y en a beaucoup plus ici.....alors quand on fait le menage

6.Posté par ct91 le 13/07/2016 18:13

Enfin une BONNE NOUVELLE ! Il faut réduire les dépenses publiques dans ce sens.

7.Posté par kld le 13/07/2016 18:38

'"On sera la seule fonction publique qui n’aura pas de contractuels bénéficiant de l’indexation" , a également reproché le conseiller Aynoudine Salime. '

on raconte n'importe quoi à Mayotte : faux - taper "Stéphanie de Monaco" , vieux gags des Inconnus , manifestement encore d'actualité..............

8.Posté par Fidol Castré le 13/07/2016 18:45

@4

Quand des mamans et des papas réunionnais ou zoreys se lèvent tôt pour aller travailler et vont déposer leurs enfants à l'école, d'autres font la grasse matinée. Le Département paie un minibus pour aller prendre les enfants à domicile et les déposer à l'école. Le soir, le trajet retour est aussi offert par nos impôts. Les mamas n'ont pas le courage de marcher un kilomètre à pied. Je ne dirai pas de quelle île viennent ces profiteurs car on me traitera de raciste. Mais nous n'avons définitivement pas la même culture.

9.Posté par Miro le 13/07/2016 19:02

moi lé soulagé ! enfin une mesure juste et sociale qui va dans le bon sens. A quand la diminution drastique des indemnités (au moins des 3/4) des élus de tous bords et de toute assemblée, soi-disant, gouvernante.
De même, il faudrait revoir à la baisse les salaires des gros zozos dans les banques, organismes d'état, fonctionnaires et autres .... je suis content ! .....

10.Posté par li le 13/07/2016 19:46

N importe quoi castré.

Il y a ceux qui peuvent se permettre la voiture de papa moman. Et ceux qui doivent se rendrent à pied ou en bus à l école.
Chacun ses moyens, ses dispositions.
Et au passage en ville la plupart de ceux du primaire y vont à pied et non accompagnés d adultes.

"Les mamas n'ont pas le courage de marcher un kilomètre à pied" . Vous vous fichez de qui là ? Regardez un peu plus les occupants des voitures...qui font halte devant l ecole le matin.... Combien d entre eux se rendent après au travail et habitent loin de l établissement ?
Ah ça aime les embouteillages !

"Quand des mamans ou papas reunionnais ou zoreils se lèvent tôt pour aller travailler ". ???? Vous voulez commencer à 12h ? No problem. Changer de boulot ou passer au mi temps ou arrêter. Ca liberera un poste.

Et assez souvent ces jeunes là sont dehors dès 6h du mat . Plus que débrouillards dès leur 5 ans. Ils peuvent vous faire la ville les yeux fermés . Hi hi. La grasse matinée c est plutot le truc des autres.

11.Posté par Egalité le 13/07/2016 20:54

A la base cette prime était une incitation à braver le danger et partir servir la France dans un territoire loin de sa famille. Maintenant, ce n'est plus le cas, quoique en ce moment avec les violences à Mayotte elle pourrait être doubler.
En tout cas, la nécessité ne fait plus loin, si nous sommes dans une république égalitaire, les salaires et les prix des marchandises devraient être les mêmes sur l'ensemble du territoire.

Par contre, je trouve dommage de commencer par les CDD qui sont en précarité alors que les titulaires sont assurés de leur emploi... CQFD !

12.Posté par Le Taliban. le 13/07/2016 21:01

Il aurait dû être payer au Smig.
Comme nous. Et selon la convention collective.
Ah! Celui de la Réunion.

13.Posté par Route large et air malsain le 14/07/2016 11:24

@ 10.Posté par li

"Et assez souvent ces jeunes là sont dehors dès 6h du mat"

Alors là ! bravo ! à la rue dés 6 heures du matin au lieu de réviser leurs cours ! Par contre, ce que vous ne dîtes ou que vous faîtes semblant d'ignorer, c'est que pendant les cours ils sont souvent surpris à bayer aux corneilles. Devinez pourquoi ?

"Et assez souvent ces jeunes là sont dehors dès 6h du mat . Plus que débrouillards dès leur 5 ans. Ils peuvent vous faire la ville les yeux fermés . Hi hi. La grasse matinée c est plutot le truc des autres."

Ils se réveillent à 6 heures du matin dîtes-vous ! ok ! je veux bien vous croire mais ça c'est seulement quand ils vont réellement à l'école (pour ceux qui veuillent bien s'y rendre !) ; en revanche, qu'en est-il des jours où ils n'ont pas cours ou bien pendant les longues vacances de l'hiver austral ? Réponse facile, ils sont pratiquement dehors dés le crépuscule jusqu'au moment où ils se décident de rentrer chez eux, à l'aube, après une nuit chargée d'intentions spécifiques n'ayant aucun rapport avec le fait de flâner ! Ah ça oui ! ils ne flânent pas, mais alors pas du tout et vous le savez !

Il est clair que nous avons là les futurs délinquants programmés pour...? La suite se passe de commentaires, et, médiatiquement, le panorama des faits divers ne fait que retracer, de manière non exhaustive bien sûr, leurs parcours chaotiques. Et vous voulez que l'on soit d’accord avec vous ! non mais vous vous foutez de nous là ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop