Océan Indien

Mayotte : Révocation confirmée par le Conseil d’Etat pour le maire de Koungou

Lundi 12 Novembre 2012 - 14:14

Mayotte : Révocation confirmée par le Conseil d’Etat pour le maire de Koungou
Le maire de Koungou, à Mayotte, Ahmed Souffou, a été révoqué le 7 novembre par le conseil d’Etat qui a statué en dernier ressort. Ahmed Souffou perd ainsi définitivement son écharpe de premier magistrat de la deuxième ville de Mayotte.

L’ancien édile a été placé en 2010 sous contrôle judiciaire strict dans une affaire d’usage de faux, de corruption et d’aide au séjour d’étrangers en situation irrégulière.
 
"Ses agissements et sa mise en examen  le privent de l’autorité morale nécessaire à ses fonctions de maire"
 
En 2011, le conseil des ministres présidé par Nicolas Sarkozy et sur proposition du ministre de l’Outre-mer, Brice Hortefeux, avait révoqué le maire de Koungou par un décret du 13 janvier, au motif que "ses agissements et sa mise en examen le privent de l’autorité morale nécessaire à ses fonctions de maire".
 
Ahmed Souffou avait toutefois fait appel de cette décision.
 
La justice lui reproche toujours d'avoir facilité l’installation d’étrangers sans titre de séjours en leur fournissant de l'électricité monnayant rémunération en échange.
 
Des dossiers de demande de visas pour Mayotte, ainsi que des attestations d'hébergement au profit de Comoriens désirant acquérir un visa pour Mayotte ont été saisis lors de perquisitions à son domicile.

Source: http://www.indian-ocean-times.com/
Lu 1030 fois



1.Posté par gros kafrine le 12/11/2012 15:09

a quand la révocation pour les maire condamner a la réunion?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >