Océan Indien

Mayotte : Ouverture d'une classe prépa aux études de santé

Vendredi 3 Février 2012 - 12:59

Le vice-rectorat de Mayotte et l’Agence de Santé de Océan Indien (ARS-OI) ont décidé d’unir leurs efforts afin de répondre à une demande sociale forte d'accès aux soins de qualité sur son territoire, et aussi d'accès des jeunes mahorais aux professions de santé.

Cette demande devait trouver sa réponse pour partie dans l’ouverture d’une classe préparatoire aux études de santé (CPES) à Mayotte à la rentrée 2012. Le dispositif a été présenté à la presse mahoraise lors d’une conférence de presse,organisée conjointement par le vice-rectorat de Mayotte et l’Agence de Santé de Océan Indien, le 2 février 2012. Voici le communiqué de l'ARS-OI.


Mayotte : Ouverture d'une classe prépa aux études de santé
50% de la population ont moins de vingt ans et la démographie est en forte expansion. Ce dynamisme démographique s’explique par un solde migratoire positif et par un fort excédent naturel où le nombre de naissances y est bien supérieur au nombre de décès.

Trop peu de professionnels de santé s’installent à Mayotte, aussi bien dans le secteur libéral que dans le secteur privé, mais particulièrement les médecins généralistes et spécialistes, les dentistes, les pharmaciens, les sages-femmes, les kinésithérapeutes et également les orthoptistes, orthophonistes, podologues…

Des difficultés d’intégration et d’adaptation pour les bacheliers suivant leurs études en métropole

Du fait de l’insularité et du contexte socio culturel à Mayotte, les étudiants de Mayotte éprouvent des difficultés d’adaptation dans le cadre de leurs études supérieures en métropole. Des bacheliers, très souvent issus de familles défavorisées, sont désireux et capables de poursuivre des études mais peu préparés à une mobilité géographique et à la poursuite d’études supérieures hors de Mayotte.

Le dispositif "accès aux métiers de la santé pour les mahorais"

La mise en place du dispositif "accès aux métiers de la santé pour les mahorais" est née de la réflexion portant d’une part, sur le manque de professionnels de santé associé à une forte instabilité médicale et d’autre part, sur le fort taux d’échec scolaire des étudiants de Mayotte qui pourraient exercer ces métiers.

Afin d’assurer une meilleure prise en charge des habitants de Mayotte et de mettre en adéquation le renforcement du niveau scolaire avec la nécessité de stabiliser la démographie des professionnels de santé dans le champs sanitaire et médico-social, l’ARS-OI a initié une rencontre avec le Vice-rectorat pour déterminer ensemble les actions à mettre en place pour l’amélioration aux métiers de la santé pour les Mahorais.

Suite à cette rencontre, une réunion a été organisée le 3 décembre 2010 avec les acteurs oeuvrant dans le domaine de la formation et de l’accompagnement des étudiants mahorais en métropole. L’ARS-OI a été désignée pour animer, coordonner et assurer le pilotage d’un groupe de travail chargé de la mise en place de la classe préparatoire aux études de santé et l’amélioration de l’accompagnement des étudiants mahorais en métropole.

Les modules de formation ont été redéfinis pour prendre en compte « les difficultés scolaires de base » des mahorais, (français, mathématiques, expression orale, méthode de synthèse), en accord avec les référents universitaires de la Réunion. Les différents travaux menés, notamment par le vice-rectorat, ont permis de finaliser la demande d’ouverture d’une classe préparatoire aux études de santé, qui s’ouvrira en septembre 2012, au lycée de Mamoudzou.

Les objectifs de cette classe préparatoire

Un des objectifs premiers consiste à renforcer et approfondir les connaissances scientifiques. Cette classe a également pour but de renforcer l’usage écrit et oral de la langue française et de la langue anglaise, les méthodes de travail et d’entraîner aux épreuves de concours d’entrée dans les écoles de santé médicales et paramédicales (orthoptistes, psychomotricien…)

Elle prépare aux épreuves du concours de fin de première année de médecine. Elle permet aussi d’affiner et d’affermir le projet professionnel de chaque jeune.

L’admission des étudiants

Les classes en question sont affichées au sein du site Admission Postbac (APB) sous la rubrique "cycles préparatoires universitaires", la fiche descriptive de la formation faisant état du partenariat engagé. Le candidat est appelé à fournir un dossier sur la base duquel son admission pourra être prononcée.

L’étudiant est inscrit dans le cycle préparatoire universitaire, formation non diplomante qui ne fait l’objet d’aucune habilitation de la part de l’Etat. Durant son parcours en cycle préparatoire ou à l’issue de celui-ci, il peut solliciter une validation d’études en vue d’une poursuite à l’université.

Des enseignants, recrutés sur poste à profil, interviendront dans les disciplines fondamentales (mathématiques, sciences physiques, chimie, biologie…), également dans des formations contextuelles (philosophie, sociologie, bioéthique….). Des professionnels interviendront également dans les enseignements des techniques et l’apprentissage de méthodes d’apprentissages (prise de notes, lecture rapide, structuration des idées, gestion du temps, recherche documentaire….).

La découverte des métiers et la définition des parcours d’études envisagées seront confiées à des conseillers d’orientation psychologues et des professionnels de santé.

Interventions dans le cadre de la CPES ou accueil des étudiants

L’université de la Réunion se chargera tout particulièrement de valider les contenus de formation et coordonner l’ensemble du programme de formation.

Il est important de noter que cette formation n’entrera en concurrence avec aucune autre. En effet les formations supérieures existantes à Mayotte sont actuellement des STS tertiaires (pour une moitié des étudiants) implantées en lycée et des L1 et L2 - en sciences humaines, gestion, mathématiques et sciences du vivant - implantées à l’institut de Formation des Maîtres (IFM).
.
Lu 1778 fois



1.Posté par Valentin le 04/02/2012 12:25

Orthogramm.com est un site utile pour l'orthographe et la grammaire.

2.Posté par maroua salama le 29/07/2012 23:24

j'ai pas bien compris s'il te plait aide moi !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues