Océan Indien

Mayotte : Mobilisation en mémoire aux milliers de victimes en mer

Lundi 14 Février 2011 - 12:22

Mayotte : Mobilisation en mémoire aux milliers de victimes en mer

Plusieurs associations et organisations à Mayotte, Médecins du Monde, la FSU, la Cimade, Education Sud, Solidarité Mayotte, le MRAP et Resfim, vont se donner rendez-vous, le 23 février prochain, pour une manifestation en "mémoire aux milliers de victimes en mer depuis l'instauration du visa Balladur".

Le visa "Balladur" a été instauré par le gouvernement du même nom. En 1995, Edouard Balladur était Premier ministre sous la présidence de Jacques Chirac. Une loi est alors demandée par Charles Pasqua, ministre de l'Intérieur, pour que soit appliqué la fin de la libre circulation des personnes entre les îles des Comores et Mayotte, collectivité d'Outre-mer à cette époque.

Conséquence, pour les habitants des îles des Comores, l'obligation d'obtenir un visa pour pouvoir se rendre sur l'île de Mayotte. "Une obtention quasi impossible pour les Comoriens qui tente de venir clandestinement à Mayotte sur des bateaux de fortune", explique Eliane Assassi, sénatrice de Seine-Saint-Denis, lors d'un débat au Sénat en octobre 2010. "Les 70 kilomètres qui séparent l'île d'Anjouan de celle de Mayotte sont devenus l'un des principaux cimetières marins de la planète, ce qui est inacceptable".

"Les politiques migratoires criminelles et assassines menées à Mayotte"

Les organisateurs de cette manifestation souhaitent inviter les associations et citoyens à se mobiliser contre "les politiques migratoires criminelles et assassines menées à Mayotte et à travers le monde. Ces politiques, outre la criminalisation des migrants, sont devenues meurtrières", explique Thibaut Lemière, porte-parole du collectif des organisations.

Il rappelle que "cette quatrième île de l'archipel des Comores où vivent près de 200.000 âmes, ce n'est pas moins de 26.404 personnes dont 6.405 enfants qui ont été expulsés cette année soit près de 13% de la population de l'île (…) l'île compterait également plus de 45.000 sans papiers vivant dans la crainte des rafles quotidiennes".

Mayotte est en voie de départementalisation et deviendra le 101ème département français en mars prochain, une position que l'Union Africaine a dénoncé, adoptant en janvier dernier, une nouvelle résolution réaffirmant l'appartenance de Mayotte à l'Union des Comores.

La manifestation "en mémoire aux milliers de victimes en mer" se déroulera le 23 février prochain à la MJC M'Gombani à 16 heures.
Julien Delarue
Lu 2173 fois



1.Posté par noe974 le 14/02/2011 12:43

Que ne fait-on pour avoir une vie meilleure ? même la mort comme dessert .

Un grande pensée pour ces personnes décédées d'une manière brutale en pleine mer !

La même chose risque de se produire en ce moment pour la Tunisie ......

2.Posté par le congo chez tintin le 14/02/2011 13:42

Ils manifestent pour quoi exactement, la distribution gratos de gilets de sauvetage ou pour la libre entrée de toute l' Afrique sur le territoire national ???

3.Posté par 97400 le 14/02/2011 14:25

ils ont voter l'independance et doit surement le regretter donc fuit leur ile pour un monde meilleur d'ou les risques de couler en mer

4.Posté par zordi le 14/02/2011 14:41

Comment expliquer que ces gens fuient le paradis de Sambi ?

N'ont ils pas opté pour l'indépendance en 1973 ?

Où sont les grands intellectuels qui les ont bernés ?

La France en faisant évoluer le statut de Mayotte accentue les disparités entre ces îles. Allez s'étonner que ces pauvres gens prennent la mer en ayant comme leitmotiv: "ça passe ou ça casse" ?

La Réunion servant de terre d'accueil pour les mahorais, au grand plaisir de Vergés, les Anjouannais sont assurés de trouver place nette s'ils arrivent à Mayotte.

Comme la décentralisation veut que les aides sociales (ex-RMI, RSA...) relèvent, question financement, des Régions je crains que les réunionnais se révoltent un jour face aux difficultés supplémentaires engendrées par l'arrivée massive de ces compatriotes au sens civique certain.

5.Posté par backstab le 14/02/2011 20:51

les anjouannais, les réunionais, les mahorais, les bretons, les corses, les japonnais, les javannais....kes ke ca me gonfle de toujours entendre les gens placer les êtres humains dans des ghettos fermés. Moi ? je suis un habitant de la planète terre... et vous ?

6.Posté par congomro le 14/02/2011 21:04

C'est bizarre, pourquoi les organisateurs de cette manifestation, ne vont pas tout simplement fermer l'usine installée à Anjouan qui fabrique ces " cercueils flottants" (kwassa kwassa) ! On aurait peut être plus de morts ! Pensez vous qu'avec 375 km2 Mayotte peut accueillir toute la misère du monde ! Si au moins le gouvernement comorien faisait la chasse aux corruptions, il arriverait peut être à maintenir sa population ! Les mahorais ont fait leur choix, et ce n'est ni l'union africaine ni le gouvernement corrompu de Moroni qui pourront décider à la place des mahorais......

7.Posté par franck le 14/02/2011 21:06

cette mobilisation est à la fois pathétique et ridicule, tout comme le regroupement hétéroclite d'associations bruyantes sur ce thème.
effectivement le sujet est triste et problématique.

mais comme l'indiquent les posts 3 et 4 , la population n'a pas souhaité à une époque rester française.
par conséquent, que leurs enfants et petits enfants assument. Les Comores sont à mille lieux d'une société telle que l'on peut la connaître à la Réunion.

en fait, comment peut on absorber la misère du monde ? je ne vois pas bien.
la départementalisation de Mayotte va déjà représenter pour la France un effort considérable.

8.Posté par tiran le 15/02/2011 00:11

Ses association ce sont eux qui poussent ses pauvres gents a aller à Mayotte. Car, Medecin du monde en leurs promettant une sécurité sociale, Rmi, allocation familliale....,ils vont arriver à mayotte des jours comme des nuits 24h24. Je me demande pourquoi medecin du monde ne s'intalle pas aux comores pour aider les comoriens. Mayotte est petit ne peut suporter toute cette population qui vient des comores maintenant les chinois car la police a arreter des chinois sans titre de séjour article sur le journal en ligne de mayotte , Mayotte-matin.fr. Avec ce poid Mayotte va finir part couler.

9.Posté par Phebe974 le 15/02/2011 10:05

A voir certains commentaires, si l'on était à une certaine époque....

10.Posté par el pueblo le 16/02/2011 10:09

Complexe est le problème de Mayotte, et cela ne vas pas s'arranger avec le temps.

Je parle en connaissance de cause, je suis aller à Moheli à Moroni et à Mayotte. Chaque île a son charme et ses atouts.

Mais placer au milieu d'une archipel très pauvres, un îlot aux moyens européens, c'est comme mettre un bonbon devant un enfant en lui disant qu'il ne peut pas y toucher. Quand vous aurez le dos tourné il va le prendre et le manger, même si cela doit lui abimer les dents.

J'aime ces îles et leurs habitants, et cette association dénonce un état de fait ! des enfants, des femmes, des jeunes adultes meurent dans des conditions effroyables en tantant de rejoindre un sois disant eldorado.

De tout temps ces flux migratoires ont existés. Et cela ne va pas s'arrêter, car si il n'y avait que des comoriens, mais il y a aussi des africains, des malgashes...Sur mayotte toutes les langues se mélangent.

Je ne sais pas comment la France va faire pour se sortir de cette impasse qu'est Mayotte.

Bonne chance à tous mes amis comoriens et Mahorais.




11.Posté par môvélang le 16/02/2011 23:36

""Plusieurs associations et organisations à Mayotte, Médecins du Monde, la FSU, la Cimade, Education Sud, Solidarité Mayotte, le MRAP et Resfim, vont se donner rendez-vous,"""

bin voilà, pourquoi chercher des solutions là où il n'y a pas de problème!

1 ) il faut que tous ces associations s'engagent sur leur fortune personnelle et de leurs enfants ( au cas où des ptits malins mettraient leurs biens sur le nom des enfants) à prendre en charge tous (vraiment tous)
les frais générés par ces futurs amis!

apres seulement, on pourrait instaurer la libre circulation entre ces iles!
et on verrait beaucoup moins de bénévoles et moins téméraires!

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/02/2011 02:29

11.
et on ne verrait plus tes post movezlang !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >