Océan Indien

Mayotte : Mécontents, les policiers de la PAF ne font plus de reconduites à la frontière

Mardi 15 Octobre 2013 - 10:13

Mayotte : Mécontents, les policiers de la PAF ne font plus de reconduites à la frontière
Depuis ce week-end, les fonctionnaires métropolitains et ceux venus des autres DOM affectés à la police de l'Air et des Frontières (PAF) de Mayotte ne veulent plus procéder, faute de pouvoir légalement se mettre en grève, aux reconduites à la frontière des immigrants clandestins. Ils protestent contre la fiscalisation de leur prime d’éloignement que souhaite imposer le gouvernement.

Pour les syndicats de policiers (Synergie, Alliance, UNSA ou le SNAPATSI qui représente les agents administratifs et techniques), les fonctionnaires de police mutés à Mayotte se sentent trahis par les autorités, avec en toile de fond, selon les syndicalistes, la somme de 10.000 euros en moyenne redevable aux services fiscaux pour chaque fonctionnaire.

"Nous sommes dans une fonction publique où nous sommes chargés de faire respecter la loi. Nous travaillons dans un département où les gens apprennent la rigueur de la loi républicaine et l’Etat nous dit, les règles, on les change quand on veut. Ce n’est pas acceptable", s'insurge un policier syndicaliste.

Face à ce mouvement de grogne, ce sont les policiers d'origine mahoraise qui ont dû se charger des reconduites à la frontière de quelque 200 immigrants clandestins en situation irrégulière dans le département, comme le relate le Journal de Mayotte.

Indian Ocean Times
.
Lu 1672 fois



1.Posté par torlad le 15/10/2013 10:52

dur dur la vie de chasseur d'esclave ; c'est plus ce que c'était !

2.Posté par polo974 le 16/10/2013 11:46

pôôôôvres choux...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >