MENU ZINFOS
Mayotte

Mayotte: Mansour Kamardine (LR) brigue la présidence du Département


Vainqueur du canton de Sada-Chirongui (50,27%) avec sa binôme Tahamida Ibrahim, le député LR de Mayotte, Mansour Kamardine, avance ses pions quant à l'élection du futur président du conseil départemental de l'île aux Parfums. "Nous allons désormais nous atteler à la constitution d’une majorité de projet" indique le binôme.

Par NP - Publié le Lundi 28 Juin 2021 à 07:29

Nous allons désormais nous atteler à la constitution d’une majorité de projet au Conseil départemental de Mayotte

Nous remercions chaleureusement les citoyens du canton de Sada-Chirongui de nous avoir porté au conseil départemental de Mayotte.

Ces remerciements s’adressent, en particulier, à tous les membres de notre équipe qui se sont mobilisés, jusqu’à la fin, pour contrer la fraude électorale et les puissances de l’argent qui ont agi, à la barbe de l’Etat, tout au long de la campagne électorale.

Nous adressons aux binômes battus au 1er et au 2ème tours nos congratulations d’avoir fait vivre le débat sur le canton de Sada. Cette victoire est aussi la leur.

Nous félicitons chaleureusement, également, les 24 élus sur les 12 autres cantons de Mayotte.

L’heure est désormais à la constitution d’une majorité de projet au Conseil départemental.

Le projet territorial pour Mayotte que nous avons porté lors de la campagne électorale a été validé par les électeurs dans plusieurs cantons.

Pour défendre les intérêts de Mayotte, pour l’égalité sociale et républicaine, pour un développement durable, pour la préservation de notre cadre de vie et finalement pour l’avenir de la jeunesse de Mayotte, nous allons partager notre projet avec l’ensemble des élus départementaux, avec l’espoir de rassembler, derrière la candidature de Mansour Kamardine, une équipe soudée pour faire prévaloir l’intérêt général.

Car c’est bien l’intérêt général et non les intérêts personnels et les puissances de l’argent qui doit primer au Conseil départemental.

Mayotte unie derrière la défense des intérêts des Mahorais, rien le lui résistera !




1.Posté par pro no stick le 28/06/2021 18:46

y a du boulot..

2.Posté par Anatole le 30/06/2021 09:18

Pourrait il voter plus de crédit pour créer des logements pour son peuple ?

3.Posté par Raphaël le 30/06/2021 12:51

Le "hussard noir de la République", comme il s'intitule lui-même dans son livre autobiographique, avocat de profession et grand ami de Chirac, ferait bien de prendre sa retraite à 62 ans, comme on l'y oblige la plupart des français. De quel droit les hommes politiques échappent-ils à la règle?

 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes