MENU ZINFOS
Océan Indien

Mayotte : Les violences urbaines s'intensifient à Combani


Ce mercredi soir, à Mayotte, les violences urbaines se sont intensifiées entraînant de plus en plus un climat de peur. Les forces de l'ordre ont procédé au quadrillage de certains quartiers de la ville de Combani, afin d'éviter la reprise des affrontements.

Par - Publié le Jeudi 10 Septembre 2020 à 15:46 | Lu 2094 fois

Crédit Photo Les Nouvelles de Mayotte. Voitures brûlés et saccagées à Miréréni Combani
Crédit Photo Les Nouvelles de Mayotte. Voitures brûlés et saccagées à Miréréni Combani
Excédés par ces combats de rue entre bandes, les habitants, qui vivent dans la peur, ont décidé de s'en mêler. En effet, les bandes ont brûlé des voitures lors de leurs affrontements et causé des dégâts aux habitations. Des bangas ont également été incendiés, ce qui a entraîné le départ précipité d'une partie de la population par crainte de représailles plus graves rapporte Les nouvelles de Mayotte.

De plus, le centre de l'île est en proie à des exactions pouvant s'expliquer par le fait d'une concentration de clandestins qui font régner la terreur, à l'instar de ceux qui s'en sont pris à la caserne de Kahani ajoute Les Nouvelles de Mayotte

Ces violences sont d'autant plus regrettables que le préfet de Mayotte a lancé un concept de signature de plan de sécurité avec les maires. Le préfet de Mayotte devrait se rendre ce jeudi à Tsingoni pour évaluer la situation sur place, rencontrer les élus et la population.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par AD le 10/09/2020 16:23

Ils ne respectent plus rien du tous, je dis merci aux associations de droit de l'homme comme la Cimade qui ne condamne jamais quand il s'agit de guerre de territoire entre les étrangers, mais dès qu'il s'agit des mahorais ce sont des racistes. Moi je dis toujours quand on est accueilli dans un pays on est dans l'obligation de respecter les lois du pays peut importe la nationalité.

2.Posté par Dans le futur le 11/09/2020 10:30

La situation doit être vraiment grave,si le Préfet de Mayotte et les maires en sont à signer électroniquement un document sur la sécurité.Mais à quoi servent les gardes-du-corps ?
Ne vaut-il pas mieux aller constater soi-même sur place et de visu la situation réelle ?
Ceci étant,aucun doute ,en principe,ne peut exister quant à la validité des informations reçues par le Préfet de Mayotte.

3.Posté par Kréolfierdelaitre le 11/09/2020 12:16

Pourtan cé bien ses étrengers qui font la richesse de la France, non?

4.Posté par Ma sonnerie le 12/09/2020 14:00

Tir à balles réelles..

5.Posté par hardcore le 13/09/2020 18:22

@1
Effectivement la cimade est une association brillante avec un sens de la fraternite irreprochable.
Maintenant certains habitants de Mayotte n accueillent pas bien les etrangers et il y a qques annees bcp de comoriens etaient reduits a l etat d esclave. Peut etre meme encore aujourdhui. Alors le respect des lois...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes