Océan Indien

Mayotte: Les prix à la consommation baissent de 0,4 % au mois de février

Jeudi 17 Mars 2016 - 16:35

Pour le mois de février 2016, l’indice des prix à la consommation des ménages recule de 0,4 %. Un recul des prix de l’énergie, des services et des produits alimentaires notamment ceux des viandes et volailles. En glissement sur un an, les prix à la consommation augmentent de 0,3 % à Mayotte et baissent de 0,2 % en France.


À Mayotte, l’indice des prix à la consommation des ménages recule de 0,4 % en février. Ce repli s’explique par un nouveau recul des tarifs dans l’énergie et par la baisse des prix des services et des produits manufacturés. En glissement sur un an, les prix augmentent de 0,3 % à Mayotte et baissent de 0,2 % en France. 
 
Les prix de l’énergie continuent de baisser en février 2016 de 2,6 % sous l’effet conjugué du recul des prix de l’essence, du gazole, du gaz et du pétrole lampant. Sur un an, les prix de l’énergie reculent de 2,3 %.

Les prix des services diminuent de 0,4 % en février suite à la baisse des prix des transports et communications. Cette baisse s’explique par l’application des tarifs de basse saison dans le transport aérien. Sur un an, les prix des services augmentent de 3,3 %. 
 
Les prix des produits manufacturés reculent de 0,1 % en février en raison d’une période de soldes. Ainsi, les prix de l’habillement et des chaussures baissent de 2,3 % et ceux des meubles de 0,8 %.

En revanche, les prix des véhicules et des autres produits manufacturés augmentent respectivement de 1,0 % et 7,1 %. Sur un an, les prix des produits manufacturés baissent de 3,3 % à Mayotte. 
 
Les prix des produits alimentaires sont stables en février. La baisse des prix des viandes et volailles (- 0,7 %), du poisson (- 1,2 %) est compensée par la hausse des prix des produits frais (+ 1,1 %) et des boissons alcoolisées (+ 0,3 %) et non alcoolisées (+ 0,2 %). Sur un an, les prix des produits alimentaires augmentent de 1,1 %.

Le prix du tabac baisse légèrement en février de 0,2 % en raison de promotions.  
Lu 312 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >