MENU ZINFOS
Océan Indien

Mayotte : Les fonctionnaires en grève simulent un départ vers l'aéroport


Par . - Publié le Mercredi 13 Novembre 2013 à 11:22 | Lu 823 fois

Mayotte : Les fonctionnaires en grève simulent un départ vers l'aéroport
Les fonctionnaires en grève à Mayotte, ont mené hier matin une action symbolique d'envergure entre la barge de Petite-Terre et l’aéroport de Pamandzi. Ils manifestent leur colère depuis le début de la semaine dernière contre la fiscalisation de leur indemnité d'éloignement prévue à partir de 2014.

"L’État m’a trahi, je m’en vais", pouvait-on lire sur les T-shirts des grévistes.

Quelque 500 manifestants qui avaient répondu à l'appel de l'intersyndicale ont simulé tout au long du trajet, sous un soleil de plomb, une scène de départ en tirant des valises vides tels des voyageurs en partance, comme le relate nos confrères du Journal de Mayotte.

"L’action d’aujourd’hui a un caractère symbolique, mais extrêmement parlant. Ce départ n’est pour l’instant qu’une mise en scène. Mais il pourrait devenir effectif si le gouvernement s’en tient aux promesses non tenues", a précisé Frédéric Muller de la FSU et membre de l’intersyndicale des fonctionnaires en grève sur l'île de Mayotte.

Les fonctionnaires en grève ne comptent pas ainsi fléchir leur mobilisation entamée sur le terrain et prévoient aujourd'hui un rassemblement devant la Maison d'arrêt de Majicavo en soutien aux agents de l'administration pénitentiaire.

Jeudi, une nouvelle manifestation est aussi programmée dans les rues de Mamoudzou qui débouchera sur une rencontre avec le préfet de Mayotte, Jacques Witkowski.

Les grévistes ont décidé de remettre au préfet une masse imposante de courriers nominatifs et signés pour l'informer symboliquement "dans le cadre d’un départ collectif", de leur "décision de réintégrer" leur "affectation d’origine".

Indian Ocean Times




1.Posté par Tonton le 13/11/2013 11:30

hehe, je ne suis pas sûr s'ils feront plus d'heureux ou malheureux.....

2.Posté par didier le 13/11/2013 11:36

Sans déconner!!
Les profs sont les premiers à faire des leçons de morale mais là, ils ne veulent pas payer d’impôts sur ce salaire déjà indécent (indexation à 95% donc le salaire quasi-doublé)!! Incroyable tout de même, il faudrait qu'ils se lavent les yeux pour regarder autour d'eux, spécialement à Mayotte, ils se sentiraient peut être moins "trahi"....

3.Posté par ALEXANDRA le 13/11/2013 13:58

C'est de la provoc !
Qu'"ils retournent en métropole et ils n'auront pas à payer de surprimes !
Paralyser Mayotte est honteux de leur part.
Encore une affaire de syndicalistes payés à ne rien faire mais à semer la m..rde !
Que le Préfet les prenne au mot et qu'il les fasse repartir vite fait

4.Posté par palaksa le 13/11/2013 14:46

yen a qui attende, alors c simple messieurs dames si vous avez les c...... de mettre vos menaces à execution

5.Posté par Zarin le 13/11/2013 15:28

Ils se "sacrifient" en quittant la Métropole (les pôvres !)

6.Posté par dadou le 14/11/2013 20:18

il faut demander la fiscalisation de toutes les indemnites,a commencer par nos élus!!!qu'ils donnent le bon exemple!!!mais non eux ils s'empiffrent et attaquent les autres en divisant pour mieux regner!!
et comment c'est possible comme ça de retourner a l'ancienne affectation???!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes