Océan Indien

Mayotte : Les fonctionnaires en grève simulent un départ vers l'aéroport

Mercredi 13 Novembre 2013 - 11:22

Mayotte : Les fonctionnaires en grève simulent un départ vers l'aéroport
Les fonctionnaires en grève à Mayotte, ont mené hier matin une action symbolique d'envergure entre la barge de Petite-Terre et l’aéroport de Pamandzi. Ils manifestent leur colère depuis le début de la semaine dernière contre la fiscalisation de leur indemnité d'éloignement prévue à partir de 2014.

"L’État m’a trahi, je m’en vais", pouvait-on lire sur les T-shirts des grévistes.

Quelque 500 manifestants qui avaient répondu à l'appel de l'intersyndicale ont simulé tout au long du trajet, sous un soleil de plomb, une scène de départ en tirant des valises vides tels des voyageurs en partance, comme le relate nos confrères du Journal de Mayotte.

"L’action d’aujourd’hui a un caractère symbolique, mais extrêmement parlant. Ce départ n’est pour l’instant qu’une mise en scène. Mais il pourrait devenir effectif si le gouvernement s’en tient aux promesses non tenues", a précisé Frédéric Muller de la FSU et membre de l’intersyndicale des fonctionnaires en grève sur l'île de Mayotte.

Les fonctionnaires en grève ne comptent pas ainsi fléchir leur mobilisation entamée sur le terrain et prévoient aujourd'hui un rassemblement devant la Maison d'arrêt de Majicavo en soutien aux agents de l'administration pénitentiaire.

Jeudi, une nouvelle manifestation est aussi programmée dans les rues de Mamoudzou qui débouchera sur une rencontre avec le préfet de Mayotte, Jacques Witkowski.

Les grévistes ont décidé de remettre au préfet une masse imposante de courriers nominatifs et signés pour l'informer symboliquement "dans le cadre d’un départ collectif", de leur "décision de réintégrer" leur "affectation d’origine".

Indian Ocean Times
.
Lu 813 fois



1.Posté par Tonton le 13/11/2013 11:30

hehe, je ne suis pas sûr s'ils feront plus d'heureux ou malheureux.....

2.Posté par didier le 13/11/2013 11:36

Sans déconner!!
Les profs sont les premiers à faire des leçons de morale mais là, ils ne veulent pas payer d’impôts sur ce salaire déjà indécent (indexation à 95% donc le salaire quasi-doublé)!! Incroyable tout de même, il faudrait qu'ils se lavent les yeux pour regarder autour d'eux, spécialement à Mayotte, ils se sentiraient peut être moins "trahi"....

3.Posté par ALEXANDRA le 13/11/2013 13:58

C'est de la provoc !
Qu'"ils retournent en métropole et ils n'auront pas à payer de surprimes !
Paralyser Mayotte est honteux de leur part.
Encore une affaire de syndicalistes payés à ne rien faire mais à semer la m..rde !
Que le Préfet les prenne au mot et qu'il les fasse repartir vite fait

4.Posté par palaksa le 13/11/2013 14:46

yen a qui attende, alors c simple messieurs dames si vous avez les c...... de mettre vos menaces à execution

5.Posté par Zarin le 13/11/2013 15:28

Ils se "sacrifient" en quittant la Métropole (les pôvres !)

6.Posté par dadou le 14/11/2013 20:18

il faut demander la fiscalisation de toutes les indemnites,a commencer par nos élus!!!qu'ils donnent le bon exemple!!!mais non eux ils s'empiffrent et attaquent les autres en divisant pour mieux regner!!
et comment c'est possible comme ça de retourner a l'ancienne affectation???!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube