MENU ZINFOS
Océan Indien

Mayotte : Les enseignants interdits de quitter le territoire


Une directive du rectorat de Mayotte interdit aux enseignants de quitter l’île durant le confinement sans autorisations d’absence justifiées. Pourtant, certains se sont vus refuser cette autorisation malgré des décès dans la famille. La Police aux frontières a reçu des consignes pour bloquer les enseignants, quel que soit le motif.

Par NP - Publié le Mercredi 17 Février 2021 à 17:46 | Lu 14067 fois

Mayotte : Les enseignants interdits de quitter le territoire
C’est une directive, provenant du directeur des relations et des ressources humaines du rectorat de Mayotte, que nous nous sommes procurée. Dans un court texte, il demande aux inspecteurs de l’Éducation nationale de veiller à ce que les professeurs soient bien présents sur le territoire même si les établissements scolaires sont fermés.

Jusque là, rien d’anormal puisque les personnels de l’Éducation nationale sont obligés de rester sur leur territoire d’affectation durant toute la période scolaire et qu’un confinement n’est pas une mise en congé des agents publics.

La directive précise toutefois que "seule une autorisation d’absence justifiée et préalablement sollicitée auprès de M. Le Recteur peut permettre à un personnel de quitter le département de Mayotte". Et c’est là que le bât blesse. Une enseignante s’est vue refuser l’autorisation de se rendre aux funérailles d’un membre de sa famille. Un autre n’a pas pu profiter de son congé paternité pour aller voir son enfant en métropole.

Selon certains enseignants, la Police aux frontières a reçu des consignes du rectorat pour les enseignants à l’aéroport, quel qu’en soit le motif. Enfin, les inspecteurs sont invités à signaler tous ceux qui auraient réussi à quitter l’île.


[Actualisé] 18 février : Devant les inquiétudes suscitées après la publication de cet article, le recteur a tenu à nous préciser le sens de cette directive



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

53.Posté par JORI le 22/02/2021 18:52

35.Posté par Veridik le 18/02/2021 07:50
Vous ne l'avez pas déjà écrit ça??. Tomberiez vous dans le radotage???.

52.Posté par Nina le 18/02/2021 22:46

C'est drôle ! Je me demande comment les journalistes ont reçu ce message alors qu'aucun avant du Rectorat de Mayotte ne l'a reçu. Dois-je crier "mensonge"?!

51.Posté par Labelvie le 18/02/2021 21:19

Post 54 CHRISTOPHE: Toujours les mêmes arguments de bistrot: avec ma surrémunération, je nourris les 20 enfants de ma femme de ménage comorienne que je paie 150 € par mois et que je vire quand je veux sans indemnités. Lamentable! J'ai vécu 11 ans à Mayotte, c'est île magnifique, les mahorais sont des gens simples et gentils, ils ont certes la compétence de leur culture musulmane quelque peu handicapante, mais à qui la faute? Je n'ai de ce département qu'un seul souvenir désagréable: celui de l'attitude hautaine pour ne pas dire méprisante, de certains enseignants métropolitains (pas tous), qui passent les 2/3 de leur temps en arrêt maladie, en grève ou en vacances, partant 1 semaine avant et revenant 1 semaine après. A l'époque le vice-rectorat laissait faire. Alors, aux pleureuses d'aujourd'hui, j'ai envie de dire: vous l'avez bien cherché...

50.Posté par Aïl landeur le 18/02/2021 20:11

beaucoup d'incompetents sur les postes de hauts fonx à Mayotte..mais au moins ils sont au niveau des elus mahorais.

49.Posté par zénéka le 18/02/2021 18:13

OUI A 300%

48.Posté par polo974 le 18/02/2021 16:59

depuis quand un enseignant est un "agent" d'un ien ? ? ?

comment un ien pourrait-il constater une absence, vu que c'est le confinement ? ? ?

directive dure à appliquer...

le congé pour décès est un droit, et un "motif impérieux".

le congé parental est un droit, on fait ce qu'on en veut, mais allez voir un gamin, est-ce un motif impérieux? (même si à mes yeux, c'est plus important de visiter les vivants que les morts)

comment la paf pourrait connaître le métier d'une personne ? ? ?

bref, il doit y avoir du mélange de nawak monté en sauce vinaigre...

47.Posté par Christophe le 18/02/2021 16:10

Le soleil et les palmiers existent aussi en métropole ! Quand à la mer, je me demande qui viendra faire trempette dans un océan risqué. Mon collègue créole a une pension alimentaire à payer et il est bien content de recevoir l'indexation (et son ex femme aussi d'ailleurs !).

Notre indexation permet de faire vivre les PME qui vous embauche. Si elles ferment, ce sera bonjour pôle Emploi et vos marmailles seront scotchés à leur portable et traîneront dans les rues sans instruction pour finir sans emploi ! Si demande on me retire l'indexation, je licencie ma femme de ménage (à qui je donne aussi une indexation de +53% par rapport au smic) et je rentre en métropole. Aucun intérêt de payer le prix fort quasiment partout sans contrepartie !!

Ceci étant dit, on choisit son secteur d'activité. Un originaire de l'île peut aussi passer un concours mais il faudra aller en métropole et avec primes et congés bonifiés !! (ça fonctionne dans les deux sens) Cette prime est égale à 12 mois de traitement indiciaire de l'agent et payable en trois fractions égales : la première, lors de l'installation du fonctionnaire dans son nouveau poste, la seconde, au début de la 3e année de services, la troisième, au bout de 4 ans de services. Et il sera statutairement prioritaire pour revenir ! Mais pour ça, il faut préparer le concours et quitter sa case plutôt que traîner savate !!

46.Posté par jlr le 18/02/2021 15:44

@àtousceuxquifontsemblantdenepascomprendre : tous les fonctionnaires ne sont pas concernés , uniquement les enseignants , à qui on interdit à ceux-là seuls même les motifs impérieux , comme d'assister aux obsèques d'un proche horsdépartement ( et il ne s'agit pas de partir en vacances comme la plupart des com ici veulent le faire croire ) .

45.Posté par spartacus974 le 18/02/2021 15:04

Beaucoup de fonctionnaires travaillant à Mayotte profitent de la moindre occasion pour échapper à leur quotidien sur l'ile aux parfums.Mis en confinement,certains n'ont pas hésité à prendre l'air pour retourner en métropole ou faire un tour à la Réunion.Pour rappel,c'est un confinement ,pas des vacances ...La mort du cousin Barnabé qu'on n'a pas vu depuis des années ne justifie pas une sortie du territoire .La notion des motifs impérieux est très restrictive .La vie à Mayotte n'a rien d'une partie de plaisir mais les fonctionnaires viennent en prenant le soin de s'informer de la triste réalité du territoire .Personnellement,j'ai beaucoup aimé mes années mahoraises mais cela date un peu.Il n' y avait pas autant de misère,de délinquance et de tensions communautaires.

44.Posté par Choupette le 18/02/2021 14:23

42.Posté par Lala

"J’ai mieux à vous dire j’en connais un qui a juste passer son bac!! Et qui as fait formation sur formation !!"

C'est votre cas ?

Nous compatissons ... .

43.Posté par Choupette le 18/02/2021 14:21

38.Posté par Legilimens

Est-ce la prime de TÉMÉRITÉ est comprise dans le salaire ... ?

Sinon, ben ça se comprend "Courage, fuyons !"

42.Posté par Lala le 18/02/2021 14:02

C’est vrai que c’est pas évident mais désolé quand on a un statut comme ça il faut le respecter donc les enseignants doivent rester sur leur lieu de travail car il y en a qui profite trop de cette situation pour rester en vacance et j’en connais un rayon! Alors ils ont voulu la prime qu’ils assume !! Et il y a quelques qui a dit qu’il fallait plus le capes pour Mayotte ! J’ai mieux à vous dire j’en connais un qui a juste passer son bac!! Et qui as fait formation sur formation !! Et ça se dit prof!! Les pauvres élevez les plains d’être enseignés par des gens comme ça et il y en a pleins qui ont quitté la Réunion pour enseigner la bas plus facile pour eux et maintenant ils se dores la pillule soit à Madagascar ou à la réunion !! Pour ne pas rester à Mayotte !! J’en connais un qui est venu pour un décès il y a 1 semaine ! Alors qu’il rentre lui! Pourquoi d’autres personnes se font refuser ds ce cas pareil pour tout le monde et rappeler vos troupe qu’il rentre au bercail 🤣 on en a assez chez nous de soucis !!assumez😡

41.Posté par Et bien sûr le concours le 18/02/2021 13:44

Et on n’oubliera pas parmi les arguments qui reviennent sans cesse, celui du concours ! Comme si il n’y a pas des gens de talent qui ont justement autre chose à faire que d’enseigner ou autrement dit un concours n’a jamais donné la Science infuse propre aux enseignants.

40.Posté par Tonton le 18/02/2021 12:44

C'est le prix de la surrémuneration.

39.Posté par L’inévitable argument debile le 18/02/2021 11:16

Post 21 Christophe ; cela dit vous êtes suivi de près par le poste 38 Legilimens et l’enfonçage de portes ouvertes du fonctionnaire qui nourrit la nenene, le jardinier, le chauffeur, etc. Sans lui Mayotte crèverait c’est sûr.

Au passage 3e argument éculé du même: « Sans compter le travail de préparation que vous ne soupçonner même pas le nombre d'heures que cela peut nécessiter », fautes comprises, sans doute par impréparation !

38.Posté par Legilimens le 18/02/2021 10:51

Un indexation ? Des primes ? A oui n'a trop l'argent po bona en plusss zeut y grat zot fess !!
Venez faire un stage d'immersion et prenez la place d'un enseignant juste une 1 heure de cours ! Et faites face à des classes surpeuplées et turbulentes avec comme seul moyen de répression un carnet de liaison ! Et on verra si les primes et l'indexation vous suffise !

Sans compter le travail de préparation que vous ne soupçonner même pas le nombre d'heures que cela peut nécessiter.

Il y en a assez que l'on considère le corps enseignant comme de la merde sous prétexte d'une indexation... Quand on compare le salaire d'un enseignant (cadre a) en début de carrière et un adjoint catégorie C au dernier échelon grace au maire il y a peine 100 euros d'écart.

L'enseignant contractuel a au moins un master (mais c'est vrai c'est facile de, rester plusieurs années à étudier ... )
Le titulaire a réussi un concours (100 places pour 1000 candidats) mais trop facile aussi et le professeur agrégé quel scandale !!

N'oubliez pas c'est les enseignants qui éduqués vos enfants, ce sont les enseignants d'avant qui vous ont transmis les connaissances pour que vous soyez compétent dans votre travail.

Par ailleurs cette fameuse indexation, profite a l'ensemble du territoire car les profs payent des impôts plus conséquents ( la redistribution locale vous connaissez ??), Et consomment les produits ou les services des entreprises locales... Proportionnellement à leurs salaires... Plus d'indexation pk pas ! Je suis d'accord, économiquement ne venez pas pleurer si les carnets commandes sont moins conséquents...

18 h en présentiel c'est 36h minimum de préparation ... Faite le calcul si vous avez la sensation que c'est facile, une réorientation de carrière pour plus de bien être est envisageable.

Les concours sont ouverts au lieu de critiquer si vous voyez que les profs ont trop d'avantages rejoignez nous les rectorats réunion et Mayotte ont besoin de vous !!

37.Posté par JANALYSE le 18/02/2021 09:28

iLS PEUVENT S'EN ALLER !!!!! vu LES RESULTATS !!!!!!

36.Posté par Kaf Malbar le 18/02/2021 08:55

Il y a eu trop d'abus c'est normal que le rectorat de Mayotte est obligé de prendre de pareilles mesures ! Avec l'internet un prof peut facilement faire ses cours en distanciel tout en étant en "vacances" alors qu'il n'est pas en congés ! Payer des gens à ne rien faire n'est pas la devise de l'académie de Mayotte ! Les motifs impérieux tellement faciles à falsifier voir à inventer ...

35.Posté par Veridik le 18/02/2021 07:50

@18
Encore du radotage

34.Posté par censure le 18/02/2021 07:45

Pourquoi ne diffusez vous que les messages qui tapent sur les profs?
Mon message n'a pas été diffusé

33.Posté par Taloche le 18/02/2021 07:43

Confiné mais en service. Ils ne devraient quitter l'île que sur autorisation du Rectorat.

32.Posté par spartacus974 le 18/02/2021 07:34

"Si le confinement à conduit" cela ne choque personne de trouver dans une directive du rectorat une telle faute d'orthographe !!!

31.Posté par Ex enseignant Réunionnais à Mayotte le 18/02/2021 06:58

Ceux qui disent du mal des enseignants qui exercent à Mayotte, il faut y avoir enseigner pour comprendre.
Au lieu de rester sur votre clavier vous devriez postuler afin de les suppléer.
Vous aurez vous aussi vos primes !!!
Avis aux amateurs, le CAPES n’est pas toujours demandé, il vous suffit d’avoir un bac plus 5 .

30.Posté par Dj974 le 18/02/2021 05:22

Des IEN (Yenne), sa profite et se barre quand ça va mal.

29.Posté par Ben oui le 17/02/2021 23:58

Les profs, au lieu de gueuler , si vous n’êtes pas contents vous démissionnez.

28.Posté par Soleil le 17/02/2021 23:50

#24 ticoq
Possible depuis un semaine exactement !
Après s’être rendus compte du départ de nombreux enseignants, les contrôles ont été plus stricts dans le but de limiter les départs qui ne relèvent pas de l’urgence (normal !) mais aussi et surtout pour empêcher les enseignants de quitter le territoire.

Je rejoins d’autres commentaires en confirmant que les principes de la démocratie ne sont plus respectés, et que rien ne justifie les refus de quitter le territoire avec de véritables motifs impérieux, qu’on soit à Mayotte ou ailleurs!

27.Posté par CAJAOP le 17/02/2021 23:07

Avec la reconnaissance faciale, ils vont tous être repérés, n'importe où, comme tout le monde d'ailleurs. Vive le progrès !!!

26.Posté par Labelvie le 17/02/2021 23:03

Je ne vois pas où est le problème: un grand nombre d'enseignants de Mayotte sont partis à Noël et coulent des jours tranquilles à Madagascar à plein salaire et sans rien faire. Alors que ceux qui sont restés par excès de zèle ( ou plutôt parce qu'Air Austral a augmenté ses tarifs - un scandale ma chère- ) ne viennent pas se plaindre!... Les enseignants de Mayotte ont la plaie de la démocratie.

25.Posté par Dominique le 17/02/2021 22:54

Depuis quand, la police aux frontières obéit à une autre administration autre que celle du ministère de l'intérieur ET du préfet ?

24.Posté par TICOQ le 17/02/2021 22:37

depuis QUAND la PAF reçoit des directives du rectorat ???????????

23.Posté par Dd le 17/02/2021 22:29

Post 4 c'est debile

22.Posté par bruce le 17/02/2021 21:58

ceux qui disent que mayotte a des avantages et des inconvénients et qu'il faut les accepter... n'ont vraiment aucune humanité. Rien ne permet de justifier qu'on ne puisse aller rendre une dernière visite à son père ou sa mère en train de mourir. Quoiqu'on pense de Mayotte, des fonctionnaires ou du gouvernement, c'est inadmissible de cautionner cela. Il faut vraiment ne pas avoir de coeur, être aigri ou réactionnaire pour vouloir empêcher une famille de se réunir pour une naissance ou un décès. Certains propos sont vraiment à vomir dès que ça parle de Mayotte.

21.Posté par Christophe le 17/02/2021 21:47

Encore un excès de zèle... L'administration, en l'espèce le Rectorat, peut refuser d'octroyer l'autorisation d'absence pour se rendre au funérailles d'un membre de la famille en métropole ou à La Réunion puisqu'elle est accordée sous réserve des nécessités de service. Contrairement aux autres fonctionnaires, les enseignants ne pouvant poser librement leurs congé qui sont à dates imposées. Si un congé paternité peut-être reporté, je trouve en revanche scandaleux que l'on refuse une autorisation d'absence de 2 ou 3 jours dont le but est de quitter le territoire pour le décès d'un proche dûment justifié. ceci étant dit, les relents de jalousie sur l'indexation des fonctionnaire est toute autant ridicule. Le concours leur est ouvert !!

20.Posté par Isac le 17/02/2021 21:33

Bcp de propos haineux dans les commentaires. A vomir. Quel que soit son métier, Quiconque a le droit d’aller aux funérailles de son parent décédé même en période de confinement. Idem pour aller voir son nouveau né. L’empathie semble avoir disparu... dans l’île du vivre ensemble ou celle aux parfums

19.Posté par Pascale le 17/02/2021 21:32

@tantine: +1

18.Posté par JORI le 17/02/2021 21:15

14.Posté par tantine le 17/02/2021 20:22
Et si on n'est plus en démocratie, en quoi sommes nous ? 😂 😂 😂

17.Posté par @8 le 17/02/2021 20:53

Allez cachette
C tout prof I profite

16.Posté par jlr le 17/02/2021 20:48

J'aime bien la dernière ligne : " les inspecteurs sont invités à signaler tous ceux qui auraient réussi à quitte l'île "; donc à s'évader finalement ; ça , c'est de la démocratie , pas comme ce faible de Poutine .

15.Posté par JMB le 17/02/2021 20:39

On prend les avantages et les inconvénients. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Bon séjour de votre affectation sur l'île aux parfums!

14.Posté par tantine le 17/02/2021 20:22

ça commence tipa tipa à mayotte pour des profs et vous allez voir quand ça va vous tomber sur le pif. des mois qu'on vous dit qu'on n'est plus en démocratie et que la démonstration en est faite tous les jours, mais il y en a encore qui n'y croit pas ou en demande plus !!

13.Posté par jlr le 17/02/2021 20:11

# 9 : le scandale , c'est que vous écrivez un com sans avoir pris la peine de lire l'article .

12.Posté par Zarin le 17/02/2021 19:46

ILS ENSEIGNENT QUOI ?

LE COURAGE ? ??

11.Posté par hauts fonx defaillants le 17/02/2021 19:45

les enseignants confines..

le recteur... fini ?

que les syndicats attaquent cette decision.
la Reynion semble ne pas etre le seul rectorat avec un service juridiue defaillant.. à moins que ce ne soit la rectrice qui conseille le recteur..

10.Posté par je ne comprend pas le 17/02/2021 19:25

On croit rever
Interdire les personnels enseignants de quitter Mayotte même pour assister aux obseques d'un membre de leur famille en métropole, voire peut être ici car n'oublions pas que certains de nos enfants sont enseignants à Mayotte, est inadmissible
Ceux qui cautionnent riront peut être moins lorsque même pour assister à des obseques les réunionnais seront interdits de voyage, surtout lorsque l'on se doute bien que les faux motifs impérieux pour décès et problème de santé grave ont explosés ces dernières semaines

9.Posté par La vérité si je mens ! le 17/02/2021 19:19

Où est le scandale en lisant des commentaires ?

Que ces enseignants assument , la prime au soleil sert aussi à ça .

Ainsi soit-il !

8.Posté par jlr le 17/02/2021 19:14

Ainsi , on peut aller en métropole ou à La Réunion à des obsèques de membre de sa famille à condition de ne pas être enseignant . Toutes les autrtes catégories d'habitants ont le droit d'asister à des funérailles des membres de sa famille décédés , mais pas les enseignants .

7.Posté par nono le 17/02/2021 19:11

Normal ; il sont un peu confiné, non ? :)

6.Posté par que dire le 17/02/2021 19:04

le recteur c'est lui qui a récupérer madame la directrice de l'ars qui vait planté sa voiture dans un mur et qui avait pas voulu soufflé .....les 2 sortant d'un repas chez le préfet

5.Posté par Joker le 17/02/2021 18:18

C'est un véritable scandale ! Et les enseignants qui doivent se présenter à des concours ? Ou sont nos valeurs d'égalité et de fraternité s'ils ne peuvent quitter leur département pour de bonnes raisons, surtout pour des funérailles ou pour des enfants ? C'est inadmissible, c'est une honte !

4.Posté par Météore le 17/02/2021 18:11

Normal quand on est fonctionnaire

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes