Océan Indien

Mayotte : Les agents sociaux du Conseil général en grève illimitée

Vendredi 18 Octobre 2013 - 10:37

Mayotte : Les agents sociaux du Conseil général en grève illimitée
Les 538 agents de la Direction de la Solidarité et du Développement social (DSDS) dépendant du Conseil général de Mayotte ont entamé ce jeudi un mouvement de grève illimitée, à l'appel des syndicats FO et CGT, pour réclamer de meilleures conditions de travail.

Les salariés ne veulent plus "être méprisés ou traités de cancres" par leur direction et critiquent un management jugé problématique.

Une délégation des deux syndicats a été reçue pendant plus d'une heure par Jacques-Martial Henry, vice-président en charge de l’action sociale au Conseil général de Mayotte, et en présence du directeur de cabinet du président de la collectivité départementale et du directeur général adjoint (DGA) Mohamed Elamine, comme le relate le Journal de Mayotte.

Les représentants syndicaux ne souhaitent pas pour l'instant engager des discussions sur le fond avec des personnes non décisionnaires et préfèrent attendre le retour à Mayotte du président Daniel Zaïdani pour aller de l'avant dans les négociations.

Indian Ocean Times
.
Lu 544 fois



1.Posté par Le Catalan le 19/10/2013 13:16

C'est la première fois qu'on voit çà, une grève pour s'être fait traiter de cancres !
Je leur dirais plutôt cela : remuez-vous bande de feignasses et arrêtez d'attendre que papa Hollande vous gave du bon lait traie à ses vaches amaigries et croulants sous le poids des impôts !
C'est pas croyable, alors que partout dans le monde les TRAVAILLEURS font des grèves pour défendre leur outil de travail, eux, que font-ils, l'inverse : il ne veulent pas travailler et ensuite ils font grève parce qu'on leur demande de se remuez le buffet... rien que çà !
Et quand on se fait traiter de cancres, moi je dis qu'il faut vraiment l'avoir cherché et ça n'est certainement pas par hasard car réfractaires au travail, ils le sont et çà !... tout le monde le sait ; d'ailleurs, pour s'en convaincre, il suffit de regarder autour de soi.
Allez les autorités, remettez-nous çà au boulot à grand coups de pompes savamment dosées dans le train !
Non mais grévez pour s'être fait traiter de cancres !!! cancres ils le sont et le resteront à coup sûr si rien n'est fait pour leur faire apprécier les joies de la vie active et ainsi gagner décemment leur vie à la sueur de leur front... s'ils en ont sous le capot !

Venga, banda pesada, honrar a su salario ... mejor, se tiene que ganar !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >