Océan Indien

Mayotte : Le vice-recteur a-t-il insulté les Mahoraises?

Mardi 29 Mars 2011 - 07:57

Crédit photo A.L./Malango Mayotte
Crédit photo A.L./Malango Mayotte
"Le rythme des constructions scolaires ne pourra jamais suivre le rythme des utérus des Mahoraises…” La phrase aurait été lâchée le 24 février dernier par le vice-recteur de Mayotte, François-Marie Perrin. Une phrase malheureuse, prononcée en audience syndicale et qui est à l'origine d'une violente polémique.

A Mayotte, les problématiques ne sont pas si éloignées de celles de la Réunion… Les syndicats ont été reçus il y a un mois et demi par le vice-recteur, François-Marie Perrin, pour évoquer les problèmes d'effectifs dans les collèges et lycées. L'occasion d'évoquer alors le programme des constructions qui tarde à voir le jour du fait de soucis de foncier.

C'est dans ce contexte que le vice-recteur se serait permis d'affirmer que “le rythme des constructions scolaires ne pourra jamais suivre le rythme des utérus des Mahoraises…Pourquoi avoir attendu plus d'un mois pour pointer du doigt le vice-recteur ?", s'interroge la presse. Si grave cette phrase soit-elle, les vacances sont passées par là… et les syndicats expliquent aussi avoir préféré "prendre le temps de la réflexion" pour rendre publique cette phrase qui pourrait être lourde de conséquence.

La grève des instituteurs perdurant, les tensions étant palpables, les syndicats ont alors décidé de lâcher LA phrase... Selon eux, cela ne serait pas la première fois que le vice-recteur ferait des allusions douteuses. Mais selon le vice-rectorat contacté par Mayotte-Matin, jamais François-Marie Perrin n'aurait tenu de tel propos.
Melanie Roddier
Lu 4846 fois



1.Posté par GRENADE974 le 29/03/2011 09:29

Sur le fond, il n'a pas tort mais sur la forme il aurait dû juste dire "au rythme des naissances"....Si c'est vrai c'est une forme de provocation et de protestation !

2.Posté par Dorian le 29/03/2011 09:33

On comprend le sens mais c'est vraiment très maladroit.
On sait bien que le taux de natalité est très fort. L'information est suffisante décrite ainsi.
Je ne pense pas que la façon de le dire soit en fin de compte une erreur.
Le Vice-recteur désapprouve visiblement la façon de vivre des mahorais. J'ai aussi du mal à m'habituer à leur habitudes culturelles.
Il faudra du temps à tout le monde pour que chacun s'acclimate.

3.Posté par L.F. le 29/03/2011 10:03

Ya que la vérité qui fait mal... C'est comme ca. Le taux de natalité en France Métropolitaine est LARGEMENT en dessous de celui de Mayotte où faire des enfants pour avoir des allocations est encore plus flagrant qu'à la Réunion (déjà qu'ici ca me fait horreur!)

Du coup je pense que l'exaspération du vice-recteur a du prendre le dessus... tout simplement.

4.Posté par le congo chez tintin le 29/03/2011 10:18

s'il n'y avait que les mahoraises....que dire lorsqu'on rajoute tous les comores clandos ?

5.Posté par sucre sale le 29/03/2011 10:49

La france doit revoir ses aides aux familles...Il faut faire une loi pour limiter les aides aux familles jusqu'à 3 enfants maximum. Le taux de natalité idéal est de 2,1 enfants par femme. Il permet à une population de se renouveler correctement dans le temps (ni trop vite, ni pas assez). Donc aider les familles jusqu'à 3 enfants c'est bon. Au delà si vous faites des enfants c'est que vous pouvez subvenir à 100% à leurs besoins.
Entre nous, faut-il faire des enfants si on ne peut les nourrir avec le fruit de son travail ? Ou est la fierté d'un homme où d'une femme qui ne peut nourrir son enfant, lui acheter ses jouets qu'avec le travail des autres ?....tout rentrera dans l'ordre si une telle loi est votée.
Certaines femmes seules, peu ou prou de scolarité, avec 7, voire 10 enfants perçoivent presque 3000 euros d'allocations. La dérive est là. Effet pervers:quel niveau de salaire on peut proposer à un individu qui a oublié d'aller à l'école, perçoit 3000 euros en se reproduisant pour qu'il accepte de travailler ? .C'est le salaire d'un cadre. A méditer.

6.Posté par Zambrovat le 29/03/2011 10:57

Encore un gros colon, qu'il dégage s'il n'est pas content. Je vois bien le type de "Gros Blanc" bien raciste, surement imbue de lui même...
Dégage Perrin et surtout ramène les tiens avec toi!




7.Posté par leMakiMaské le 29/03/2011 10:59

OUH LA LA LA LA ! ! ! RACISTES ! RACISTES ! SALES COLONS ! Etc. Etc.
Même la Société Créole Réunionnaise évolue... Ce matin j'ai entendu parler du retour du FN.... !!!

MAYOTTE n'est certainement pas PRÊTE pour devenir un VRAI département Français ! Sans parler des revendications, en partie justifiées) de La Confédération des Comores...

Il vaut mieux fermer le couvercle de la marmite "komor" qui nous pètera à la gueule... dans quelques temps, comme l'Île de Lampedusa pète aujourd'hui à la gueule de l'Union Européenne (sans parler de Ceuta et de Gibraltar).

8.Posté par mansour le 29/03/2011 11:07

La départementalisation de Mayotte est une machine infernale et ce depuis le début.
Le jeu des COMORES de l'actuel président est de jouer jusqu'au bout sur l'absurdité de la situation en encourageant le départ régulier des clandestins.
Quelle planification et développement de ce nouveau département dans ces conditions?
Ceci rappelé les propos du Vice-recteur s'ils sont exacts sont proprement inadmissibles .
Mais il est vrai que c'est toute la haute fonction publique française qui est gangrénée par un style qui vient de trés haut aujourd'hui.
En attendant La France n est pas au bout des problèmes .

9.Posté par Anti cons le 29/03/2011 11:26

Solution :
Donnons l'indépendance à Mayotte, dès avril 2011 (et que ce ne soit pas un poisson).

10.Posté par noe974 le 29/03/2011 12:00

Pas bien du tout , surtout venant d'un haut-fonctionnaire ayant en charge l'avenir des enfants ...

Il doit faire des excuses publiques et surtout démissionner !!!!

L'Outre-Mer doit être respectée ...nous sommes des Français à part entière et non des Français à part ... ayant les mêmes droits et devoirs comme tout citoyen de la République ...

11.Posté par zoreole le 29/03/2011 12:00

Sur le fond et sur la forme, je peux tout à fait concevoir qu'une telle phrase est été prononcée.

Il faut remettre les choses dans leur contexte : une réunion non publique, un peu tendue, où des partenaires sociaux négocient. Ce genre de phrases sort toujours dans ces réunions, et n'en déplaisent à certains, c'est pas toujours le représentant blanc de l'Etat qui la sort. On a une idée, les mecs en face nous agacent, juste une seconde on perd sa concentration et l'idée part sous la forme d'une bonne gifle verbale, sans diplomatie. Ca arrive.

Ces syndicalistes ne jouent pas le jeu du respect de la réunion non publique. Je serais bien curieuse de connaitre leurs dérapages à eux, je suis prête à parier qu'il y en a aussi.

Et puis un peu moins d'hypocrisie ferait du bien aux réunionnais. Nous on peut dire ce qu'on veut des mahorais et comoriens qui viennent manger nos allocs, sans prendre de gants, mais dès que c'est un zoreil, on sort le carton rouge "raciste colon gro blan". faut arrêter 2 secondes là...

12.Posté par Khol PATEX le 29/03/2011 12:12

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
Vive les Comores !!!!!!
Vive Mayotte !!!!!!!!!!!!!!!!
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Savez-vous que Mayotte, à la fin de la seconde guerre mondiale ne comptait moins de cinquante mille habitants pour toute l'île ?
L'existence de ce peuple et le maintient de sa cohésion est une ode la fragilité. On peut raconter n'importe quelle ânerie raciste, mais on n'empêchera pas l'Histoire du peuplement des îles de l'océan indien de compter avec les conditions particulières dans lesquelles les colonies (et notamment la France s'agissant de Mayotte) ont maintenu leur joug sur ces populations.

13.Posté par Kopter le 29/03/2011 12:14

il faut savoir que pour le moment il n'existe pas à Mayotte d'aides sociales dignes de ce nom: pour 3 enfants vous gagnez approximativement 40 euros!! et pas non plus de RMI, RSTA, ASSEDIC...avant 25 ans!!! donc, s'il vous plaît, à Mayotte, soit vous travaillez et vous vivrez honorablement soit nada..comme aux States...le vice recteur n'est que le reflet de cette société française qui a l'air de s'égarer, crise oblige, et prête à tirer sur ses propres enfants s'ils ne reflètent pas ce fameux héritage chrétien...sic!

14.Posté par Lois le 29/03/2011 12:15

Dans la forme c'est grossier.
Mais avoir 8-10 enfants, oula comment vous pouviez éduquer les marmailles surtout dans la misère.

15.Posté par Benvoyons ! le 29/03/2011 12:16

Une périphrase pour parler du rythme des naissances : je ne vois pas matière à polémiquer, sauf pour les imbéciles.

Je suis partisan de sanctionner ce Vice Recteur pour atteinte à l'anatomie des mahoraises, dans la mesure où ces dernières enfanteraient ailleurs que par leur utérus.

16.Posté par Caton2 le 29/03/2011 12:28

On ne peut rien dire d'un peu drôle sans être taxé de racism e? Il eut fallu dire: ces dames aiment tellement pouponner que nous n'aurons jamais assez de place dans les écoles pour leurs délicieux bambins?
À force de traquer le racisme jusque dans l'humour notre société ne saura plus rire de ses misères.
Moi je propose comme expression (pour au moins plaire aux féministes): Comme les mecs n'arrêtent pas de forniquer, leurs gonzesses sont tout le temps en cloque et le bâtiment ne suit pas...

17.Posté par fundisantim le 29/03/2011 13:38

Mayotte est une terre de religion. Faire des enfants c'est plaire a Dieu. Il n'y a pas si longtemps il en allait de meme en Europe.
Alors les histoires d'allocs etc... gardez les pour vous svp.Loin de moi l'idee de defendre la conception religieuse de la maternite, je ne suis pas bigot, mais il est a mon avis deplace voire insultant de parler ainsi.

18.Posté par juan le 29/03/2011 13:42

Certes il y aura une très grande inadéquation entre les ressources et les besoins à Mayotte en matière d'éducation compte tenu du taux très élevé de la natalité.
Mais il a été mis là ce vice-recteur pour développer l'éducation à Mayotte compte tenu de ces divers facteurs intrinsèques et inérents à la culture mahoraise.
Alors s'il n'est pas content ce Mr PERRIN qu'il s'en aille !!! mais qu'il arrête de prendre l'argent de l'état français si c'est pour tenir ce genre de propos.
Il n'aime pas les mahorais, mais les subventions colossales qui leurs sont allouées OUI !!! tu m'étonnes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

19.Posté par limite raciste le 29/03/2011 13:48

6...kouyonvat....Encore un gros colon, qu'il dégage s'il n'est pas content. Je vois bien le type de "Gros Blanc" bien raciste, surement imbue de lui même...
Dégage Perrin et surtout ramène les tiens avec toi!




Limites explosées, modération et Pierrot l'antiraciste looool....ou êtes vous ???

20.Posté par jemma le 29/03/2011 14:07

Enfin un peu de réalisme dans les propos et analyses concernant la situation des mahorais et pseudos-mahorais (comoriens exilés sans état-civil) ! Il faudrait qu'on prenne conscience des graves problèmes sociaux que ne manqueront de provoquer l'émigration incontrôlée, l'ouverture des frontières à tout vent, le mélange de populations de niveau social trop différent etc .... sous peine d 'explosion surtout en période de crise prolongée !

21.Posté par béa le 29/03/2011 14:24

il veut être muté, c'est évident .... lol c'est pour cela il a choisi la provoc.... sachant que le licenciement n'existe pas dans ce milieu

22.Posté par révolution le 29/03/2011 14:39

il importe peu les évolutions ou explosions démographique de ces pays, y compris la Reunion, de plus avec des collectivités gérées par la gôche, actuellement caviar, mais qui va vite dégénérer avec l'arrivé de lepen au pouvoir en FRANCE; ce sera beaucoup plus simple et rapide de leur donner l'indépendance où ils pouront gérer à leur guise la démagogie et trouver par le travail ( pour qui? là est la question même nassime n'aura plus de culottes à laver!) l'argent pour payer les allocations . Les élus feront des économies car ils ne voyageront plus vers la Métropole , on supprimera le cnarm: plus de réunion de bureau hebdomadaire pour l'ibrahim. la FRANCE ne sera plus leur patrie; ils pourront à loisir recruter local leurs ingénieurs et consorts. Pour faire plus fort on parlera qu'en kréol macotte; certaines tantines élues couperont leur écharpe lapidus trop longue à PARIS en deux pour avoir la même couleur dans l'hémicycle ce sera l'occasion pour l'indépendantiste boyer d'être ministre de dindar ; la capitale de la réunion sera DIEGO administré par un certain zilber 1er. quant à mayote on le rendra à sambi qui installera gadafi comme pirate agréé par la coopération des terrritoires mascareinas . Ainsi continuera la vie

23.Posté par laluno le 29/03/2011 14:46

I l vaudrait mieux que l’on s’occupe du malheur qu’endurent les petites filles par L'excision. , qui les handicape, d’une part du bonheur solitaire . Ainsi que d’autre part devenues femmes ; des asseaux du mâle dont elles deviennent pour l’unique plaisir de ces derniers… un objet…et. au nom d’Allah productrices d’enfants ...

24.Posté par je vois ça comme ça le 29/03/2011 14:59

deja il faudrait rendre Mayotte aux Comores qu'est-çe qui ya de Français la dedans rien

sans compté les clandestins comoriens chez eux et aussi chez nous il faut les donnés la pillule

25.Posté par je vois ça comme ça le 29/03/2011 15:02

qu'ils se convrertissent dans le christianisme ils seront mieux vues

26.Posté par noe974 le 29/03/2011 19:02

C'est le Bon Dieu qui nous donne des enfants !!!

Ce monsieur avec une barbe de 5 jours , a du prendre quelques particules venant du Japon , ou a fumé de l'herbe entre amis parce qu'il s'ennuyait dans cette île , entouré de jolies femmes pimentées ...cela lui a fait perdre la tête ....
Il est vrai que ces "fruits exotiques" peuvent faire perdre la tête à un aveugle ou à un bouc en chaleur sous les cocotiers !!!!

27.Posté par Benvoyons ! le 29/03/2011 20:04

Noe974. Quel jour parviendrez vous à nous surprendre dans le bon sens ?

Plus le temps passe, je désespère !

28.Posté par mokantiol le 30/03/2011 00:45

Le savez-vous ? Un exemple chiffré d'une famille polygame

Mr R. Rmiste - situation de famille : 2 femmes et 12 enfants
Femme N° 1 :légitime et 6 enfants (4 scolarisés - 2 moins de 3 ans)
Allocations familiales : 978,08 euros
" Jeunes enfants : 323,32 euros
" Logement : 300,00 euros
RMI 2 parents-6 enfants : 1573,98 euros
Allocations rentrée scol. 85,87 euros
(1030,14 : 12)

Chaque mois : 3261,25 euros


Femme N° 2 : Concubine et 6 enfants
(4 scolarisés - 2 moins de 3 ans)
Aide Parent Isolé - 1 enfant : 707,19 euros
" - 5 enfants : 884,00 euros
Allocations familiales 6 enfants : 733,56 euros
" Jeune enfants : 484,98 euros
" Logement : 300,00 euros
RMI parent - 6 enfants : 1420,78 euros
Allocations rentrée scol : 64,40 euros

Chaque mois : 4594,91 euros

Total pour cette famille : 7856,16 euros par mois (51.533 F)

Somme versée sans que l'intéressé ait occupé une seule minute un emploi salarié ou cotisé un seul euro.

Combien cela coûte à la collectivité ? Nos politiques, nos médias n'en parlent pas.

La France terre d'asile....des familles polygames

29.Posté par tropbavardeur le 30/03/2011 17:28

je ne comprends pas pourquoi certaines personnes se contentent de parler d'une population sans connaître leur coutume.

30.Posté par Mi di à ou franchement le 31/03/2011 10:28

Une famille peut avoir les coutumes qu'elle veut quand elle les finance et quand cela ne gène pas la collectivité ni les lois mais pas compter sur les autres pour les financer. Il est fréquent que ceux qui font des enfants pour les avantages sociaux ne s'en occupent pas autant qu'il le fraudrait , générant ultérieurement des difficultés pour ces enfants , pour la société et pour ceux qui avaient payé les avantages sociaux. Cela entraîne donc injustices , dysfonctionnements et mise en péril du principe et des possibilités de la solidarité

31.Posté par Anli-M. le 30/05/2011 21:21

Nous en avons marre de nous faire insulter à Mayotte par ces blancs fonctionnaires qui ne sont visiblement pas au courant que l'esclavage a été aboli, que le colonialisme est sensé être terminé, et que le racisme est un crime de coeur et d'esprit. Monsieur le vice-recteur, vous et vos semblables de l'éducation nationale vous n'avez pas fini de nous insulter, d'insulter nos mamans, d'insulter nos papas, d'insulter notre culture, notre religion, notre manière d'être... incultes ou ingnorants... comment dois-je vous traiter? A l'heure où j'écris ce post, un drame des mots a encore surgit du fin fond du sentiment de superiorité du vice-recteur: nous sommes le lundi 30 mai 2011 et je vois à la télé la vice-recteur pointer l'accent des Mahorais. Mais ça, c'est un autre sujet. Concernant les écoles, pour vos informations, s'il n'y avait pas tous ces comoriens clandestins sur l'ile de Mayotte, nos écoles seraient beaucoup moins engorgées et nos enfants bénéficieraient de meilleures conditions d'enseignement. Qu'est-ce qu'on attend à Mayotte? Le feu commence à bruler... Je n'ai pas encore mis l'essence...

32.Posté par Daniel le 02/06/2011 13:20

En insultant les Femmes Mahoraises Mr le vice-recteur insulte également les Femmes du MONDE ENTIER.Cet phrase a fait polémique à MAYOTTE mais elle aurait également fait des polémique en FRANCE METROPOLITAINE si elle aurait été diffusée dans les médias.IL sait qu'il ne risque rien car la majorité des Français ne seront pas au courant de ce qu'il a dit.VIVE MAYOTTE!

33.Posté par Anli-M. le 02/06/2011 18:40

Vous avez parfaitement raison Daniel et je suis tout à fait d'accord avec vous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >