Océan Indien

Mayotte : Le journal Upanga relaxé

Vendredi 29 Mars 2013 - 09:58

Mayotte : Le journal Upanga relaxé
Le journal satirique local Upanga, accusé de diffamation envers trois gendarmes du GIR (Groupe d'intervention régional)  a été relaxé mercredi par le tribunal de Mamoudzou.

Pour rappel, les gendarmes avaient attaqué le journal et plus particulièrement le directeur de la publication, Nicolas Bérard, car ce dernier les avait mis en cause dans un article intitulé "Les Experts de Mamoudzou" concernant un trafic de drogue organisé.

Une jeune mahoraise, Roukia, 18 ans, avait été retrouvée morte en janvier 2011, probablement d'une overdose de drogue qui aurait été introduite par des membres du GIR à Mayotte, selon un de leurs indics.

Contacté par le Journal de l'Île, l'avocat du GIR, Me Jean-Jacques Morel, a déclaré se concerter avec ses clients pour décider des suites à donner à cette affaire. Il estime que "l'infraction est caractérisée".

Me Julien Chauvin, l'avocat du journal satirique, s'est quant à lui félicité de la décision rendue par le tribunal, qui a estimé que les articles "étaient sérieux" et empreints "d'une véritable investigation", mais il s'inquiète de la multiplication de procès en diffamation contre Upanga.
S.I
Lu 910 fois



1.Posté par torlad le 29/03/2013 12:33

Pour une fois qu'il y a des personnes qui font sérieusement leurs travail, ça dérange !

Ouf, la Justice à protégé la liberté (cette fois ci)

2.Posté par NK le 29/03/2013 14:49

Ah! Chez "Upanga" (une machette en Mahorais) ils sont trop forts. On connaissait les "Experts Miami" et les "Experts Manhattan" mais le coup les "Experts Mamoudzou" on ne savait pas encore. Ils ont de l'humour à ça fait plaisir...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop