MENU ZINFOS
Océan Indien

Mayotte: Le détachement de Légion étrangère apporte un appui à la distribution d’aide alimentaire


Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 4 Avril 2020 à 16:02 | Lu 989 fois

Mayotte: Le détachement de Légion étrangère apporte un appui à la distribution d’aide alimentaire
À la suite des annonces du président de la République le 25 mars dernier, le ministère des Armées s’est engagé pour apporter son soutien à la Nation dans la lutte contre le coronavirus dans le cadre de l’opération Résilience. Il s’agit pour les armées "d’aider la population en apportant des moyens et des savoir-faire aux autorités civiles dans cette crise sans précédent, tout en continuant à protéger la nation".

Ainsi, ce vendredi, le Détachement de Légion étrangère de Mayotte (DLEM) a apporté son appui à une opération de distribution d’aide alimentaire à la population de Mayotte.

Organisée par la préfecture de Mayotte en lien étroit avec les mairies des communes de l’île, cette opération a permis la distribution de plus de 10 000 colis alimentaires aux populations des quartiers défavorisés de Koungou, de Chirongui, de Chiconi, de Sada, de M’Tsamboro et de Dzaoudzi. Elle a été reconduite ce samedi au profit des habitants de Koungou, de Bandraboua et de Dzaoudzi.

"L’investissement du DLEM auprès de la population mahoraise n’est plus à prouver, mais trouve aujourd’hui une dimension toute particulière et se poursuivra résolument dans les jours et les semaines à venir", indiquent les FAZSOI.




1.Posté par spartacus974 le 04/04/2020 19:31

Cela démontre ce qui se passe vraiment à Mayotte au bord de l'explosion.En effet,lecovid19 a accru la pénurie alimentaire ,ce qui pourrait alimenté les tensions communautaires .La faim pourrait provoquer des pillages et des exactions très violentes car les plus démunis seront les plus touchés alors qu'ils sont très majoritaires..Le Mistral et la Légion essaient de désamorcer une bombe qui menace d'exploser si les choses se prolongent.Au cas échéant,ils sont là aussi pour procéder à l'exfiltration des Français si des troubles survenaient .Mayotte est au bord d'une guerre civile que la faim pourrait précipiter.

2.Posté par Colo le 05/04/2020 07:38 (depuis mobile)

À post 1
le confinement vous permet de raconter encore plus de conneries sur les réseaux. Exfiltration des français . MDR. Dans ce cas le mistral prévoit des rotations entre la réunion et Mayotte pour l’exfiltration des français de la réunion.

3.Posté par spartacus974 le 05/04/2020 09:57

@colo:La situation à Mayotte peut très vie dégénérer si la pénurie alimentaire s'aggrave.La population la plus nombresuse est celle qui souffrira le plus .Que pourront faire la Légion et la gendarmerie si les bidonvilles s'enflamment?,les privilégiés seront les premières cibles pour ceux qui crevent de faim.Ce n'est pas pour rien qu'ils essaient d'éviter le pire en distribuant de la nourriture.Vous pouvez douter de la survenue d'une telle crise à Mayotte mais la préfecture l'a probablement envisagée.Le Mistral est là au cas où et telle est sa mission.On nous a caché la réalité avec le Mistral en navire hôpital....C'est un porte hélicoptère qui peut ravitailler mais comme certains l'ont écrit,il permet aussi l'assistance à des ressortissants français .J'espère me tromper mais ce n'est pas impossible que Mayotte bascule dans la violence si la nourriture vient à manquer.Les envois de fret se multiplie sur l’île aux parfums et cela ne sent pas très bon .Il y a le feu....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes