MENU ZINFOS
Océan Indien

Mayotte : Le cas de la prison de Majicavo abordé au cours d'une réunion au ministère de la Justice


Par S.I - Publié le Jeudi 12 Septembre 2013 à 17:36 | Lu 985 fois

Mayotte : Le cas de la prison de Majicavo abordé au cours d'une réunion au ministère de la Justice
La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a réuni hier à son ministère un groupe de travail composé de parlementaires et de représentants des administrations ultramarins, afin d'aborder la situation des prisons en Outre-mer.

Le cas de la prison de Majicavo, régulièrement citée comme étant une des prisons les plus surpeuplées de France, a été évoqué au cours de cette réunion, qui a passé en revue plusieurs thématiques pour une réflexion poussée sur l'univers carcéral dans son ensemble.

"Politique pénale, surpopulation, activité et insertion, santé, fonctionnement des établissements et du mobilier pénitentiaires, coopération régionale et la situation des mineurs avec notamment des alternatives à l'incarcération" seront au cœur des travaux du groupe de travail et des solutions pérennes préconisées en mai 2014.

Le sénateur de Mayotte, Thani Mohamed Soilihi, l'ex-directeur de la maison d'arrêt de Majicavo, Gilbert Marceau, l'ancienne présidente du Tribunal de Grande Instance de Mamoudzou, Gwenola Joly-Coz, et aussi l'ancien préfet, Thomas Degos, ont notamment participé à cette réunion, comme rapporté par Mayotte Hebdo.




1.Posté par Kikouyou le 12/09/2013 18:56

Voici le rapport complet du Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté sur Majicavo (en Shi-Maoré, Majicavo veut dire : "sec, là où il n'y a pas d'eau" )

La promiscuité y est très dure à supporter surtout avec la chaleur qui est beaucoup à plus forte qu'à la Réunion (plus près de l'équateur) et si les gens supportent malgré tout, c'est qu'ils sont habitués à vivre dans des conditions de misère et d'insalubrité absolues pour la plupart (les Anjouanais pilotes de kwassa surtout, des hommes très endurcis par la misère et la lutte pour la survie).

Vive la France qui a volé Mayotte aux Comores contre toutes les lois internationales mais qui la conserve par la force et un deal tacite faute d'être secret ou écrit à l'ONU qui laisse les membres du Conseil de Sécurité gérer chacun leurs néo-colonies et les pays qu'ils dirigent de fait en sous-main !
Vive la France qui condamne illégalement des pilotes de kwassa à des peines de prison folles, eux qui ne font en fait que traverser entre deux îles COMORIENNES en Droit International, où la Loi française ne peut s'appliquer. Tous les jugements prononcés à Mayotte sont illégaux et susceptibles d'être attaqués devant une Cour Internationale. Mais les avocats préfèrent marcher au pas de Sénateur et n'ont jamais eu la courage de s'exposer en de dénonçant cette violation permanente par la France du Droit International.

La Garde des Sceaux de Sarkozy a osé répondre au contrôleur que la chaleur n'est pas un problème à Majicavo. Circulez, contrôleur, il n'y a rien à voir, et comme vos rapports n'ont rien de contraignant, je vous lis, ok, je vous réponds et je mets votre rapport à la seconde aux oubliettes. Ainsi va la démocratie à la française.

Bonne lecture !

2.Posté par riko le 29/09/2013 17:03

@ post 1 :
Pauvre idiot va!! Étant d'origine mahoraise, je suis bien placé pour te dire qu'à MAYOTTE nous sommes bien contents d'être et de devenir Français (pour tous les avantages sociaux qu'on en retira, pour l'éducation de nos enfants et parce que pour nous, pauvre débile, La France représente encore quelque chose)! Et si l'avis du peuple Comorien 5nos frères, nos cousins) lui était demandé il en ferait de même sans hésiter une seconde! Les pilotes de Kwassa méritent mille fois leur sort et même Majicavo est trop luxueuse pour ces enc.... qui s'engraissent sur le dos des Comoriens (racket, viols, meurtres et j'en passe) que tu sembles aimer tant!!
Vas faire un tour là bas, parlent avec des clandestins et arrêtes de passer ton temps sur internet à avaler toutes les conneries qu'on y trouve!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes