Océan Indien

Mayotte : Le 9-7-6 est né !

Jeudi 31 Mars 2011 - 07:39

Mayotte devient aujourd'hui officiellement le dernier-né des départements français, le 101ème. Elle devient également, par la même occasion, le 5ème DOM, le 976...


Mayotte : Le 9-7-6 est né !
Depuis 1976, Mayotte a décidé de rester française. Collectivité départementale d’outre-mer depuis une dizaine d'années, elle devient, aujourd'hui, officiellement, le 101ème département français, un statut que les Mahorais ont choisi lors d'un référendum en 2008 ; 95,2 % des Mahorais qui se sont exprimés ont approuvé ce statut.

Les deux îles de Mayotte, Grande-Terre et Petite-Terre, dont la superficie cumulée représente environ 374 km2, c'est-à-dire moins de 15 % de la surface de La Réunion, deviennent, par la même occasion, le 5ème DOM (Département d'Outre-Mer). Après la Guadeloupe (971), la Martinique (972), la Guyane (973) et La Réunion (974), Mayotte hérite du 976.

Une période de transition pour s'adapter aux réalités françaises

C'est la réunion aujourd'hui du nouveau conseil général qui va consacrer le passage au statut de département. C'est un moment historique pour les 190.000 Mahorais qui ont bien évidemment l'espoir d'élever leur niveau de vie. Ce jour est néanmoins plus symbolique que vraiment révélateur d'un changement de statut car "l'île au Lagon", encore appelée "île aux parfums" ne deviendra un département à part entière que de façon progressive ; une période de transition permettra à la société mahoraise de s'adapter aux réalités françaises et à l'application du droit commun.

Mayotte : Le 9-7-6 est né !
Dès le 1er janvier 2012, les Mahorais pourront bénéficier des aides sociales et notamment du revenu de solidarité active (RSA). Le salaire minimal garanti (Smig) devrait néanmoins rester 15 % inférieur à celui de la métropole et la fiscalité ne sera pas modifiée avant 2014.

Un statut encore contesté

Il faudra du temps également pour régler les nombreux problèmes inhérents au divorce avec les autres îles de l'archipel comorien. La clandestinité est une difficulté majeure à Mayotte, les Comoriens étant attirés par l'eldorado mahorais. La France tente de réguler ce flux migratoire. En cinq ans, 90.000 personnes ont été expulsées, ils étaient 26.000 à être reconduits aux Comores l'an dernier, dont 6.000 mineurs.

Les relations entre Paris et Moroni sont excessivement tendues sur le statut de Mayotte qui a également été plusieurs fois contesté par l'Organisation des Nations unies et l'Union africaine.
Lilian Cornu
Lu 2093 fois



1.Posté par Lois le 31/03/2011 09:38

Ils vont être envahis encore plus par les comoriens!
Il y aura plein de retour à la frontiere.
Le ministre de l'intérieur a du boulot et va faire du chiffre.

2.Posté par maronaz le 31/03/2011 09:43

Bravo bann maoré, zot la giny vand zot lame ék zot péyi...sé la zot va komprann koman zot sora pi zot kaz!!!!!!!!!

3.Posté par Patval974 le 31/03/2011 10:06


La nouvelle vision géopolitique de la France par la départementalisation de Mayotte 976 .Elle se traduit naturellement par le mécontentement des Comores et soutenu par la Chine et la Libye.
L’hypothèse que je pense crédible de ce mécontentement, fera que la France pourra gérer les transits maritime dans ses eaux territoriales du canal du Mozambique sans aucune espèce d'autorisation internationale, afin d’éviter les trafic d'armement de certain pays Africain à vision terroriste ...
Maintenant, Il n'y a plu qu'à attendre le regroupement avec l'ile de la Réunion en région administrative de L' Océan Indien "OI".

4.Posté par Korektèr d' press le 31/03/2011 10:08

Ce ne serait pas plutôt le 9-7-5 ?

5.Posté par Gorki le 31/03/2011 10:12

Gare aux désillusions amis Mahorais, en particuliers ceux qui ne voient en la France qu'un porte-feuille géant. Quoi de plus légitime que d'aspirer à une meilleure qualité de vie ? Personne ne vous le reprochera... mais mieux vaut ne pas trop rêver ou être trop impatient. Tout ne va pas changer du jour au lendemain. Vous n'aurez pas en un claquement de doigts les mêmes infrastructures qu'à la Réunion, et c'est pas demain la veille que vous aurez les mêmes minimas sociaux.
De plus il y aura bcp de concessions à faire. L'état français donnera beaucoup certes, mais il prendra aussi. Il vous faudra aussi oublier les "lois islamiques ancestrales". Bref à tous ceux qui espèrent n'avoir que les avantages sans les inconvénients, de grandes désillusions vous attendent.
Personnellement je ne vois pas déjà comment l'état français va s'en sortir avec le problème de l'immigration comorienne. Mayotte est un gruyère avec plein de trous dedans, il faudrait mettre des milliers de policiers rien que pour surveiller ses frontières !
Autre chose : quand je vois presque à chaque fois qu'on interroge des Mahorais, ils sont sous-titrés ou "doublés", je me dis qu'il y a encore bcp de boulot... -_-. Crier au haut et fort qu'on est Français et fier de l'être... sans savoir parler français, ça le fait moyen... Quoique je le pense très régulièrement en voyant des compatriotes Réunionnais s'exprimer à la télévision, alors...
Dernière chose : il serait tentant d'accuser les Mahorais de n'en vouloir qu'à "notre" argent, mais il ne faut pas oublier que si nous même Réunionnais nous vivons sous perfusion, alors avant de jeter la pierre aux Mahorais il ne faudrait pas oublier de se regarder dans un miroir.

6.Posté par Patval974 le 31/03/2011 10:28

A Korektèr d' press

le 975 = Collectivités d'outre-mer > Saint-Pierre-et-Miquelon - 975

7.Posté par Jean Eudes De Corvee De Patates le 31/03/2011 11:08

Ce que cela va nous couter en allocations familiales et minimas sociaux, je n’ose même pas l’imaginer. Et en retour, je n’ai pas très bien compris ce que cela va rapporter à la France, à part des milliers de « français » musulmans en plus. De plus ,les Français vont rapidement constater que Mayotte est une pompe aspirante pour l’immigration régionale ( à Mayotte, il n’y a ni état civil, ni cadastre ; noms et dates de naissance y sont incertains, ce qui va évidemment favoriser l’obtention de faux papiers et donc l’immigration-naturalisation ) et découvrir avec stupéfaction qu’à Mayotte, les fêtes musulmanes sont chômées, que les horaires de travail sont alignés sur ceux du ramadan et que leurs compatriotes mahorais qui le demanderont conserveront leur statut personnel, la justice devant alors leur être rendue par des magistrats français, non selon le droit français, mais conformément au droit coutumier !
À aucun moment, on n’a demandé aux Français s’ils voulaient de ce nouveau département peuplé de 200 000 musulmans et payer de leurs deniers le coût de cette insolite opération.


8.Posté par CAFIR le 31/03/2011 11:27

Bienvenue belle douce et bénie Mayotte dans le giron de la mère patrie pour l'éternité.
En ce jour, après tant d'années de dure combat, mes pensées vont particulièrement à Messieurs Pierre PUJOT, Ddier BEOTIS, Guy BERRANGER, Guy BARBIER et Green ALIHAMIDI.

Bon vent !

Cafir

9.Posté par le congo chez tintin le 31/03/2011 11:29

Va t'on voir depuis la Réunion des mahorais retourner chez eux dès janvier 2012 suite à la mise en place des allocs..et autres droits ???

10.Posté par fiuman le 31/03/2011 11:33

Cette départementalisation est une erreur historique gravissime, les mois et les années qui viennent nous le démontreront!
Je ne comprends pas le raisonnement des politiques, pas d'interrogation du peuple français, nous sommes des veaux manipulés par des crapules.

11.Posté par P Collet le 31/03/2011 13:49

raté !
fiuman d'accord sur le fond

12.Posté par democrate le 31/03/2011 13:54

Non, pas aujourd'hui, dimanche.

13.Posté par Lois le 31/03/2011 14:27

Il y aura plus de polygamie et de sorciers?

14.Posté par Dionysien le 31/03/2011 23:19

Post 13 ,non ça sera comme en France ou bien entendu il n'y a pas d’escrocs (sorciers ...) et les gens sont fidèles !

15.Posté par Anti cons le 02/04/2011 14:53

La honte pour la France ! De Gaulle avait refusé un certain pays africain d'intégrer la France. Ses successeurs n'ont pas compris pourquoi ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube