Océan Indien

Mayotte : La grève générale continue

Mercredi 14 Mars 2018 - 11:51

Après une réunion qui s'est finalement tenue au cours de cet après-midi alors qu'elle devait débuter à 11h, l’intersyndicale et le collectif ont pu s'entendre sur une position commune : la grève générale continue dans le 101ème département français. Les barrages sont maintenus au moins jusqu’à dimanche. Par ailleurs, les élections n’auront pas lieu. Le collectif dit toujours attendre de l'Etat qu'il rétablisse l'ordre et la sécurité, notamment à Mamoudzou et Koungou où "sévissent des bandes de jeunes".

Dimanche, les portes-paroles du mouvement promettent de faire un nouveau point pour faire savoir si la grève se poursuivra ou pas la semaine prochaine, ce qui ferait plonger Mayotte dans sa quatrième semaine de troubles sociaux.

Mercredi matin : Malgré l’accord de principe conclu avec la ministre hier soir, les barrages paralysent toujours Mayotte.

Alors qu’une réunion entre représentants de l’intersyndicale et les leaders de la manifestation à Mayotte est programmée à 11h dans la ville de Tsingoni, certains axes stratégiques du département restent infranchissables.
 
Les barrages posés par les manifestants depuis trois semaines demeurent en l’état, notamment sur le boulevard des crabes en petite-terre, au carrefour gwézi, à Bandrélé, Démbeni, Tsararano ou encore à Koungou, détaille le site local Info Kwézi. Sur ces secteurs, aucun véhicule ne passe et les piétons doivent donc marcher sur la plage pour rejoindre la barge.
 
L’accord de principe signé hier entre Annick Girardin et l’intersyndicale a néanmoins permis de signer une trêve dans les manifestations depuis hier soir.
 
L’intersyndicale ayant appelé à la grève générale ainsi que les leaders du mouvement social sont attendus à 11H (12H Réunion) pour expliquer le contenu de l’accord aux manifestants. Il sera donc décidé, à la suite de cette réunion, de la poursuite du mouvement ou de sa levée.
Zinfos974
Lu 3358 fois



1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 14/03/2018 12:22

*La confiance ne règne pas...

*Très bien , la prestation de Girardin;

*Qui souligne son fessier "dans l'herbe" !!

*De la très classique communication, disent les mahorais.

*Qui... ne sont pas des réunionnais !

2.Posté par SERVANT le 14/03/2018 12:41

Il faut donner l'indépendance immédiatement et créer une commission pour examiner et se prononcer sur les personnes qui demanderont à conserver la nationalité française.

3.Posté par KUNTA KINTé le 14/03/2018 13:34

La question est savoir : comment réparer les 2 dernières erreurs commises par la France vis-à-vis de l'ile de Mayotte.
1) En 1976, la France avalise sa rupture avec les Comores : décision insensée.
2) En 2011, Sarkozy accepte d'accorder le statut de département à Mayotte, décision irréfléchie.
Dans l'état actuel des choses, Mayotte n'est pas économiquement viable.

C'est à partir de ce constat, que Macron, élu président de la république, doit prendre ce problème à bras le corps.

Semble t-il qu'ancien Président comorien a lui-même établi un constat dans son allocution prononcée à l’ONU, le 23 septembre 2011.
Ikililou Dhoinine a indiqué qu’il continuerait à revendiquer " la réintégration de l’île comorienne de Mayotte dans son ensemble naturel " .

Tout le reste n'est qu' un épiphonème , à Mayotte par une population musulmane à 95% et ne parlant pas le français

4.Posté par noe le 14/03/2018 13:52

Ils savent maintenir la pression ces mahorais !
L'insécurité n'a as de prix !
Il faut envoyer la légion !

5.Posté par jeanot le 14/03/2018 15:33

Rassurez vous la situation va s'arranger petit a petit
ce phenomene est tres connu mais trop long a expliquer

6.Posté par Choupette le 14/03/2018 20:07

2.Posté par SERVANT

Une distribution de nationalité à la carte, en somme ... .

7.Posté par olive le 14/03/2018 20:46

il faut rendre Mayotte aux Comores, ça fera plaisir à l'ONU, aux Comores, et ça fera du bien à la Réunion et à la France. Qu'est ce que l'on a à gagner avec ce territoire à part des problèmes ?

8.Posté par Carlo le Calamar le 14/03/2018 21:11

Ici on crie "rendons Mayotte aux Comores", mais sur le Figaro ils crient "Rendons" l'indépendance à La Réunion... (notez bien où je mets les guillemets).

9.Posté par Ti tangue stressé le 14/03/2018 21:18


6.Posté par Choupette le 14/03/2018 20:07

2.Posté par SERVANT

Une distribution de nationalité à la carte, en somme ... .

OUI

10.Posté par Helpme le 14/03/2018 21:20

Continuez à jouer au con ça vous retombera sur le coin du museau
A trop vouloir vous n'aurez rien et vous risquez de vous retrouver comme qui rigole
aux portes des Comores faites gaffe ça vous pend au nez.
A chercher le bâton vous allez finir par le trouver il ne faudra pas venir pleurer ensuite.

11.Posté par ali le khafir le 14/03/2018 22:32

c'est rigolo les posts
des dom qui se croient plus français que les autres
et d’autres qui espèrent devenir comme eux

12.Posté par qui sont les cons ? le 14/03/2018 22:51

@ Helpme - post 10

A votre avis qui joue au con ? Les Mahorais ou les Comoriens ?
Ces derniers n'ont pas grand chose à perdre à se retrouver aux portes de leur pays contrairement aux Mahorais me semble-t-il.
Alors comment les Mahorais peuvent-ils se sortir de cette situation ? en subissant ?
Il est vrai que maintenant les victimes ont souvent tort.
Peut-être aussi qu'il y a d'autres cons qui tirent les ficelles ?

13.Posté par Zouave le 14/03/2018 22:51

Un grand bravo pour les Mahorais! La lutte Solidaire doit payer. Par les temps qui courent, ces grévistes nous servent d'exemples.

14.Posté par Reaction le 15/03/2018 05:18

C’est légitime de vouloir retrouver la sécurité sur son île et montrer du doigt les "envahisseurs". Quand est-il à la Réunion avec l’insécurité qui a explosé depuis l’arrivée d’une certaine génération de mahorais qui sèment la terreur dans des quartiers? Est-ce dire qu’on est raciste que de vouloir dénoncer ces phénomènes de bandes???

15.Posté par Pro no stick le 15/03/2018 09:32

Les mahorais n'ont qu'à assurer leur sécurité tout seul..Et remettre dans les bateaux les clandestins qui leur rendent de si grand service (ménage, btp,..).

16.Posté par zanatany le 15/03/2018 09:41

Deux conneries !

GISCARD pour garder MAYOTTE au lieu de la laisser aux COMORES
SARKOZY qui a donné la départementalisation !

Cela va faire comme en 1848 et après, Les créoles vont se faire ' b... ' car ce sont les travailleurs immigrés qui ont pris leur place et actuellement, désolé de le dire mais allez trouver une femme de ménage sinon, des ils de l'OI ?
Idem dans les petits commerces, ce sont plus des créoles de souche...
Il faut bloquer les naissances à la maternité de MAYOTTE en ne donnant pas la nationalité française.
C'est ce qui se passe depuis des années en France avec les travailleurs immigrés...
L'histoire se répète depuis 50 ans.
Faut aider au développement des pays à qui la France à donné l'indépendance au lieu de les accueillir.
Et il y a des abrutis d'ONG qui reçoivent des subventions pour cela alors que des français n'ont plus de logement décents.
Quand à Madagascar est arrivé RATSIRAKA, on m'a foutu dehors et maintenant on les reçoit. Désolé mais sans racisme ni méchanceté, faut regarder la réalité en face.

17.Posté par noe le 15/03/2018 09:47

Finalement les mahorais abandonneront ces grèves et iront se faire voir ailleurs ... tout ça pour rien ! Il faut mériter le statut de département en bossant et non en s'engraissant (on voit plein de grosses personnes) sur le dos des gens qui paient les impôts !
Qu'on supprime toutes les aides qui accroissent l'obésité !

18.Posté par Hugues Neau le 15/03/2018 10:12

Une grève à Mayotte...un beau pléonasme!

19.Posté par Bibi la bicrave le 15/03/2018 11:42

@post.16
La date que vous évoquez porte à confusion... Les Créoles se sont fait baiser parce que l'esclavage a été aboli cette année là ? Ce que vous écrivez laisse sous-entendre que la perte de cette main-d'oeuvre servile et corvéable à souhait qu'on été les esclaves, a été une catastrophe et une décision préjudiciable pour les Créoles de l'époque...😅

20.Posté par mortier le 15/03/2018 11:53 (depuis mobile)

Il faut mériter le statut de département en BOSSANT et non en s'' engraissant sur le dos des gens qui paient des impôts. Ecrire ça à 9:47 en plein mileu de semaine n''est pas un signe de grande activité. N''est ce pas Noe ?

21.Posté par MIMI le 15/03/2018 13:58 (depuis mobile)

Noël, toutes ces grosses personnes comme vous dites bossent bien plus que ceux qui attendent la tombée du RSA ou autres. Venez à Mayotte et vous verrez ces femmes aux champs, le w-"end aprèsle bureau pour certaines. Ce ne sont pas des Fėneantes.

22.Posté par Fredo974 le 15/03/2018 14:15

Réponse à Mortier :

Ne fais pas attention aux dires de Noé , il a une méduse en guise d'encéphale . Il a été enlevé par des extraterrestres pour des expériences sur l'humain et du coup il en est revenu ainsi ...

23.Posté par Hugues Neau le 15/03/2018 14:46

a post 21 Mimi : "...aux champs après le bureau et le w-e..."!!!???

Apres une telle dépense d’énergie elles devraient être fit...et non fat...


24.Posté par Touriste le 16/03/2018 18:01

Evidement qu'il faut donner son indépendance à mayotte
et vite

25.Posté par JEROME le 16/03/2018 19:23

Touriste
Oh combien vous avez raison que Dieu vous entende
Le problème est que la France se pose la question de savoir comment elle peut se débarasser d'eux
C'est un cadeau empoisonné que le petit Nicolas nous a fait en 2011 tel le Seigneur qui a été trés large même
royal et maintenant la France est bien emmerdée.
Maintenant on s'emmerde avec cette histoire d'indépendance alors que Mayotte n'aurait jamais due être
Française et je vous dis pas l'ambiance qu'il y a avec les Mahorais qui partent sur la Réunion ils ont le droit
puisqu'ils sont Français, avec les Réunionnais qui eux n'ont déjà pas de boulot et de logements chez devoir
les accueillir alors que l'on sait trés trés bien que ce sont à majorité eux qui commettent les crimes et délits ben oui ils n'ont pas de boulot et de logements que voulez et comment voulez vous qu'ils fassent, la seule
façon de faire cesser cette situation est que Mayotte soit rendue et rentre dans le girondes Comores c'est
inévitable sinon ça va être la guerre.

26.Posté par Simandèf le 16/03/2018 19:39

C'est comme si Girardin n''était pas venue

27.Posté par Dazibao le 17/03/2018 02:51

16.Posté par zanatany
Il faut bloquer les naissances à la maternité de MAYOTTE
..............................

Faut régler le problème à la source. Bromure gratuit dans de l'eau sucré pour tous les hommes.

28.Posté par Dazibao le 17/03/2018 02:52

26.Posté par Simandèf le 16/03/2018 19:39

C'est comme si Girardin n''était pas venue
.....................................

Ils l'auraient empêcher de quitter Mayotte, ça aurait eu de l'effet péï et les médias auraient fait leur choux gras.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop