MENU ZINFOS
Océan Indien

Mayotte : La grève contre la vie chère reprend du service


- Publié le Lundi 19 Décembre 2011 à 18:16 | Lu 2071 fois

Mayotte : La grève contre la vie chère reprend du service
 
Le mouvement de grève qui a secoué Mayotte pendant 44 jours avait pris fin le 9 novembre dernier. Et pourtant le syndicat CGT n'a pas dit son dernier mot. Selon la CGT, les distributeurs ne jouent pas le jeu et auraient même augmentés les prix des produits de premières nécessités. La grève contre la vie chère a repris ce lundi 19 décembre.

Selon Mayotte Hedbo, une marche et une opération escargot ont eu lieu dès 9h aujourd'hui en partance du rond-point de Majikavo, à côté du centre commercial Jumbo Score, ralliant ainsi la Place de Mamoudzou, lieu hautement symbolique du nord de l'île où avait débuté le mouvement social. Devant les supermarchés, des drapeaux étaient dressés. Il était même conseillé aux automobilistes d'éviter le centre de l'île. A Kéwini aussi la circulation était infernale.

"Personne ne souhaite un mouvement le 19 décembre mais la population a dit que même sans l’intersyndicale, elle engagera le mouvement", avait prévenu le secrétaire départemental de la CGT-Ma, Salim Nahouda.

A son retour de Paris, Salim Nahouda s'est rendu à Doumogné ce dimanche afin de préparer l'évènement avec les manifestants. Déterminé il a annoncé : "Les pouvoirs publics nous ont donné satisfaction, mais nous attendons plus de la part de la grande distribution".

La rencontre avec le préfet Thomas Degos à Paris était pleine d'espoirs, laissant entendre des promesses d’amélioration, mais rien d'autre. Non satisfait,  le secrétaire départemental de la CGT-Ma a estimé "Rien d’écrit, rien de modifié (…) Nous espérons parvenir à un accord dans le week-end, mais tout est prêt pour lundi en cas d’échec".

L’intersyndicale composée de la CGT-Ma, la CFE-CGC, la Cisma-CFDT et des associations de consommateurs, se sont entendues pour des revendications supplémentaires : "C’est nous qui choisirons l’expert et que chaque organisation puisse avoir son expert, que l’État respecte ses engagements sur une baisse durable des prix, qu’il y ait un accord sur un plafonnement des marges que s’octroient la grande distribution quant à la composition des prix, et que les négociations se fassent sur les kilos des produits".

Conformément à leurs revendications, un expert indépendant sera bien nommé pour étudier l’économie mahoraise et proposer des solutions. Mais l’avenir de la grève de lundi dépendra de l’attitude des représentants de la distribution, et du prolongement de l’accord Robin, qui contrôle les prix des produits de première nécessité et qui doit prendre fin à la fin de l’année.

Le préavis demande aussi la garantie d'autres rencontres pour que les acteurs se réunissent à nouveau pour rediscuter d'une baisse de prix durable. Si l'intersyndicale avait signé le protocole d'accord pour la baisse des prix de premières nécessités, elle aurait été effective jusqu'en mars prochain uniquement.

À 14h, une réunion devait avoir lieu à la préfecture selon l'intersyndical en présence de Préfet Thomas Degos. Mayotte, département où seulement 30 à 35 000 personnes sur plus de 200 000 habitants perçoivent un salaire mensuel, devra prendre son mal en patience jusqu'à que ce problème de la vie chère ne se résolve.
 

 




1.Posté par noe!!!!!!! le 19/12/2011 17:34

Nos frères et soeurs mahorais sont très courageux ...Ils rebissent la grève ! Ils ne se laissent pas démonter par qui que ce soit !!!

"Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits."

2.Posté par citoyen du monde le 20/12/2011 07:17

Mais cessez donc d'être les confetis de l'empire, assumez des responsabiltés comme vos frères comoriens en vous rapprochant d'eux pour composer une grande nation ; prenez votre indépendance et gérez vous mêmes votre pays. Vous n'aurez plus de reproches à faire aux étrangers qui sont plus génants que bénéfiques

3.Posté par touriste le 20/12/2011 09:20


C'est de la pub pour des produits amincissants ? IL faut faire la grève souvent c'est bon pour la santé...

4.Posté par Banana split le 20/12/2011 10:13

.Ils veulent le beurre et l'argent du beurre, les cuisses de la crémiere , l'estime du crémier et... la considération du village !!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes