Océan Indien

Mayotte: L'intersyndicale ne signe pas, Denis Robin quitte l'île!

Jeudi 10 Novembre 2011 - 14:16

Ce matin, l'intersyndicale mahoraise a boudé la signature de l'accord qui mettait en place des uniformisations ou des baisses de prix temporaires sur certains produits de consommation. Denis Robin, le médiateur, a fait part de son intention de quitter l'île ce jour.


Mayotte: L'intersyndicale ne signe pas, Denis Robin quitte l'île!
 
Les manifestations contre la vie chère sur l'île aux parfums apportent leur lot de surprises et de rebondissements. Contre toute attente, l'intersyndicale n'a pas signé le protocole d'accord remis par Denis Robin, symbole de la fin de crise.

L'ancien préfet s'attendait, confiant, à rencontrer comme convenu les syndicats lors d'une cérémonie de signature qui devait se dérouler ce matin à Petite-Terre. Ceux-ci ont préféré déserter. Une nouvelle fois, l'accord n'a pas été signé. Mais Denis Robin, estimant son oeuvre à Mayotte accomplie, a annoncé qu'il quitterait l'île aujourd'hui même.

"Aujourd’hui, le mouvement de grève est suspendu, la vie reprend son cours à Mayotte, les activités économiques et les services publics fonctionnent à nouveau. Après 44 jours d’un mouvement fortement soutenu par la population, les Mahorais sont soulagés car les réponses qui leur ont été apportées leur permettent aujourd’hui d’entrer dans une nouvelle phase. Ma mission est donc achevée et je quitte Mayotte aujourd’hui", écrit-il dans un communiqué.

Conscient que "ce protocole ne va pas aussi loin que ce qu’attendaient les organisations syndicales", Denis Robin a souligné de réelles avancées dans les négociations, aussi, l'ancien préfet de l'île laisse le soin aux acteurs du conflit de s'occuper du reste...

"Je remets ce protocole au Préfet de Mayotte Thomas Degos, il pourra être signé à tout moment dès que les acteurs le décideront", a-t-il poursuivi. Et de conclure: "J’exprime mes vœux très sincères de réussite aux Mahorais pour continuer à construire la société qu’ils ont choisie au sein de la République française". 
.
Lu 1797 fois



1.Posté par noe le 10/11/2011 15:50

Le sourire ne suffit plus de nos jours mais des faits ....
Les promesses , le peuple n'en croit plus ....

2.Posté par touriste le 11/11/2011 17:51

Vu le nombre de post , tout le monde s'en moque des pb des mahorais .......pour les voeux trés sincères , c'est un zest d'humour !!

3.Posté par fiuman le 14/11/2011 14:52

les mahorais n'ont pas complétement compris le système d’assistanat français :

Système de santé gratuit,
système d’éducation gratuit,
distribution de l'aide sociale généralisée,
système de logement presque gratuit,
distribution d'eau presque gratuite ( pas besoin de payer )
distribution d'électricité presque gratuite ( pas besoin de payer sa facture)


mais il faut payer son l'alimentation et son énergie (petit conseil : faire cuire sa bouffe sur des plaques électriques..................
dernier conseil : il faut demander l'installation d'un bureau des resto du cœur sur l'ile et plus de problème ........................

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues