MENU ZINFOS
Mayotte

Mayotte : L'Etat veut reprendre en main l’îlot Shisiwa Mtsamboro et ses constructions informelles


​L’Etat veut reprendre la main sur l’îlot Shisiwa Mtsamboro. Cela passe par une opération de destruction de plus d’une centaine de cases construites de façon informelle.

Par LG - Publié le Dimanche 5 Juin 2022 à 15:34

Ils étaient nombreux à participer à la réunion publique de présentation du projet Shisiwa Mtsamboro le 18 mai en présence du représentant de l'Etat
Ils étaient nombreux à participer à la réunion publique de présentation du projet Shisiwa Mtsamboro le 18 mai en présence du représentant de l'Etat
La préfecture de Mayotte affiche sa détermination. Le projet de reprise en main de Shisiwa Mtsamboro sera bien mené à son terme, et gare aux contrevenants. 

Une opération de lutte contre les constructions informelles et illégales sera menée au titre de la loi ELAN ce lundi 6 juin dans le secteur sud-ouest de l’îlot.

Thierry Suquet, préfet de Mayotte, Délégué du Gouvernement, a signé l’arrêté préfectoral interdisant l’accès au secteur Sud-Ouest de l’îlot Mtsamboro ce lundi de 6h00 et 18h00.

Le projet de "reprise en main" vise à "restaurer une architecture traditionnelle, en lien avec l’exploitation agricole durable afin de préserver le patrimoine environnemental". Cette opération s’intègre dans "un projet durable de transition écologique afin de renouer avec la vocation agro-forestière et de production fruitière de l’îlot", projette la préfecture. 

L’opération prévoit la destruction de 133 cases construites de façon informelle, pour en reconstruire une partie en matériaux traditionnels. Cette destruction s’inscrit dans un cadre global de réappropriation des lieux pour un retour aux cultures traditionnelles.

La préfecture espère une adhésion des habitants alors que des réunions publiques ont permis, tout au long du mois de mai, à la population, de prendre connaissance du projet.

"Shisiwa ne peut être vendu, ni privatisé"

Dans son arrêté, la préfecture annonce déjà la couleur vis-à-vis des contrevenants. Toute infraction donnera lieu à une contravention de 135 euros prévue pour les infractions de la 4ème classe.

Lors d’une réunion publique le 18 mai à laquelle avait pris part le préfet, le projet avait été exposé. "Un projet lui-même issu de la mise en œuvre du plan de gestion de l'îlot approuvé par le conseil municipal avant 2019 et pour lequel je m'étais engagé, avec les agriculteurs et usagers de l'îlot, avant mon élection", déclarait le maire Laïthidine Ben Saïd .

"Ce temps d'échange n'a pu aller jusqu'au bout par l'intervention de quelques uns et qui ne reflètent en aucun cas, le droit à tous de pouvoir entendre, comprendre, se faire son opinion, et exprimer son désaccord ou encore ses attentes... c'est cela la démocratie et ce n'est pas parce qu'on parle fort qu'on a raison..." avait-il fait remarquer devant l'attitude de certains. "Shisiwa est un site patrimonial classé de la commune de Mtsamboro, appartenant au domaine public et ne peut donc pas être vendu, ni privatisé. C'est notre richesse "commune" ! 











 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes