Océan Indien

Mayotte: Jacques Toubon condamne les expulsions sauvages d’étrangers

Mardi 24 Mai 2016 - 12:07

Jacques Toubon, le Défenseur des droits, exprime "sa plus vive inquiétude" au sujet des évènements qui, depuis plusieurs semaines, se déroulent à Mayotte. Des collectifs de villageois s’adonnent en effet depuis janvier à des expulsions illégales de personnes étrangères de leur maison et de leur village, "ce qui conduit à ce que de nombreuses familles se retrouvent à la rue, sans protection et à ce que plus d’une centaine d’enfants soient déscolarisés"

Outre les étrangers, Jacques Toubon s’inquiète également du traitement infligé aux personnes ne participant pas à de telles actions qui sont "menacées" par ces groupes.

Une enquête indépendante sur ces cas d’expulsions est actuellement menée par l’ancien Garde des Sceaux, qui demande à chacun de prendre ses responsabilités "pour que ces expulsions cessent sans délai".

"Le Défenseur des droits rappelle avec force que ces pratiques sont illégales et que le traitement réservé aux enfants dans ce cadre n’est ni admissible ni conforme aux principes de la Convention internationale des droits de l’enfant que la France a ratifiée", écrit-il dans un communiqué.

Il demande"que l’ensemble des acteurs,  - département, Etat et institutions européennes - mettent en place des solutions pérennes pour garantir l’égalité de tous devant la loi dans le 101ème département français".

Jacques Toubon lance également un appel au calme à l’attention de la population "et rappelle que les solutions doivent s’inscrire dans le cadre des principes fondamentaux et des lois de la République".

"Le Défenseur des droits a pour mission la protection des droits et des libertés de chacun, en particulier la défense des droits des enfants, quelle que soit leur origine, sur l’ensemble du territoire national, et notamment dans le département de Mayotte", conclut-il.
Lu 1604 fois



1.Posté par Didam le 24/05/2016 13:22

Il est évident qu'avec ce rappel à la loi, les choses vont rentrer dans l'ordre. En moins d'une semaine !

2.Posté par Pamphlétaire le 24/05/2016 14:50

S'il condamne les expulsions sauvages d’étrangers à Mayotte, c'est qu'il est pour l'arrivée et l'intégration sans comptage (c'est mieux, comme cela on ne connaît pas le nombre exact entre 7 individus et 77.000.000..) des migrants en France et outre-mer... CQFD.

3.Posté par muppets le 24/05/2016 14:50

Je propose qu'il accueille les expulsés dans sa maison et là on verra la qualité de son engagement à ce guignol qui devrait être à la retraite depuis longtemps, mais la république est généreuse envers les girouettes

4.Posté par kafir le 24/05/2016 15:18

Qui a tort qui a raison, la question reste posée.

Ci-dessous le texte de Jules Benard, journaliste réunionnais qui met les mahorais en garde.

Les mahorais de Mayotte s'insurgent contre la délinquance violente chez eux, une réalité incontournable qui rend leur île autrefois charmante aujourd'hui invivable, délinquance dont ils rendent les immigrants clandestins responsables ; que pensent-ils de la délinquance tout aussi violente ici, violence imputable (je le vois bien en correctionnelle chaque semaine), pour partie à des gangs de jeunes mahorais qui écument l'île entre St-André, St-Denis, le Port, St-Pierre, comme encore la gare routière de St-Joseph.

"Les mahorais de la Réunion seraient bien avisés de faire leur propre police. Faute de quoi, ils subiront ici ce qu'ils font subir aux anjouanais, aux moéliens et aux Grands-Comoriens là-bàs. Car si le réunionnais a jusqu'ici fermé sa gueule devant la montée exponentielle de la violence, de nombreux signes avant -coureurs disent que la coupe est pleine.

kafir

5.Posté par Tir Malol le 24/05/2016 15:42

Jacques Toubon, le Défenseur des droits, exprime "sa plus vive inquiétude" au sujet des Propriétaires qui n'ont pu vendre à temps où par manque de moyen leur appartement à la Chaumiere et que les baizé lé banna ........(attention ce texte est un texte fiction)
Les pli meilleur de défendre deux trois GRATELS que na rien à faire en France juste Koke la Kaf et dévaliser les grandes surfaces et Grimp dans ti l'avion jaune quoi pi di bientôt un beau 787 -800 hi hi hi ......

6.Posté par Lolo le 24/05/2016 16:54

Il serait peut-être intéressant avant de renvoyer toutes ces personnes aux comores de monter une cellule d'écoute tenue par la gendarmerie et observée par une association de respect des droits de l'homme.
Il semble que beaucoup des clandestins auront des mains courantes voir des plaintes à déposer contre certaines personnes du département.
Je pense notamment au non respect du code du travail de mayotte, du crime d'esclavagisme, ...

7.Posté par Choupette le 24/05/2016 17:39

Il devrait aller sur place le leur dire, le père Toubon ... .

4.Posté par kafir

Il n'a pas tort. Tel on traite les autres, tel on sera traité ... .

Ou encore "tardra viendra". Proverbe créole.

8.Posté par betrave le 24/05/2016 19:26

Je me demande si il y a un secteur ou l'umps ne fout pas la merde.

9.Posté par rom le 24/05/2016 19:29

Normal, ils doivent payer leur acces au rsa de la France. On devait leur envoyer des cargo de chinois aussi car le multiculti c'est trop bien.

10.Posté par anastasia le 24/05/2016 19:31

Donc a l'extreme il suffit d'accoucher dans la barque, du moment qu'on est dans les eaux territoriales françaises c'est bon pour avoir les papiers? Meme pas besoin pour les parents d''avoir vécu quelques années en France. On est vraiment dans l'abus et l''encouragement a l'abus je trouve.

11.Posté par trompette le 24/05/2016 19:40

Les mecs ils ont cru que france terre d'immigration ca s'appliquait que chez les blancs haha bienvenus au club.

12.Posté par Zozossi le 24/05/2016 22:34

"Ces pratiques [d'expulsion] sont illégales", pleurniche le Toubon (surnommé dans son propre parti "Touc..").

Ah! oui?
Et l'invasion migratoire de clandestins entrés en fraude à Mayotte par milliers, elle est "légale", elle?
Les hordes qui franchissent les frontières de l'Europe en abattant les clôtures, en frappant les policiers, en envahissant espaces publics et privés, elles viennent "légalement"?

Le gagne-pain de Toubon, UMP payé par le PS pour pondre des rapports culpabilisant ses propres compatriotes en proie à une insupportable invasion, est une honte.

Soutien aux Mahorais en lutte contre l'immigration clandestine permise par le pouvoir!

13.Posté par Rouble le 25/05/2016 07:16 (depuis mobile)

Pain béni pour les racistes que sont les reunionnais comme si vous étiez plus français que français laissez moi rire les affreux....

14.Posté par paix et amour a mayotte le 25/05/2016 07:54 (depuis mobile)

seul dpt francais avec de telles pratiques barbares... la religion de paix et d''''''''amour donne une nouvelle preuve de son humanisme. Un hasard....

15.Posté par D.Hoareau le 25/05/2016 13:24

À chaque fois qu'il y a un fait divers à Mayotte certains réunionnais haineux sont toujours au taquet . Je vous rappelle qu'à La Réunion on est loin d'être irréprochables.
En tous cas , quoi qu'il en soit ces clandestins à Mayotte doivent être renvoyé chez eux même par la force !
Parce que la plupart viennent dans un but, celui de nuire à la vie des mahorais. Ils ont été assez idiots pour prendre leur indépendance et aujourd'hui ils veulent tirer Mayotte vers le bas avec eux .

16.Posté par Maurice BONNET PIRON le 25/05/2016 17:56

les comoriens auraient ils des remords ils ont eus le choix tampis pour eux qu ils assument

17.Posté par La France risque d'être sanctionnée par l'UE (GS) le 25/05/2016 19:33

Le Défenseur des droits dit vrai.
De plus, à cause de ce qui se passe à Mayotte, la France risque d'être sanctionnée par l'Union européenne, voire aussi par la Cour européenne des droits de l'homme (et des droits des enfants).
A cela, il convient également de souligner les manquements cumulés par les services de l’État à Mayotte depuis de nombreuses années, en particulier, dans les domaines de la sécurité et de la salubrité publique.

18.Posté par kld le 29/05/2016 00:27

merci M. Toubon , une voix juste devant l'ignominie , commune chez certains .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues