Océan Indien

Mayotte : Arrestation d'un mineur de 16 ans responsable du meurtre d'un zoreil

Lundi 18 Avril 2016 - 01:34

Capture d'écran de LCI
Capture d'écran de LCI
La police a interpellé dans la nuit de samedi à dimanche l'un des trois auteurs présumé du vol avec violences ayant conduit à la mort d'un métropolitain vendredi à Mayotte.

Le jeune homme âgé de 16 ans interpellé est déjà connu des services de police et de justice et sera déféré lundi au parquet qui va ouvrir une information judiciaire pour "vol avec violences entraînant la mort". Il risque la réclusion criminelle à perpétuité, précise un communiqué du tribunal de grande instance.

Vendredi, aux alentours de 20h, un homme de 38 ans était décédé de ses blessures suite à une agression à l'arme blanche alors qu'il allait chercher son fils à la sortie d'un cours de judo dans un des quartiers de Mamoudzou.

Mayotte est l'objet de violences diverses depuis une quinzaine de jours à la suite de la grève générale lancée par une intersyndicale pour obtenir l'égalité réelle avec la métropole.

Les syndicalistes ont érigé des barrages sur les principales routes de l'ile, interdisant quasiment tout passage. Dans le même temps, d'autres barrages "sauvages" ont été érigés par des jeunes incontrôlables.

Ce mouvement social a été marqué par de nombreuses violences, notamment contre des automobilistes qui ont vu leurs voitures caillassées. Il est possible qu'il connaisse une issue demain lundi, les délégations de syndicats ayant semblé être ressortis satisfaits de leur rencontre avec différents ministres vendredi à Paris.
Pierrot Dupuy
Lu 5417 fois



1.Posté par Eno2016 le 18/04/2016 04:54

16 ans et déjà meurtrier ... Où va le monde ?
Triste !

2.Posté par Paysan creole le 18/04/2016 06:00 (depuis mobile)

Mayotte française !!!!! Elle est belle la France !!!

3.Posté par Tir malol le 18/04/2016 06:16

Il risque la réclusion criminelle à perpétuité, précise un communiqué du tribunal de grande instance. ......hi hi hi hi hiiiiiiiiiiiiiiii. Et encore il précise .....allon parié
A moins que 2017 comme moi tous les citoyens ne laissent pas ces politiques véreux en place à commencer par le numéro un et choisissent un vrai Président qui sache protéger nos enfants et FRANCE contre les vermines

4.Posté par Bayoune le 18/04/2016 06:21

Alors que na omwin 7000 à 10 000 Comoriens i dor dann fon la mer, du fait de la chasse des brigades française institutionnalisés par le décret Balladur . Un français mort, enfin un otage capturé - qui devra rendre des comptes à l’injustice française qui a subtilisé "démocratiquement" Mayotte à la République des Comores. Sépa mwin, kan in bann martin i vole, na inn la kk dosi oute tète, koman ou koné lakèl ? La France la trape inn, sà sora li lo koupab ? épi va fou ali la zole ...

5.Posté par Theliberator le 18/04/2016 06:57

France : pays d'Europe ayant comme particularité d'être les plus grosses couilles molles du monde moderne

6.Posté par Rendre cette ile au comore le 18/04/2016 07:17 (depuis mobile)

Faudrait peut etre rendre cette ile au comore!merci sarko cadeaux de bienvenue pour hollande.

7.Posté par Légrillard le 18/04/2016 08:45

On se croirait en Algérie dans les années 1950. La France n'a rien à faire à Mayotte si ce n'est perdre les siens. Mayotte aux Comores,comme le recommande l'ONU!

8.Posté par touamwin le 18/04/2016 09:20

ici il n'y a pas de meurtre de zoreil mais la violence envers est dix fois plus importante.....mayotte ile bien plus pacifiste que la reunion

9.Posté par momo le 18/04/2016 09:28

le titre est hyper choquant : meurtre d'un homme de 38 ans, c'est mieux non ?

10.Posté par candide le 18/04/2016 09:30

Des fois on se retrouve à regretter la peine de mort...

11.Posté par Zorro le 18/04/2016 09:33 (depuis mobile)

Depuis quand y a t il des zoreils à Mayotte?
Des M'zoungous peut être mais pas des zoreils
Il faut arrêter de prendre la Reunion pour le centre du monde...

12.Posté par PEC-PEC le 18/04/2016 09:44

L'ambiance générale française du "règne" de Hollande, le laisser faire, laisser dire....Voilà le résultat, on casse on saccage et puis on tue...Notre gouvernement incapable de prendre la moindre décision laisse tout faire , on ne peut que constater la décadence.
Mais que faudra t-il pour virer ces incompétents notoires..Avant que tout le peuple ne se révolte et ne fasse SA justice ?

13.Posté par Meurtre le 18/04/2016 10:12

Quand je pense que cette pauvre victime était pour la régularisation de tous les clandestins de Kawéni comme s'il y assez de logements, d'écoles et du travail pour tout ce monde. Et ce sont ses protégés qui l'ont poignardé pour dérober le sac de sa femme. RIP.

14.Posté par titi974 le 18/04/2016 10:27

Qu'est-ce que les politiques ont encore fait comme conneries de départementaliser Mayotte qui va encore payer pour une ile qu'il aurait fallu déserter et laisser aux Comoriens comme d'habitude les élus se plantent et les cons...tribuables trinquent .

15.Posté par austrodoudou le 18/04/2016 11:17

posts 8 et 11 : C'est pas faux

16.Posté par André le 18/04/2016 09:23

Sarko a donné à Mayotte ce statut en leur faisant croire encore une fois que la France était le sauveur
Il était bien placé pour savoir (il était en train de le creuser) qu'il n'y avait pas d'argent dans les caisses !!!!
Quel con (modération) 😤

17.Posté par :/ le 18/04/2016 12:12

@d359
Hollande ou autre n'a rien à voir là-dedans... Trop facile, faut s'en prendre au préfet ou autre dirigeant de là-bas (après faut dire ça doit être un métro comme dab et malheureusement ils connaissent rien à l'île que ce soit la réunion ou autre île mais sont les chef de celles-ci, chercher la logique).
Pour ce qui est des français qui partent là-bas ils connaissent amplement les risques, tout comme Madagascar, ça fait belle lurette que c'est pourri mayotte en vacances bien mais pas plus.
Bref c'est triste, mais c'est comme si demain je compte m'installer en Colombie sachant la corruption, crime etc. Ca parait exagérer et pourtant Mayotte c'est ainsi, source de quelqu'un qui y travaille.
Traîne dehors la nuit, tu te fais agresser, une femme elle c'est le viol, et la police ? ben eux ils font rien tout simplement. La majorité sont des fainéants qui profitent énormément du système et le connaisse très bien. Les parents pareil, ils laissent leurs enfants traînés dehors, voir les enfants sont seuls dans leurs 'maisons' à même pas 10 ans, une éducation plus que médiocre, beaucoup ne pense qu'à 'l'arzent braguette'. Faut pas s'étonner que les marmailles deviennent délinquants avec de tels parents, qui 'pondent' pour satisfaire leurs besoins matériels.
Une très belle île ruiné par des imbéciles, à qui la faute ?

18.Posté par :/ le 18/04/2016 12:15

et l'intersyndicale, comme toujours les syndics ce sont bien les pires fouteurs de merde. Y'a qu'à voir comment ils se remplissent les poches à côté, ou font des pactes avec tel ou tel chef, pour ensuite prétendre défendre le citoyen/salarié dans ses droits. 80% d'entre eux sont corrompus jusqu'à la moelle mais certains n'y voient que du feu.
Ils sont où d'ailleurs quand ça pète ? exemple au port avec caroupaye et les transporteurs quand y'a eu des émeutes ? pu personne alors qu'ils étaient les premiers à venir foutre le bazar.

19.Posté par La zone ocean indien est-elle dangereuse pour l''''Homme blanc de France? le 18/04/2016 12:36

La question peut sembler choquante mais mérite d'être posée au vue de l'actualité de ces derniers mois.

En effet ces dernières temps les chiffres sont accablants :

8 hommes blancs français tués à Madagascar en 2015,
1 homme blanc français tué à Madagascar pour le moment en 2016,
1 métropolitain blanc tué à Mayotte pour le moment en 2016.

Il faut rajouter à cela les phénomènes nouveaux d'agressions physiques et sexuelles envers des touristes Francais blancs sur l'ile Maurice. Phénomènes qui n'existaient quasiment pas il y a quelques années sur l'ile Maurice dont l'économie est basée sur le tourisme.

Les médias et les différentes juridictions malgache ou française nous parlent d'agressions ou de cambriolages qui ont mal tournés. Drôle de conception du cambriolages qui à mal tourné pour la dernière victime à Madagascar qui s'est pris 2 balles dans le dos.

A Madagascar les expatriés français commencent à vivre dans des bunkers avec barbelés sur les murs, système de sécurité privé, camera de surveillance et panic room. Cette nouvelle manière de vivre prouve la psychose qui s'installe.
D'ailleurs ce type de façon de vivre commence à se propager à Mayotte.

Pour le moment les Seychelles et la Réunion semblent épargnés par ces phénomènes nouveaux.

L'avenir nous dira si ce type de phénomène n'étaient que le fruit d'un hasard malheureux. Ou si derrière tous ces événements tragiques se cachaient quelques chose de plus profond.

Une pensée aux familles des victimes de ces meurtres souvent gratuits et abjectes.

20.Posté par Patricia le 18/04/2016 12:46

un ptit moucate comme bcp bcp de ses compatriotes à la Réunion.

21.Posté par Loulou le 18/04/2016 12:54

@ post 8 :

ce n'est pas ce que les statistiques du moment nous disent...

22.Posté par Viviane le 18/04/2016 13:10

La France sait pourquoi elle garde Mayotte et sait aussi quel territoire d'outre mer coûte le plus cher au contribuable. C'est juste pour vous dire que vous vous donnez de la peine pour rien. Ce ne sont pas vos commentaires qui feront que Mayotte retourne aux Comores. Mayotte serait comorienne depuis le 06juillet 1975 si la France n'avait rien à y gagner.

23.Posté par Steph TAZ OPINION le 18/04/2016 14:52

Titre méprisant ... comme souvent

Il n'y a pas de Zorey à Mayotte ! Pour info, la victime était Mahoraise puisque qu'elle avait grandi et fait l'essentiel de sa vie à Mayotte.
Cessez de coller des étiquettes inutiles voire discriminantes aux personnes !!! Où alors ayez le courage de généraliser et d'indiquer dans vos titres : "l'escroc malbar ...", le voleur comore", "le chauffard yab " ect ...

24.Posté par William le 18/04/2016 15:43

C'est quoi la peine pour un meurtre dans le droit local mahorais ?

25.Posté par Olivier Montfort le 18/04/2016 15:56

Post 14 il ne faut pas penser que la france à garder Mayotte par générosité, Mayotte repose sur une réserve de pétrole phénoménale, comme dans presque tout le canal du Mozambique, cela explique pourquoi nous volons les îles épars à Madagascar. Pour ce qui est de la police elle est plus à l'aise pour frapper les étudiants et étudiantes pacifiques et non armés que devant des enragés comoriens armés de sabre et autres babioles.

26.Posté par Opinion way le 18/04/2016 16:02

Posté 23. Il faut aussi leurs préciser qu'aucun des agresseurs n'est mahorais. Ces 3 rat d'égouts sont des ados issus de l'immigration clandestine en provenance des Comores..

27.Posté par Alwatani (الوطني) le 18/04/2016 18:36

Il serait plus exact d'écrire "Un Français assassiné à Mayotte".
Pour mémoire, il y a plus de 140.000 comoriens et mahorais à Marseille, dans la seule ville de Marseille...
Une population qui n'a rien à faire en France. Une population indésirable et fortement délinquante.
Si les Français avait encore un minimum de dignité ou d'énergie, il devrait logiquement y avoir des réactions...

28.Posté par kld le 18/04/2016 18:50

merci Zorro ainsi que post 23 , chaque mot à un sens ( dans certaines circonstances !, pas tout le temps heureusement sinon , on ne rigolerait plus !) . quand au post 26 et consorts ,que dire .........devant tant de haine ?

l'histoire a un sens , non ? hélas.

29.Posté par kld le 18/04/2016 19:38

ha bon , selon le aliwatani ( que ALI me pardonnent !) , les mahorais n'ont rien à faire en Framce ? , ils ne sont pas français ? un grand démocrate que ce alwatani ................,

connaisseur du monde arabe, certes , mais démocrate pour autant ???????????????????? .

bizarre , ces interventions me rappellent certaine memes interventions du FN , pote à ASSAD et Poutine ( étant naif , je suppose: pote à assad pour le "régime fort" et pote à poutine , pour le financement ? ......) comme "certaines thèses " du aliwatani .bizarre , non ?

je n'y connais rien ( ou si peu) , mais certains "réseaux " se côtoient , non ? c'est pas gagné avec certains "érudits" , soyons vigilant !

30.Posté par Opinion way le 18/04/2016 19:43

@KLD. Que dire lorsqu'un acte de délinquance est commis par un mahorais à la Reunion et que les blogueurs réunionnais se lâchent pour préciser que ce n'est pas quelqu'un de chez eux qui a commis l'acte ? Vous trouvez ça normal. Que dite- voud.....devant tant de haine ? Là l'histoire na pas de sens n'est ce pas ? Hélas.

31.Posté par Sylvie le 18/04/2016 20:04

Posté 27 par Alwatani. Pour votre info, les mahorais sont français et si vous trouvez qu'ils n'ont rien à faire en France, il faudra d'abord qu'il n'y ait plus de présence française chez eux. Si les français avaient encore un minimum de dignité ou d'énergie, le référendum de 1974 serait pris en compte globalement. Mais la France a plus d'intérêts à préserver que de dignité et d'énergie.

32.Posté par Maurice BONNET PIRON le 18/04/2016 21:05

mayotte a toute sa place avec les comores mais non avec la FRANCE

33.Posté par Didier NAZE le 18/04/2016 21:13

.....Quand je vois et constate les dérives et la situation catastrophique dans lequel se trouve l ile aux.....parfums, je me demande finalement si au temps des colonies c était pas mieux finalement....je vous laisse imaginer ce que je pense.....parce que si je l écris, zinfos ne le publiera jamais....je sais de quoi je parle, j en ai fais l expérience.....zinfos n ose pas tout.....c est totalement faux....mais ce n est pas pour autant que je n apprécie pas ce site d information, sinon j arrèterais d apporter des commentaires....Mes amitiés à Pierrot qui se fait bien....discret depuis un moment.....Donne nous de tes nouvelles merci....

34.Posté par Normal le 19/04/2016 06:24

Mayotte a toute sa place avec les Comores mais non avec la France ? Mais pourquoi sont ils si nombreux en France et à la Réunion. Et puis vraiment un jour faudra vraiment arrêter, l'indépendance pour tout le monde y compris la réunion et moins d'emmerde. PS je trouve le titre très péjoratif et raciste.

35.Posté par Fidol Castré le 19/04/2016 10:35

Il arrivera la même chose un jour sur les barrages à la Réunion.
L'article parle d'une victime "zoreil". Pour moi, une victime reste une victime.

Les juges qui remettront en liberté dans quelques années seulement ce jeune de 16 ans, seront-ils mahorais ? Ceux qui protègent les bloqueurs de routes à la Réunion, en Martinique, à Mayotte, sont-ils mahorais ? Ceux qui protègent et laissent faire les syndicats kaniars à la Réunion qui cassent, insultent, menacent, bloquent les ports ? Des mahorais ?

Ce n'est pas la peine de préciser "zoreil". Cette malheureuse personne a été la victime du système mis en place par ses pairs.

Le titre "Mayotte : Arrestation d'un mineur de 16 ans responsable du meurtre d'un zoreil" doit donc être corrigé ainsi : " Arrestation d'un mineur de 16 ans responsable d'un meurtre"

Aujourd'hui, pleure pas... si un réunionnais se plaint du comportement d'une certaine communauté qu'on ne peut pas nommer, il se retrouve au tribunal pour racisme. Et qui le juge ? Il vient d'où le magistrat ?

“Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes.” nous disait Bossuet. C'est toujours d'actualité.


un ptit moucate comme bcp bcp de ses compatriotes à la Réunion.


Clique ici. Puis en bas à gauche ----> départs.

36.Posté par Fatima le 19/04/2016 12:55

@fidol castré. Ce monsieur n'est pas mort à un barrage. Non. Il récupérait son fils qui revenait d'un cours d'art martial et a été poignardé devant sa maison. 3 voyous voulaient arracher le sac à mains de son ex femme et il s'est interposé. Ça aurait pu être n'importe qui. Il n'a pas été assassiné parce qu'il est blanc d'autant plus qu'il était un fervent défenseur des sans papiers et voulait la régularisation de tous. Ironie du sort, ce sont 3 ados sans papiers, des mineurs errants prêts à tout pour survivre, qui l'ont tué

37.Posté par Alwatani (الوطني le 19/04/2016 15:12

@36
Avec certaines populations, la Charia s'impose, ce qui impliquerait:
1) Le meurtrier décapité en place publique (comme le prévoit le Droit pénal musulman: une vie pour une vie nafsin li nafsin=
نفس لنفس
2) Les complices voleurs amputés de la main droite.
De telles peines s'appliqueront quand Mayotte réintégrera enfin la République Fédérale Islamique des Comores, In Chaa' Allah, le plus tôt possible...

38.Posté par polo974 le 19/04/2016 15:35

2.Posté par Paysan creole le 18/04/2016 06:00 (depuis mobile) | Alerter
""" Mayotte française !!!!! Elle est belle la France !!! """
Ouais, c'est vrai, quoi, ici, on ne tue que nos épouses et autres conjointes...
Quel manque d'éducation, je vous jure...

39.Posté par Fatima le 19/04/2016 17:28

L'espoir fait vivre les im....... Vous pouvez toujours prier pour que Mayotte réintégre la République des Comores. Et comme vous connaissez bien l'islam, (à ce que je vois), je pense que vous connaissez les prières de minuits pour que vos vœux les plus chers soient exaucés : pendant une semaine, se réveiller à 01h00 du matin et prier pour que Mayotte réintégre les Comores In Chaa' Allah, le plus tôt possible car je sens que Mayotte DOM doit vous hanter au point de passer des nuits tourmentées et faire des cauchemars.

40.Posté par kld le 19/04/2016 18:37

yes ,pour une fois d'accord avec Alwatani, INCH ALLAH ! laissons les choses faire , tout rentrera dans l'ordre , Hein ? , en bien ou en mal !guidance , say ...........

41.Posté par Steph TAZ OPINION le 19/04/2016 19:03

Post 39 - Faux - Ces trois ados sont nés à Mamoudzou et ont donc des papiers. Arrêtez de toujours rapporter les choses à la problématique migratoire.

42.Posté par Steph TAZ OPINION le 19/04/2016 19:08

Post 26 - Faux ! Les 3 ados sont tous nés à Mamoudzou ! Je connais bien Mayotte pour y avoir longtemps vécu. La délinquance est une grave réalité locale mais l'associer systématiquement à l'immigration est une très grave imbécilité. La connerie humaine n'a ni couleur ni origine ethnique.
Post 8 - Faux ! La Réunion est le fait d'une violence endémique que l'on connaît bien mais elle avant tout intra-familiale et à cela s'ajoute, les râlé-poussé qui finissent mal entre voisins et entre ivrognes. Pendant longtemps la vie à Mayotte (4 fois moins peuplée ... officiellement) y était plus paisible. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et cela depuis 2011, année de la départementalisation et de la "guerre des mabawas" (si vous connaissez Mayotte et que vous y étiez en 2011, vous savez de quoi je parle).
Post 7 - La comparaison mérite d'être faite puisque l'Algérie était alors départementalisée depuis longtemps mais que de profondes inégalités y subsistaient encore à la veille de l'entrée en lutte du FLN.
Post 16 - Sarko n'a fait qu'entériner un projet cher à la droite. C'est à Chirac que l'on doit l'initiative du référendum pour la départementalisation. La responsabilité de Sarko est considérable puisqu'il a discrètement fait amender la constitution pour que ce référendum ne soit pas une consultation nationale mais simplement locale. Mayotte votant traditionnellement à droite jusqu'alors, l'enjeu électoraliste était flagrant. Manque de chance pour la droite, les Mahorais ont choisi de voter à gauche une fois la départementalisation acquise.
Post 7 - Etrange que cette façon de ne compter qu'en blanc ???? Cette façon de voir les choses à un nom d'ailleurs ...

43.Posté par cacophonie le 19/04/2016 20:13 (depuis mobile)

@Steph TAZ OPINION. Les 3 ados sont nés à Mamoudzou. Vous n''êtes pas sans savoir d''où viennent les mamans. Mayotte a la plus grande matérnoté de France.

44.Posté par Zozossi le 19/04/2016 23:35

On peut incriminer le laxisme policier et judiciaire (c'est-à-dire politique), l'immoralité encouragée, la honte et la haine de soi de tant de Français décérébrés…

Mais la cause numéro un de l'explosion du crime en France en général et à Mayotte en particulier, c'est l'immigration clandestine qui concentre et exacerbe les maux ci-dessus: laxisme, immoralité, haine de soi du Français.

Le clandestin est en soi le fruit du laxisme puisque sa seule présence est un viol de la loi.
Il est choyé par des cohortes de Blancs abrutis haïssant leur propre pays, leur propre race, leur propre histoire, qui trouvent très "humaniste", "généreux", tellement chic de favoriser l'invasion de leur pays pour se faire "pardonner" des "crimes historiques" illusoires que la Déséducation anti-nationale leur a fourrés dans leur petite tête d'œuf.

Mayotte compte plus de clandestins comoriens que de Français (Mahorais ou métropolitains).
Leur insupportable présence est la première cause de l'explosion de la criminalité.
Mais les têtes d'œuf blanches ont des vapeurs à l'idée de reconnaître cette vérité d'évidence qui, pour eux, est forcément "wâââciste", "fâchiste" etc.

J'avoue que j'aurais plus de mal à m'affliger de la mort de ce métropolitain si, comme le disent certains, il était l'une de ces têtes d'œuf complices de l'invasion migratoire: qui sème le vent récolte la tempête.

Oui à Mayotte française.
Non à l'invasion migratoire, comorienne ou autre.

Ceux qui ont bourlingué un peu le savent: ce n'est pas la colonisation, mais la décolonisation faite contre les peuples qui a été un crime contre l'humanité, semant la mort et la misère, et entraînant un torrent migratoire vers les anciens pays colonisateurs.
Mais nous n'y pouvons plus rien: chacun chez soi.

-Retrouvons la maîtrise de nos frontières et de notre souveraineté!
-Expulsons les clandestins en laissant couiner les "zumanistes"!
-Organisons la remigration des envahisseurs!
-Fixons les Mahorais à Mayotte en ramenant sécurité et emploi!
-Gravons dans la constitution le caractère irréversible de la francité des DOM-TOM!
-Redonnons-nous une police et une Justice dignes de ce nom!

Ce qui suppose un gouvernement de salut national débarrassé des utopies mortelles qui ravagent notre pays.

A nous de choisir: la poursuite de la fuite en avant dans l'utopie "humaniste" sanglante, ou le retour à l'énergie vitale du réalisme.

45.Posté par Fatima le 20/04/2016 09:08

Ce n'est pas parce que les 3 suspects sont nés à Mamoudzou qu'ils sont mahorais. Est ce que vous nommez "Reunionnais" les mahorais nés chez vous ?

46.Posté par Moi le 20/04/2016 10:23

Posté 44 par zozossi. Ici à Mayotte, nous sommes pour l'ouverture mais presque la moitié des habitants de l'île sont des clandestins, qui ne sont répertoriés nul part et vivent de racket et de violence pour pouvoir survivre, il y a de quoi etre exaspéré. Aussi nous comprenons l'exaspération des reunionnais face à la délinquance causée par certains de nos compatriotes mahorais installés dans l'île Bourbon. Tout le monde souhaite vivre dans la sérénité et nous n'encourageons jamais les mahorais qui vous pourrissent la vie chez vous.

47.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 20/04/2016 13:38

Voilà un article, de "Mayotte Hebdo" intéressant à lire et méditer:

"“La départementalisation de Mayotte - Une réforme mal préparée, des actions prioritaires à conduire”, tel est le titre du rapport de la Cour des comptes présenté par son président Didier Migaud, ce mercredi 13 janvier 2016 à l’Assemblée nationale. Ce n’est pas tous les jours que Mayotte a droit à un rapport particulier de la part de la Cour des comptes et cela mérite assurément toute notre attention.

Ce rapport de 164 pages est assez dramatique, terrible pour Mayotte et ses habitants par ses constats, tant il nous renvoie à notre dure réalité quotidienne, mais il est surtout accablant, inquiétant pour nos dirigeants politiques locaux et aussi nationaux, pour le conseil départemental et l’État qui n’ont pas su, pas voulu, pas pu assurer leurs missions. Et le constat est là.

“La départementalisation aurait nécessité d’être mieux préparée et pilotée, ce qui n’a été le cas ni au niveau de l’État, ni au niveau du département”, a ainsi d’emblée expliqué dans son discours Didier Migaud, réputé pour son honnêteté, son intégrité et peu enclin à des contorsions politiciennes.

Explosion démographique (“La population de Mayotte a triplé depuis 1985. (…) Selon les projections de l’ONU, elle pourrait atteindre près de 500 000 habitants dès 2050, et plus de 750 000 en 2100”), immigration clandestine massive (“40 % d’étrangers, dont 95 % de Comoriens”), niveau de chômage colossal (le plus élevé des Dom : 36,6 %), revenu par habitant équivalent à un quart de celui de la Métropole, “malgré une croissance moyenne de 8,7 % par an entre 2005 et 2011”.

Mayotte souffre clairement, violemment de ses retards, dans les domaines de l’éducation et de la santé, dans le social, mais aussi en termes de développement économique. Associée à une montée de la délinquance, l’attractivité du territoire a alors volé en éclat, dans un silence… inquiétant.

Des “conditions préalables à la départementalisation” avaient été identifiées dans le Pacte pour la départementalisation de 2008, “malgré cela, le pilotage de la réforme par l’État s’est avéré défaillant”, avec l’absence de comités de suivi périodiques. Il a certes parfois manqué de recul, de vision, mais dans un territoire où il y a tant à faire, la gestion du quotidien et de ses soucis prend parfois beaucoup de temps et d’énergie…

L’État n’est pas épargné, mais le département et les collectivités locales de manière générale non plus : “Le département n’a pas su adapter en temps opportun ses structures pour assurer pleinement ses nouvelles compétences. Des effectifs très importants sont affectés aux missions de soutien, au détriment des missions d’intervention, comme l’action sociale, ou des missions stratégiques, telles que l’aménagement, le développement économique, la gestion des crédits européens, ou le suivi du contrat de plan État région”.

Le souci mis en avant par le président de la Cour des comptes est que l’État semble s’être engagé dans un plan de rattrapage par rapport aux autres Dom, mais les moyens ne suivent pas : “l’effort budgétaire global par habitant à Mayotte demeure inférieur à celui consenti dans ces départements” (voir graphique). On a l’impression que Mayotte est bien devenue département, mais sans le dire trop fort, sans être dans l’espace Schengen, en la laissant se débrouiller avec ses dizaines de milliers de clandestins : 40 % de la population ! L’État a semblé bien vouloir donner quelques moyens à Mayotte et ses habitants, mais du bout des doigts, un peu et en cachette, honteusement…

“Un alignement du niveau de dépenses par habitant sur celui de la Réunion nécessiterait un effort supplémentaire de 307 M€ par an.” Le chiffre est là, clair, limpide. Il claque comme un coup de fouet dans le pacte républicain.

“Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les députés, vous l’avez compris, la départementalisation n’est pas l’avenir radieux que certains espèreraient. Loin d’être achevé, ce processus doit s’appuyer sur une mobilisation plus résolue de l’État, dans ses différentes composantes, et des élus locaux.”

En conclusion de son intervention ce mercredi à la tribune de l’Assemblée nationale, outre les efforts à faire en urgence pour assurer l’approvisionnement en eau, l’assainissement, la lutte contre l’habitat insalubre, les efforts en direction de l’éducation, de la santé et du développement économique, Didier Migaud a souhaité insister sur la fiscalité directe locale, “autrement, il sera difficile d’éviter que le malaise social, constaté aujourd’hui dans l’île, ne s’aggrave dans les mois qui viennent”.

Le département est jeune, il a sûrement été mis en place précipitamment, mais sans cette décision politique, les Mahorais auraient pu attendre encore des décennies. Il aurait toujours manqué quelque chose. Il convient aujourd’hui à chacun de faire les efforts nécessaires, financiers certes, mais aussi en termes de réduction du poids de la masse salariale dans le budget des collectivités locales, de baisse des dépenses de fonctionnement, de hausse des compétences par la formation et le remplacement des départs à la retraite par des cadres qui font bien trop défaut. Un pacte entre l’État et les collectivités locales, avec des engagements mutuels en ce sens, serait bienvenu.

Mayotte 2025, le Contrat de plan et les fonds européens judicieusement mobilisés pourraient déjà permettre de combler une partie des retards. 14 recommandations suivent la synthèse du président Migaud, demandant à l’État, au département et aux communes de faire les efforts nécessaires pour “une départementalisation réussie”. Il y a encore beaucoup de travail, et ça on le savait…

Laurent Canavate

48.Posté par Curiosus le 21/04/2016 10:33

Comment débarrasser la société de pareil nuisible ? Élément de réponse sous forme de mots clés : "vie à trépas" et hop ! affaire suivante svp !

49.Posté par wami mmaore mgazja le 21/05/2016 21:52

Les enfants clandestine ne voleraient pas ne tuerait pas si ils ne fréquentaient pas les enfant originaires de Mayotte pour cause les clandestins sont que des victimes la plupart d"entre eux .Autant je suis mahorais comme comorien la plupart du temps se sont les enfants mahorais qui "v**" et "t**" et "V*** contrairement aux clandestins eux veulent gagnée leurs vie devenir de bonne personne mais avec les mauvaise fréquentation il n'y arrivent pas Donc Arrêtés D'accusée les clandestin sans savoir si ce sont eux la cause du CAO qui régne a mayotte. on va voir si en expulsant les clandestins Mayotte va changer

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues