Océan Indien

Mayotte : 84% des tortues marines retrouvées mortes ou blessées sur les plages victimes de braconnage

Mercredi 18 Décembre 2013 - 11:55

Mayotte : 84% des tortues marines retrouvées mortes ou blessées sur les plages victimes de braconnage
84% des tortues marines blessées ou découvertes mortes sur les plages mahoraises ont été victimes de braconnage, selon les chiffres recensés par le Réseau échouage mahorais de mammifères marins et de tortues marines (REMMAT).

Ainsi pour l'année 2012, 114 tortues ont été retrouvées mortes et 56 autres retrouvées blessées et "en détresse" sur les plages de l'île aux parfums.

Les chiens errants sont également impliqués dans près de 2% des cas, comme le relate le Journal de Mayotte.

Pour rappel, le braconnage des tortues marines à Mayotte est passible d'une année d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende.

Indian Ocean Times
.
Lu 1328 fois



1.Posté par Zoé le 18/12/2013 22:49

Je suis partagé...
Une population pauvre, qui comprends certains éléments en grande précarité et qui forcement connaissent la faim et tombe sur une proie gouteuse et facile (combien y a-t-il d'exemple comme ça partout...et forcement c'est assez légitime...) ça pose donc le problème de la démographie non gérée.
...et quand la nourriture n'est pas tabou (proscrite par dieux ou les anciens comme c'est le cas dans certain village malgache pourtant tournés vers la mer) ou carrément intégré dans la culture local comme quelque chose de normal...(problème à faire changer les mœurs et us et coutumes , comme ça peut être à la Réunion avec la réserve marine)
Quelles peuvent être vraiment les mesures efficaces que l'on peut prendre pour la sauvegarde d'une espèce comme celle-ci, aussi vulnérable...
Elle est voué à disparaitre.
Cela dit en passant c'est clairement culturel puisqu'à la Réunion il y a aussi des salauds qui la pêche. Mais à ma connaissance, tout braconnage en milieu marin peut entrainer la saisie de l'ensemble des moyens matériels mis en œuvre ce braconnage, à savoir bateau et matériel de pêche et jusqu'à la voiture de l'individu si il est venu en voiture...ça peut aller loin. Malheureusement ce n'est jamais appliqué ou limité à quelque chose d'indulgent.

2.Posté par Négatif le 19/07/2014 20:19

A post 1.
A Mayotte, la population est pauvre mais ne meurt pas de fain ; il y a toujours du manioc, fruit à pain, songes et patates douces. La grande majorité des mahorais ne mange pas de tortues et je ne sais pas quelles sont les motivations de ceux qui massacrent les tortues, mais en tout cas ce n'est pas pour les manger

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues