Océan Indien

Mayotte : 6 morts dans le naufrage d'un kwassa

Jeudi 2 Novembre 2017 - 16:58

Photo : Ikissai
Photo : Ikissai
Un kwassa a fait naufrage au large de l'îlot M'Tsamboro à Mayotte, dans la nuit de mercredi à jeudi nous apprend Les Nouvelles de Mayotte. Six personnes sont décédées.
A.D
Lu 1695 fois



1.Posté par klod le 02/11/2017 16:22

triste . RIP.

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/11/2017 17:31

fukcd473
tout bénef pour la caf. lol

3.Posté par anonyme le 02/11/2017 18:26

Bana rode un pe ossi. 500 su un bato 100 places.

4.Posté par anonyme_mouse le 02/11/2017 22:22

sur un bateau de 100 places lol disons un atr 72

5.Posté par tres fin le 03/11/2017 07:24

tres fin post 2 quand on sait ce que la caf depense pour la reun......et vu comment la run nous le rend....

6.Posté par NATHALY RIVIERE le 03/11/2017 08:24

Aux différents posts... On parle d'Être humains là si je ne m'abuse pas d'animaux........ si je sais encore lire..

7.Posté par Simandèf le 03/11/2017 08:40

"Mayotte : la dernière colonie" c'est le titre d'un reportage de Public Sénat la chaîne d'information politique et parlementaire.

Mayotte est une île française au milieu du canal du Mozambique. Peu de gens savent que les Nations Unies contestent encore son appartenance à la France. En 1974, un référendum sur l'indépendance des Comores, alors territoire d'outre-mer, est organisé par la France. Mayotte appartient à cet archipel composé de quatre îles. À 90 %, les Comores votent pour l'indépendance. Mais Mayotte s'y oppose. La France choisit alors de modifier l'interprétation du référendum et de conserver Mayotte en son sein. Près d'un demi-siècle plus tard, Mayotte est toujours comorienne pour l'ONU, tandis qu'elle est devenue le 101e département français et réclame plus d'intégration.

Voilà ou nous en sommes.

8.Posté par Patrie le 03/11/2017 14:36

Posté 7 par Simandèf.
Imaginons une seconde si en 1974, la France n’avait pas gardé Mayotte. On en serait où aujourd’hui car les kwassa ne pouvant pas atteindre l’autre île française de l’océan indien - la Réunion -, il y aurait plus de morts et disparus en mer. Grâce à Mayotte française, plusieurs comoriens sont soignés, et plusieurs enfants comoriens vont à l'école à Mayotte. Il est temps que les autorités comoriennes prennent en charge leurs administrés.

9.Posté par klod le 03/11/2017 15:16

pos 8 ou "la théorie du renversement des preuves ou de la rupture " ............ pourquoi pas , on peut tout dire , la lang na pwin le zo ; du révisionisme , c'est pareil ..............

10.Posté par Maskagaz le 03/11/2017 18:26

Post 2: Les blaireaux de comptoir ont toujours la vie belle sur Zinfos!

11.Posté par Patrie le 04/11/2017 07:20

Bien sûr KLOD, les Comores ont dit non à la France. Ils ont eu raison. Ben, qu’ils se prennent en charge. Ce n’est plus à la France de payer les soins et l'éducation des comoriens. Sinon un référendum pour qu’ils disent que leurs aînés ont eu tort en 1975.

12.Posté par HENRI le 04/11/2017 19:11

Et si on organisait en même temps un référendum en Corse, en Nouvelle Calédonie, ... (... suivez mon regard° pour s'assurer qu'ils veulent bien être français ?

13.Posté par Gamover le 14/11/2017 18:44

ONU considère que Mayotte est toujours Comorienne, elle a bien raison car rien ne justifie qu'ils soient
Français, rien.
Rêvons un peu et si Mayotte redevenait Comorienne?
Plus d'immigration clandestine
Et surtout quelle économie pour la France!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >