Océan Indien

Mayotte: 1.039 kwassas arraisonnés et 25.000 immigrants clandestins arrêtés depuis 2007

Mardi 29 Octobre 2013 - 09:24

Mayotte: 1.039 kwassas arraisonnés et 25.000 immigrants clandestins arrêtés depuis 2007
La brigade nautique de la gendarmerie de Mayotte a arraisonné durant la journée de dimanche, dans le Nord des côtes mahoraises, deux embarcations de type kwassa-kwassa en provenance d'Anjouan, avec 56 immigrants clandestins à bord.

Ces derniers, une fois arrivés sur la terme ferme, ont subi un examen médical pour une rapide évaluation sanitaire, avant que les autorités n'engagent les différentes procédures administratives de reconduite à la frontière.

Les passeurs présumés ont été placés en garde à vue par les gendarmes pour y être entendus.

La gendarmerie de Mayotte rappelle aussi que le nombre de kwassas interceptés est en constante augmentation depuis ces dernières années avec 1.039 embarcations arraisonnées qui transportaient environ 25.000 immigrants clandestins venant des Comores, depuis 2007.

Ainsi, 44 bateaux ont été interceptés en 2007, 89 en 2008, 100 en 2009, 138 en 2010, 256 en 2011 et 238 en 2012, comme l'indique le Journal de Mayotte.

Indian Ocean Times
.
Lu 536 fois



1.Posté par alain dimitri le 29/10/2013 09:59

combien son en France avec de faux papier .

2.Posté par Jojo le 29/10/2013 11:57

@ Alain Dimitri,
Et combien de français ne savent pas écrire ?

3.Posté par Jaco le 29/10/2013 13:29

@ alain dimitri
Il n'est nullement nécessaire d'évoquer ceux qui sont en métropole puisqu'il vous suffit d'ouvrir grand les yeux autour de vous ! C'est à dire ici même, quelque part du côté de chez Swan... oh pardon ! je voulais dire l'Éperon !

@Jojo
la caque sent toujours le hareng :
Le hareng, comme vous le savez certainement, est un poisson des mers froides et peu profondes. Il a, comme beaucoup d'autres, une odeur très forte lorsqu'il est fumé, bien qu'aucune sorcière ne lui ait jeté de mauvais saur.
Du coup, lorsque dans une caque, on entasse des harengs pendant un certain temps, elle en garde définitivement l'odeur quoi qu'on puisse faire pour tenter de l'en enlever.

Mais qu'est donc une caque, me direz-vous ?
Eh bien le mot est apparu sous cette forme au XIVe siècle, probablement dérivé de l'ancien nordique kaggi ou kakki qui voulait dire « tonneau ».
Il désigne une barrique destinée, avant d'autres usages ultérieurs, à contenir des harengs conservés dans du sel. Autant dire que, vu l'odeur des poissons ainsi stockés, le bois ne peut que s'en imprégner définitivement et que plus rien ne peut l'éliminer.

Source : dictionnaire.reverso.net/‎://

4.Posté par kafir le 29/10/2013 19:12

Pourquoi pas un coup de force, pour mettre en place un homme fiable pour gérer les Comores
correctement, avec moins de corruption. Il serait temps !

kafir

5.Posté par alain dimitri le 29/10/2013 19:56

@ jaco autant pour moi c"était pour montré du doigt les responsables de l'immigration .

6.Posté par alain dimitri le 29/10/2013 19:57

@ jojo désolé mon clavier m"a fait défaut .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter