MENU ZINFOS
Social

Max Vidot s’éteint à 93 ans


L’ancien président de la CFDT Réunion est décédé à l’âge de 93 ans. Il avait également été président de la CGSS par intérim durant trois ans.

Par GD - Publié le Mardi 17 Août 2021 à 11:51

Une nouvelle grande figure du syndicalisme vient de nous quitter. Max Vidot, ancien président de la CFDT Réunion (entre 1969 et 1979), s’est éteint à l’âge de 93 ans. Il avait également assuré l’intérim en tant qu’administrateur provisoire de la CGSS durant 3 ans.
 
Né en 1928, il devient cadre de l’EER, Énergie électrique de La Réunion, ancêtre d’EDF, où il fait toute sa carrière. C’est à cette période qu’il entre dans le syndicalisme. D’abord membre du Syndicat indépendant de l’EER, le syndicat et lui s’affilient à la CFDT en 1968.
 
En début d’année suivante, il participe au congrès de l’Union Départementale CFDT et intègre le Bureau de l’organisation syndicale. Le 8 février 1969, Max Vidot est élu président de l’Union départementale CFDT.
 
Max Vidot est le dernier à occuper cette fonction de président, qui sera ensuite supprimée pour être remplacée par un Secrétaire général.
 
Max Vidot restera à la tête de la CFDT dix ans, de 1969 à 1979, avant d'être remplacé par Joachim Maillot, décédé il y a quelque temps. Pour Karl Maillot, l’actuel secrétaire général de la CFDT, le fait que Max Vidot ait dirigé le syndicat pendant 10 ans, soit plus de 2 mandats, "montre qu’il était apprécié des militants".
 
Max Vidot a joué un rôle majeur dans l’histoire de ce syndicat en contribuant à le faire vivre et à le développer pour en faire une organisation dynamique et puissante qui s'est imposée dans le paysage syndical alors dominé par la CGTR et son leader Bruny Payet. 
  
Depuis, la CFDT est devenue la première organisation syndicale à La Réunion. Une première place en grande partie due à Max Vidot et à ses camarades d’alors, estime Raoul Lucas, qui a rédigé un ouvrage sur la CFDT à La Réunion.
 
Au titre de ses responsabilités syndicales, Max Vidot a également occupé de nombreuses fonctions dans diverses institutions et joué un rôle de premier plan dans la modernisation de La Réunion.
 
"Après Bruny Payet, décédé comme Max Vidot, nonagénaire, c’est une grande figure du mouvement syndical réunionnais contemporain qui s’en va", regrette Raoul Lucas.




1.Posté par cambustonnais le 17/08/2021 16:33

un grand homme que j ai eu l occasion de cotoyer a la CGSS quand il fut president du conseil d aministration de la sécu un homme a l ecoute tres jovial il savait vous mettre à l aise RIP Monsieur et condoleances a la famille et au syndicat CFDT

2.Posté par babouk974 le 17/08/2021 18:33

RIP Mr VIDOT, un grand homme , juste. Mon pere, qui le connaissait en disait du bien.

comme dit le proverbe , "les meilleurs s'en vont ", ... suffit de voir ces heritiers CFDT du coté l'hopital de Bellepierre, , une mafia.......... vraiment , "les meilleurs s'en vont"., ;;;

3.Posté par Carine Honorine le 18/08/2021 06:18

Reposé en paix Mr. Même si je vous connaissez pas. 🙏

4.Posté par madame des Vaccins le 18/08/2021 12:26

syndicalisme d'une autre époque..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes