Société

Mauritia: Le continent caché sous la Réunion

Samedi 4 Février 2017 - 14:27

Il y a 85 millions d'années, L'ancien continent Mauritia s'étendait de La Réunion jusqu'au Deccan en Inde. Il a disparu depuis mais des traces de son existence ont été retrouvées sur l’île Maurice.


Une étude publiée cette semaine dans la revue scientifique Nature Communications affirme l’existence de ce micro-continent baptisé Mauritia il y a plus de 85 millions d’années. Ce sont des scientifiques de l'université sud-africaine de Wits qui ont publié l’information.

Les scientifiques sont sur les traces de ce continent depuis 2013, alors que la présence de micro-cristaux de zircon avaient été retrouvés sur les plages de l’île Maurice. Datés d'entre 600 millions et presque deux milliards d’années,  la formation de l’île ne date que de 8 ou 9 millions d’années.

L’ancien continent appartenait encore il y a 200 millions d'années au supercontinent Gondwana. Il était logé entre l'Inde et Madagascar et aurait disparu il y a environ 85 millions d'années lors de l’éloignement des plaques tectoniques. Le temps et les éruptions volcaniques ont fait leur oeuvre et recouvert les vestiges de Mauritia.

Dans l’étude publiée cette semaine, les scientifiques annoncent la découverte de zircons encore plus vieux, datés de 2,5 à 3 milliards d’années.
Lu 38788 fois



1.Posté par mi vote Penelope ! le 04/02/2017 15:46

on va tous couler

2.Posté par Zarin le 04/02/2017 16:10

Potomitan - Emmanuel Richon explique le mythe de la lémurie

http://www.potomitan.info/moris/lemuria.php

"Qu’est-ce qui peut donc empêcher certains d’entre nous de croire que, quelque temps, au milieu de ces quatre millions d’années quaternaires, a pu exister un continent lémurien, aujourd’hui aussi englouti que l’Atlantide et dont la Grande Ile de Madagascar, les îles Mascareignes et leurs îles lointaines et éparses..."

3.Posté par A mon avis le 04/02/2017 17:11

Il était logé entre l'Inde et Madagascar et aurait disparu il y a environ 85 millions d'années lors de l’éloignement des plaques tectonique


Présenter les choses ainsi, (en disant qu'un continent aurait disparu) ne semble pas correspondre à une logique géologique

Le continent unique appelé Gondwana s'est disloqué à partir de l'ère jurassique il y a plus de 160 millions d'années.

( pour relativiser, l'Homme n'existe que depuis 1 à 2 millions d'années)

L'Inde actuelle s'est détachée du Gondwana il y a 125 millions d'années puis a dérivé pour venir percuter l'Asie il y a 45 millions d'années. (et continue encore à s'enfoncer sous l'Asie en formant le plissement himalayen ; les séismes en sont les manifestations);

- Madagascar aussi s'est détachée de l'Afrique, tout comme l'Inde.

Le déplacement de l'Inde est dû au phénomène de la tectonique des plaques.
Inde et Afrique sont portées par des plaques qui s'écartent les unes des autres pendant que de la matière nouvelle apparaît au niveau des dorsales océaniques.
http://svt.ac-rouen.fr/tice/rift/rift4.htm

Les zircons datés jusqu'à 2 ou 3 milliards d'années, trouvés dans les rejets volcaniques à Maurice, (volcanisme mauricien 9 millions d'années) signifieraient donc que l'île Maurice reposerait sur un fragment de continent qui aurait migré avec l'Inde, et resté "à la traîne".

Le plus logique est donc de ne pas dire qu'un continent aurait disparu, mais de supposer l'existence d'un fragment de socle continental (pourquoi pas l'appeler Mauritia), qui n'a pas émergé et qui serait resté à la traîne derrière l'Inde, porté par la plaque qui se déplace comme un" tapis roulant" depuis la dorsale océanique jusqu'au socle asiatique.

Il ne reste plus qu'à trouver les mêmes zircons à la Réunion pour supposer que la Réunion aussi repose sur ce même fragment de continent !

Et après Tromelin, Maurice revendiquera bientôt la souveraineté sur la Réunion ! LOL

4.Posté par Elle974 le 04/02/2017 17:48 (depuis mobile)

C''est passionnant! J''adore! Remonter le temps, à partir du petit comprendre et connaître le passé mystérieux, riche, plein de surprises et sans doute très beau de l''Océan Indien et de ses îles...je suis curieuse de connaître la suite....

5.Posté par A mon avis le 04/02/2017 17:51

@ 2 le mythe de la Lémurie fait rêver beaucoup de Mauriciens.

E Richon a raison de dire que parfois, les légendes précèdent les connaissances scientifiques.
Une légende n'est qu'une interprétation imaginaire d'un phénomène. Une hypothèse en quelque sorte.
Et parfois, une découverte scientifique semble donner corps à une légende. Tout comme une découverte confirme une hypothèse.
Mais le plus souvent, il faut faire beaucoup de contorsions à la légende pour la faire correspondre à la réalité scientifique objective .

En ce qui concerne l'espace entre l'Inde et l'Afrique, ce qui est connu, c'est la migration de l'Inde à partir de lère jurassique, il y a 160 millions d'années (voir mon post précédent).

Notre ère quaternaire que vous évoquez n'a que 1,8 millions d'années.

Le niveau des mers a beaucoup varié au cours des temps principalement en fonction des variations de climats.
Ces niveaux ont pu varier jusqu'à plusieurs centaines de mètres.
Ainsi, des terres actuellement immergées, ont pu être émergées à certaines périodes et ont pu permettre des déplacements des êtres vivants. Il est possible que dans l'Océan Indien, la colonisation de certaines îles aient pu se produire ainsi.
Puis le niveau de la mer remontant, les terres se sont trouvées isolées, et les espèces animales et végétales ont évolué en nouvelles espèces devenues endémiques. (par exemple Les lémuriens de Madagascar)

6.Posté par Anis le 04/02/2017 18:50

Et plus loin, bien plus loin ; à l'Est, il y avait Mu, cet autre continent englouti dont il reste quelques fragments dont la Polynésie Française et les îles de tout le secteur du Pacifique :-)

7.Posté par klod le 04/02/2017 19:14

" a mon avis" est connaisseur et non espécialiste comme d'autres dans d'autres domaines aquatiques ................. ils se reconnaitront ces comiques ................... bravo à lui .

8.Posté par Elle974 le 04/02/2017 19:17 (depuis mobile)

Si je ne me trompe pas les îles mascareignes sont toutes nées du même point chaud celui où se situe la Réunion c'est à dire notre volcan. Donc ces îles sont toutes soeurs. La Réunion est la plus jeune..mais qui est réellement la plus vieille?

9.Posté par A mon avis le 04/02/2017 22:33

@ 8 Pour répondre a votre question :

Le point chaud qui alimente actuellement le Piton de la Fournaise a donné naissance aux trapps du Deccan (ouest de l'Inde), il y a entre 65 et 40 millions d'années. C'est-à-dire que, il y a environ 60 millions d'années, "l'Inde" dans son déplacement se trouvait au niveau de la Réunion actuelle.
Les coulées de laves basaltiques ont formé les trapps c'est à dire des empilements de plus de 3000 m d'épaisseur.

(Il est à noter que les émissions dans l'atmosphères ont été si importantes qu'elles ont obscurci le rayonnement solaire pendant une très longue période.
Ce phénomène est contemporain de la disparition des dinosaures ; une hypothèse attribue ce phénomène comme cause possible à la disparition des dinosaures)

Puis au fur et à mesure du déplacement de la plaque océanique, en passant au dessus du point chaud se sont formées les Maldives, les Chagos, les Mascareignes.

Il y a environ 5 millions d'années que le massif du piton des Neiges a commencé à s'élever pour former un cône de 10 000 m de hauteur (7000 m immergés + 3000 m émergés)
Il y a environ 500 000 ans a commencé à s'ériger le Piton de la Fournaise.

10.Posté par Le Jacobin le 05/02/2017 09:39

Je me cultive,un sujet passionnant, j'e redemande encore et encore merci pour vos commentaires en particulier.Posté par A mon avis.

11.Posté par Marylen BRICE le 05/02/2017 13:11

Oh ! Enfin un article qui me parle.

"Ah ! Mascareignes, que caches-tu encore de ta naissance ?
Des profondeurs mystiques de ton passé sourd le feu de vie
Remontant avec le zircon des entrailles de Gê, l'essence
Métisse des fils d'un Vulcain vibrant sous un sol indivis !"
(Extrait de "Notre terre Mascarine") recueil en devenir.

Merci pour cet article fort enrichissant. La réalité est souvent plus belle que le mythe.

Marylen

12.Posté par A mon avis le 05/02/2017 13:11

@6 Anis: Mu, ( tout comme la Lémurie ou encore le mythe de l'Atlantide) fait partie des légendes imaginées par des esprits féconds du 19ème siècle.
Mais ces récits ne relève que de la seule imagination et ne reposent sur aucun fait objectif. La notion de temps est particulièrement incohérente dans ces légendes.

Mais ça fait rêver.

Et bien souvent l'Homme préfère le rêve à la réalité !
L'Iliade, L'Odyssée, la Bible en sont de belles illustrations !

13.Posté par Grangaga le 05/02/2017 14:22

.......................................Dann' kèrr' la vi...................................................

Koman nou pé ètt' moral'
Ou koman ni pé kil'tiv' noutt' l'imanité
An konéssans' du byin ou du mal'
Ou la métriz' de noutt' bonn' volonté
Ek' la lwa bann' bougu' politik'
Ou la fwa so bann' relizyion mis'tik'

Toutt' satt' lé déssi la tèrr' y rès'pirr' a la vi
Konm' satt' lé dann' l'inivèrr' nana la zot' ossi
Di pa mwin zot' y fé la prièrr' po zot' fini ici
Konm' nou lé an salèrr' po anvoy'll' an l'èrr' noutt' l'ès'pri..........

........Déssi klissé lo foto in fanm' lé katt' patt' Maïdo
Lo rob' lé retroussé si lo do y konsidèrr' pi son fardo
Son fin lé dann' racinn' patatt' la tèrr' é non pi èk' zot' Bondièz'ri

........Lé zot' otourr' a propo lé konm' dan la bou in marto
Koué y pé warr' lo zié mi-klo kan po zot' in grin d'bwa lé in gro lo
Yièrr' ènn' é l'ott' té y gardd' an travèrr' as'tèrr' dan kèl' kondicyion lé uni........

Pourtan nou lé pa an guèrr'
Lé mèm' pa vik'tim' d'in tranbléman d'tèrr'
Ou koné dan la vi toutt' soz' nana son kontèrr'
Noutt' rol' lé pa de trouv' lo ziss' milieu
Po ke toutt' domounn' y viv' o mieu
Po k'la pwin in l'arm' lé vèr'sé...........................

Tansyion l'invazyion séni, lo piss', é domin nou koné pa bann'......lo ra, ou bann' gro ton èk' papyon la lanpp' y di lé in bon ....lancèrr' l'alèrtt'.........oussa y sa va donn' a zot' rendé-vou........a zot' y koné ryin de siantifik', de revu, de l'arzan, de politik' tou sa....toutt' lé a l'ins'tink' natirèl'.

O fètt', nou........lè paré lé pa paré ?????????
"Dann' tan mwin té pa kabalèrr' mé dann mon zènn' tan mo maziné Ti Mari Bonbètt' li volèrr' " D.Waro........Fé pa in ka, mi rigolllllllllllll...............

14.Posté par Elle974 le 06/02/2017 01:54

A mon avis. Merci pour vos explications. C'est drôle mais moi j'ai acquis la conviction que les récits, mythes et légendes, pour beaucoup, ne relèvent pas de l'imagination. Aujourd'hui je crois vraiment qu'ils nous parlent de réalités d'un passé très très lointain, d'autres mondes, d'autres vies, d'autres terres. C'est en empruntant justement et en partie les marches symboliques des histoires, récits, mythes et légendes et même des prières qu'on remonte dans ce passé lointain non pas imaginaire mais vrai. Après je crois qu'on joue les cartes des recherches, des rêves, intuitions, logiques, relations et cohérence sur tous les plans.
Aujourd'hui je crois vraiment que les géants ont existés et que beaucoup d'écrits relatifs à eux ne sont pas que des histoires sorties de l'imagination. Je crois aussi pour la bonne raison qu'à travers les articles, les documentaires etc...j'ai souvent eu confirmation sur ce que je savais déjà au fond de moi.

15.Posté par Zarin le 06/02/2017 10:08

@14.Posté par Elle974 le 06/02/2017

Le paradis perdu de mu - Louis-Claude Vincent

Mu est le pendant de l'Atlantide, un continent qui aurait disparu dans le Pacifique voici 12 ou 13 000 ans après la chute d'un astéroïde. Mythe pour les uns, réalité pour les autres, Mu fait couler de l'encre depuis le 19è siècle. C'est en survolant des ruines antiques au début des années 50 au Moyen-Orient, que Louis-Claude Vincent acquiert la certitude que ce continent a existé. Les vestiges qu'il aperçoit depuis son avion seraient en effet l'œuvre des descendants de Mu, des hommes venus du Pacifique à la suite d'un cataclysme, et qui auraient répandu leur culture et leur savoir-faire sur la presque totalité de la planète : mégalithique, pyramides, temples amérindiens, ou encore Glozel, dans l'Allier.

https://www.amazon.fr/paradis-perdu-mu-Louis-Claude-Vincent/dp/2859840664

------
Louis-Claude Vincent, né le 10 janvier 1906 au Puy-en-Velay et mort le 26 août 1988 à Marsat, est un ingénieur hydrologue français, diplômé de l'École supérieure des travaux publics (promotion 1925). Il a également publié des essais.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-Claude_Vincent

16.Posté par Grangaga le 06/02/2017 15:00

Fé gaff' èk' bann' "gran" diplomé........bann' gran l'ékol' sipér'yièrr' an Franss' là.
Y di....."...Louis-Ferdinand Céline, lété............in azan Nazi............." L'Express.

17.Posté par A mon avis le 06/02/2017 16:39

@ 11.Posté par Marylen BRICE
très beau poème !
une promesse de recueil réussi.

18.Posté par A mon avis le 06/02/2017 16:44

@ 15 Zarin : ne pas confondre légendes et romans qui ne sont que le résultat de l'imagination, avec des théories scientifiques qui reposent sur des observations des expériences et un raisonnement solide.

Mu, Atlantide ou autre Lémurie ne sont que le fruit d'imaginations fécondes !

On peut être ingénieur hydrologue et poète !

19.Posté par ryry le 06/02/2017 19:12

HHAHAHAHAH même ça vous êtes jaloux zinfo !!!
la catre parle d'elle meme d'ou se trouve se continent
pourquoi pas rebaptiser le continent Réuniona ou Jalousia ? lol

20.Posté par Toujoursmoi le 07/02/2017 01:27 (depuis mobile)

Pourquoi Mauritia?

21.Posté par Si j''ai bien compris le 07/02/2017 02:58 (depuis mobile)

L''Inde fut soudé au point chaud il y a environs 65 millions d''années puis s''est cassé dans sa base terrestre par le mouvement des plaques continentales et a dérivé vers l''orient emportant avec lui les vestiges du point chaud comme les îles après lui.

22.Posté par Si j''ai bien compris le 07/02/2017 12:28 (depuis mobile)

Un jour, lorsque la Réunion aura dérivé hors du point chaud à la suite des autres on ne parlera plus que d''anciens volcans du nord au sud de l''Ile...

23.Posté par polo974 le 11/02/2017 12:49

titre bien choisi (pour les nombrilistes austraux), sauf que ça remonte avant La Réunion et que ce n'est pas sous La Réunion...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter