Océan Indien

Maurice veut taxer ses voitures les plus polluantes

Lundi 11 Juillet 2011 - 07:40

La question de l’interdiction ou de la pénalisation des voitures les plus polluantes revient immanquablement dans le débat français. Chez nos voisins mauriciens, une nouvelle loi prévoyant l’imposition de droits d’accise sur chaque gramme de carbone émis au kilomètre par les véhicules est dans les cartons. De quoi donner des idées aux alentours et notamment à l’île de la Réunion.


Maurice veut taxer ses voitures les plus polluantes
La taxe carbone sur les véhicules deviendra bientôt une réalité écrit l’Express de Maurice dans son édition du 10 juillet. La taxe s’y afférant sera présentée en première lecture ce mardi 12 juillet à l’Assemblée nationale par le ministre de Finances, Pravind Jugnauth. Il s’agit d’amender la loi sur les droits d’accise en vue d’introduire une nouvelle taxe sur l’émission de carbone par les véhicules.

Sera introduit dans la législation régissant les droits d’accise, un amendement qui concernera spécifiquement le niveau d’émission des pots d’échappement. Le montant de l’imposition sur chaque véhicule sera calculé à partir du nombre de grammes de carbone émis par kilomètre.

De la tolérance pour commencer

Cette loi prévoit un taux minimal de 158 grammes par kilomètre en-dessous duquel le propriétaire du véhicule sera exempté de cette taxe. A partir de ce seuil, un droit d’accise sera donc prélevé à partir du prix de vente de chaque véhicule, relève l’Express de Maurice.

Le taux minimal de 158 grammes/kilomètre ne sera pas fixe. Il restera en vigueur pour l’année en cours et l’année prochaine. A partir de 2013, le directeur de la Mauritius Revenue Authority et un officier du ministère des Finances devront déterminer un nouveau taux à partir des données d’émission de gaz carbonique de l’année précédente. Cet exercice sera conduit annuellement au mois de janvier.

Le retour de la vignette, mais cette fois-ci écolo ?

Une avancée chez nos voisins mauriciens qui nous en rappelle d’autres qui émergent sur le sol français. Décembre 2010, Paris lance sa réflexion d’une ville interdite aux voitures les plus polluantes. Le débat finit par devenir national. En avril dernier, c’est sous l’impulsion du Ministère de l’Ecologie qu’est arrêté le principe d’un accès réduit à ces mêmes véhicules au cœur de huit agglomérations française dont Paris, Lyon, Bordeaux. Une phase d’expérimentation est censée débuter en 2012.

La France, en la matière, reste loin derrière ses voisines européennes. Elles sont plus de 160 villes en Europe à déjà appliquer ce genre de mesures dissuasives. Il s’agit notamment d’une quarantaine de villes allemandes, dont Berlin, Cologne et Hanovre. Le principe est simple : les véhicules qui n’ont pas de vignette de couleur, c’est-à-dire les plus polluants, n’ont pas le droit de cité en ville.
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1003 fois



1.Posté par noe974 le 11/07/2011 07:51

A la Réunion , on devrait taxer les gros 4-4 qui polluent énormément ... les proprios de ces voitures ont des moyens de payer ces taxes , vu qu'ils ont des moyens pour en acheter de ces voitures polluantes et grosses consommatrices de carburant ... idem pour les camions de chantier , les bus ...

2.Posté par pere Plexe le 11/07/2011 08:44

le gasole a maurice vaut environ 1 euro (41rps)
mais il est de categorie 5 , tres mauvaise
il suffit de voir un bus redemarrer, nous envoyer un nuage polluant dans la figure
et ici ON va acheter du gazole venant de thailande qui sera de la MEME "qualité"

or ici c'est la FRANCE, c'est UE : donc appliquons la règlementation
(comme pour la 1ere minute de telephone qui ne doit plus etre INdivisible depuis LONTAN (mais qui l'est tjrs ici)

3.Posté par Anti cons et connes le 12/07/2011 16:06

Le moyen le plus simple pour polluer moins est d'acheter des petites voitures légères. SI il y a moins de poids à déplacer, la consommation sera plus faible. Pourquoi acheter des énormes voitures à 5 places alors que 80 % des usagers sont seuls ou à deux (chiffre pifométrique, mais facilement déterminable : observez une file de voitures...).
Pour les rares fois que les gens utilisent leurs voiture avec le maximum de passagers, ils pourront subir un peu le léger manque de confort des passagers arrière d'un petite voiture ! Souvent les passagers sont des enfants. Vu leur taille, ils ne subissent aucun inconfort ...

La voiture est un symbole social et phallique. Tapons là où ça fait mal : au porte feuille. Taxons aussi les voitures en fonction des revenus des propriétaires. Quand un RMIste paiera 100 €, un riche paiera annuellement le prix de sa Mercedes, Jaguar, Bentley.
Ces taxations telles qu'elles sont prévues sont grotesques, elles handicapent encore plus les éternels payeurs : les classes moyennes qui ne travaillent que pour payer leurs impôts.

4.Posté par papapio, ni macro, ni géniteur payeur le 12/07/2011 18:52

3.Posté par Anti cons et connes.... oui, exactement...
et comment imaginer que la Réunion ne soit toujours pas le département phare qu'on promettait qu'il soit, en privilégiant les véhicules a hydrogène ... la tout de suite... maintenant... NOW...
sans attendre la construction de nouvelles centrale au fioul lourd du port...

d'autres font de réels efforts, pas forcément dans le sens qui nous convient, mais avec une vraie volonté, eux ... et pas en se contentant de flatter les ménagères en guise de seul programme...
http://www.canev.com/KitsComp/index.html

5.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 13/07/2011 19:55

Il y avait une étude marrante sur les voitures moins polluantes que j'avais lue: elle expliquait que les voitures moins polluantes au kilomètre polluaient étrangement plus par heure de route parce que leurs utilisateurs, déculpabilisés par le fait de conduire une voiture propre, relâchaient leur vigilance et adoptaient du coup des habitudes de conduite polluante (prendre la voiture pour de petits trajets et augmentation de la vitesse moyenne, notamment) .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube