Océan Indien

Maurice veut abandonner le "all inclusive" dans ses hôtels de luxe

Mercredi 12 Septembre 2012 - 16:43

Maurice veut abandonner le "all inclusive" dans ses hôtels de luxe
Le luxe de l’hôtellerie mauricienne ne peut pas cohabiter avec la formule de vacances "all inclusive" prisée par les tours opérateurs européens. Un offre visant à vendre la destination Maurice avec le voyage, l'hébergement et la restauration compris dans un même package.
 
C’est le message clair que veut faire passer Robert Desvaux, président de la MTPA, l’organisme en charge de la promotion touristique de l’île Maurice à travers le monde. Les destinataires de cette "invitation pressante" de la part de la MTPA sont les acteurs hôteliers cinq étoiles de Maurice.

"Totalement incompatible avec l’image haut de gamme qui a fait la notoriété de la destination"
 
Un changement de cap inattendu et accueilli sur place de façon très mitigée par les professionnels du secteur concerné puisque ce type d'offres dans les hôtels de luxe était véhiculé depuis de longues années par le gouvernement mauricien lui-même. Mais Robert Desvaux invite les hôteliers cinq étoiles à revoir leur copie: "Il est urgent que les hôtels concernés abandonnent cette pratique" qui amène à "brouiller l’image de qualité de la destination". Cela serait"totalement incompatible avec l’image haut de gamme qui a fait la notoriété de la destination", poursuit Robert Devaux.
 
Ce dernier se base sur une étude récente réalisée sur le marché français et qui a mise en relief la nécessité pour la destination île Maurice de proposer à ses clients "une offre d’exception, mettant en avant la qualité et le savoir mauricien à son plus haut niveau". En arrière-plan, l'hôtellerie de luxe mauricienne est en perte de vitesse par rapport à ses concurrentes des Maldives et des Seychelles. Autre point soulevé dans ce rapport, la qualité haut de gamme, véritable signature de l’hôtellerie mauricienne, doit être amplifiée au risque de se diluer dans la masse.

"L'île Maurice n’a pas d’autre choix que de rester exclusif dans le haut de gamme"
 
Pour l’île Maurice, ce changement directionnel d’importance dans une période sensible où les chiffres d’arrivées touristiques émargent à la baisse (6% de baisse des arrivées touristiques en provenance de la zone euro en août 2012) est un défi majeur à relever.
 
"Il est un fait que le transfert des touristes vers l’île Maurice de nos principaux pays émetteurs coûte cher. Pour le prix d’un tel voyage, il est nécessaire que ceux qui optent pour un séjour dans un établissement cinq étoiles puissent bénéficier de prestations hors normes, bien en ligne avec ce que nous prônons à travers le monde dans nos campagnes de communication/marketing. L’île Maurice, dans un environnement de plus en plus concurrentiel, n’a pas d’autre choix que de rester exclusif dans le haut de gamme", tient enfin à souligner Robert Desvaux.

Reste que les discussions avec tous les acteurs du secteur hôtelier et les tours opérateurs risquent d'être âpres...
Lu 2622 fois



1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 12/09/2012 16:58

Le VIPisme ambiant trouvera vite ses limites seul...
Ce n'est qu'une question d'évolution du nombre d'exclus.

2.Posté par WQS le 12/09/2012 17:15

l'analyse est juste.la solution est plus compliquée car des pays aux coûts du travail moins élevés commencent à lui faire une sérieuse concurrence dans la zone.la hausse des salaires mauritiens complique la donne . ce problème associé à un accroissement constant de la population laisse présager des problèmes sociaux dans les années à venir.

3.Posté par roca le 12/09/2012 18:26

Maurice a aussi à résoudre des problèmes d'insécurité récurrents qui ne lui ont pas fait une bonne pub.

4.Posté par La vérité le 12/09/2012 20:06

La vérité, c'est qu'avec le "All inclusive", on peut moins arnaquer le gogo !

5.Posté par Ces inaptes qui mènent ce pays à la dérive le 12/09/2012 22:21

Hé oui, ils ont des vrais touristes qui dépensent. Nous, on a le copain zoreil qui vient pour être nourri, logé, blanchi, véhiculé et qui est comptabilisé comme un touriste. En fait il n'aura payé que son billet d'avion ....
Ce n'est pas une critique contre ces gens au contraire, c'est une critique de ceux qui font les statistiques et se félicitent du nombre de touristes, prouvant par là qu'ils ont fait du bon boulot ...

6.Posté par Fabiho le 12/09/2012 23:32

Bye bye Ile Maurice !
Plutôt que de se faire plumer à Maurice, de + en + de Réunionnais préfèrent aller dépenser leur argent en Thaïlande ou sur les magnifiques plages de Malaisie. C'est bcp + loin, bcp + exotique et le service et l'accueil sont au RV !

7.Posté par Jihelge le 13/09/2012 00:04

Une petite rectification mais qui va dans le même sens que (5).
Quand on regarde qui débarque à la réunion que voit on majoritairement ? Des réunionais qui vivent en zoreillie et viennent dans la famille pour les vacances ou pour que les enfants nés là bas sachent où ça se trouve.
Notre île est très mal vendue en métropole. La Martinique et la Guadeloupe s'en sortent beaucoup mieux. Pour nous situer il faut dire aux gens que nous sommes l'iîle à côté de Maurice.
Nous pourrions avoir les deux tourismes : luxe et package et en plus nous pourrions même faire plus populaire.

8.Posté par Tivers le 13/09/2012 01:33

@5 et consors- a un moment fau arreter de se voiler la face. Les touristes ne sont pas les bienvenus a la Reunion ou le precepte ambiant est plutot: on vit bien entre nous chez (ce qui concerne une infime partie de la haute classe sociale et politique) donc le moins on a de personnes pour venir pertturber notre pre carre le mieux cest. Le seul interet quon porte ici a ce qui vient de lexterieur cest le compte en banque.
Ya pas de vrais touristes a la Reunion - cest essentiellement du deplacement affinitaire qui va au marche de stpaul ou st pierre, au maido, faire une rando, voir le volcan, acheter un poulet grille en bord de route et cest tout - cest clair net et precis. Dire le contraire cest de la masturbation intellectuelle pour vendre du vent

9.Posté par Hugues Neau le 14/09/2012 15:12

ouais...mais "all inclusive"...sauf le champagne!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >