Océan Indien

Maurice : Vers un accord de libre-échange avec les Etats-Unis ?

Vendredi 7 Août 2009 - 07:45

Un accord de libre-échange pourrait bien voir le jour prochainement entre l'île Maurice et les Etats-Unis. Depuis mercredi, des négociations relatives au Traité bilatéral d'investissement (TIB) se tiennent à Nairobi. Présent dans la capitale kenyane, le ministre des Affaires étrangères de l'île soeur, Arvin Boolell, a indiqué que cet accord devrait "augmenter davantage la confiance des investisseurs..." et ainsi booster l'économie mauricienne.


Maurice : Vers un accord de libre-échange avec les Etats-Unis ?
"Une fois que nous aurons conclu le TIB, nous aimerions explorer avec les Etats-Unis, soit sur une base bilatérale ou avec nos partenaires régionaux, la possibilité de conclure un accord de libre-échange. (...). Un accord prévisible et sûr au niveau légal avec les Etats-Unis augmentera davantage la confiance des investisseurs et créera de bien meilleures perspectives pour les affaires" selon Arvin Boolell, le ministre des Affaires Mauricien, en présence de la Sécrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton ce mercredi, au Kenya.

Actuellement en négociations avec les Etats-Unis à Nairobi sur un Traité bilatéral d'investissement, la délégation mauricienne mise sur un prochain accord de libre échange avec le géant américain. Un accord qui devrait sceller un "moment déterminant et marquant dans les relations entre les Etats-Unis et Maurice" selon le site de l'Express de Maurice.

Déjà partenaires à travers l'accord bilatéral sur le textile, les deux pays ambitionnent plus pour leur avenir économique et commercial. Grand bénéficiaire de cet accord, l'île Maurice avait vu son secteur textile contribuer à la croissance et mener à un investissement étranger direct, menant à la création d'emplois plus particulièrement chez les femmes.

Sur cette base, le ministre des Affaires étrangères de Maurice n'a pas manqué de revenir sur des résultats dont le gouvernement actuel serait à l'origine : "Depuis que notre gouvernement est entré en fonction en 2005, nous avons lancé un programme ambitieux de réformes avec quatre grands objectifs. Notamment, réduire les déficits gouvernementaux élevés, améliorer le climat d’investissement, attirer l’investissement étranger direct et restructurer l’industrie locale". Des résultats qui devraient encore s'améliorer... dans les années à venir.

Ludovic Robert
Lu 1150 fois



1.Posté par lecteur le 07/08/2009 11:54

Bonjour,
Il ne manque pas une partie à cet article.........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues