Océan Indien

Maurice : Un infirmier meurt de façon suspecte, sa famille porte plainte

Lundi 28 Janvier 2013 - 15:37

Maurice : Un infirmier meurt de façon suspecte, sa famille porte plainte
Mohammad Aadil Meer-Hossen, un infirmier âgé de 27 ans, est retrouvé mort jeudi à l'hôpital Jeetoo de Port-Louis, avec une seringue à ses côtés. L'autopsie réalisée révèle que le jeune homme est mort d'un œdème pulmonaire. Pas suffisant pour la famille de la victime, qui crie au complot.

Ses parents pensent en effet que la récente promotion de leur fils a attisé des jalousies, et évoquent, sans broncher, un assassinat comme le relate le site defimedia.info.

"Il y a eu complot. La présence d’une seringue à ses côtés relève d’une mise en scène. Nous pensons qu’il a été tué avant d’être abandonné dans les toilettes. Comment se fait-il qu’entre 3 et 7 heures, personne n’a constaté sa disparition ? On doit faire tout notre possible pour que la vérité éclate. Justice doit être faite", déclarent les parents, en colère.

Selon eux, leur fils "ne se droguait pas" et ils pensent que la seringue retrouvée près de son corps relève d'une "mise en scène".

Un avis partagé par la soeur de la victime qui travaille dans le même hôpital. "Je ne crois pas en cette thèse, car mon frère avait des bleus sur le corps… Je ne savais pas qu’il s’était absenté durant plus de trois heures. Depuis une semaine, mon frère disait à ma mère qu’il voulait faire des démarches pour être transféré de l’hôpital Dr Jeetoo pour aller travailler à l’hôpital Brown-Séquard. Mon frère ne s’est jamais drogué. Cette histoire de seringue est une mise en scène. Aadil ne prenait même pas de médicaments, alors pourquoi se serait-il drogué ? La lumière devra être faite sur cette affaire", conclut-elle.
S.I
Lu 1274 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues