MENU ZINFOS
Océan Indien

Maurice : Soupçonné d'infidélités, un homme se fait mordre le pénis par sa femme...


Par S.I - Publié le Vendredi 1 Mars 2013 à 06:30 | Lu 6388 fois

Maurice : Soupçonné d'infidélités, un homme se fait mordre le pénis par sa femme...
L'histoire peut prêter à sourire, mais pas pour ce Mauricien de 34 ans...Comme le rapporte le Defi Media dimanche dernier, un employé d'hôtel, a vu sa femme lui mordre le pénis jusqu'au sang, l'accusant d'être infidèle.

Le couple, qui vit au domicile de l'époux, avait décidé de "bien" terminer la soirée en revenant d'une réception organisée par des proches.

Exténué après l'acte, l'homme décide de dormir sur un matelas à côté du lit. Commence alors le cauchemar pour lui...

Sa femme se réveille dans la nuit et tente de l'étouffer avec un oreiller. "Je commençais à suffoquer. J’ai lutté de toutes mes forces pour me libérer. J’ai pu la forcer à ôter l’oreiller de mon visage. Elle a alors commencé à me griffer. Je l’ai violemment repoussée et elle est tombée du matelas. Sa tête a cogné contre un tabouret".

Sa femme se relève et se perd dans ses propos pour explique son coup de sang. Fatigué, le mari décide de reporter les explications au lendemain, "lorsque tout le monde aura retrouver ses esprits", précise-t-il.

À peine a-t-il eu le temps de se recoucher que sa femme se rejette sur lui. Et la suite est...sanglante.

"Elle s’est jetée sur moi et m’a mordu le sexe. J’ai eu atrocement mal. J’ai essayé de lui faire lâcher prise. En vain. Je n’ai eu d’autre choix que de la frapper à la tête pour me libérer. Je saignais abondamment", se remémore douloureusement  l’époux.

Il quitte la chambre en hurlant, le short en sang, sous les yeux de ses parents et de ses frères, et est transporté à l'hôpital de Centre-de-Flacq. Il rentrera chez lui quelques heures plus tard.

Encore marqué par cette douloureuse épreuve, il ne souhaite plus revoir sa femme. "Je souffre le martyre à chaque fois que j’urine. À tel point que je ne peux m’empêcher de pleurer".

Elle l'aurait agressé car elle estimait qu'il était infidèle. Une version totalement "fausse" selon lui. "Je pense que c'est plutôt elle qui a une liaison", affirme-t-il

En attendant le dénouement de cette sordide histoire, l'enquête policière se poursuit toujours .




1.Posté par mazenbron le 01/03/2013 07:50

Drole de façon de tailler une pipe ! Elle a fait un tabac .

2.Posté par Dr Anonyme le 01/03/2013 08:23

Aux urgences de chirurgie, la nuit, c'est une affaire assez banale !

La morsure des organes génitaux masculins de l'homme soupçonné d'infidélité, est la vengeance la plus répandue de la part des épouses qui voient là un moyen de mettre un terme à une liaison adultère.

Bien souvent, la cause étant cachée aux agents des admissions, la plaie des bourses ou du pénis est présentée et même déclarée comme accident du travail.

Exemple vécu, un camionneur mordu aux bourses, les testicules pendant dans son slip racontait que c'était en descendant du camion qu'il s'était déchiré sur les reliefs de la porte de son engin !

3.Posté par Thierry le 01/03/2013 08:50

@ 2 ... c'est pour cela que l'on dit "belle comme un camion" !!! nous pourrons maintenant dire "mordeuses comme un camion" ... Moralité : "mieux vaut dormir sur le ventre" ... ou s'acheter une coquilles ... d'oeufs...

Plaisir ou douleur ? extrème... tout de même...

4.Posté par Pavielsandra le 01/03/2013 09:14

C bien fait pour lui fallait pas la tromper tu vois il est beau le résultat.......

5.Posté par David ASMODEE le 01/03/2013 10:03

Un homme blessé à la bite doit-il aller voir un neurologue ?

6.Posté par laluno le 01/03/2013 11:01 (depuis mobile)

Voilà une bite en contention plâtrée qui malgré lui va rester raide.Le comble tout en pensant pour une fois à sa femme.

7.Posté par Dr Anonyme le 01/03/2013 11:14

5

Non un urologue ! Pourquoi un neurologue ?

Ce ne sont plus, comme autrefois avant 1968, des neuro-psychiatres mais des spécialistes des maladies du cerveau et non des spécialistes des maladies de l'esprit.

8.Posté par William le 01/03/2013 17:31

Ca me rappelle un truc semblable à la Réunion mais qui concernait un homme politique...
Ca ne vous dit rien Pierrot ?

9.Posté par noe le 01/03/2013 18:56

Elle a de jolis crocs !

"L'homme a le cœur au cul, la femme le cul au cœur. » (Joseph Delteil)

10.Posté par Keep Cool le 02/03/2013 04:07

En résumé, sois fidèle, et sinon sois malin(e)....

C tristement qu'il y a des morts à cause de cà !


11.Posté par audrey le 05/03/2013 12:22

post 7 , asmodee a fait de l'ironie car on dit souvent que l'homme a le cerveau dans le pantalon, moi je l'ai compris comme cela!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes