Océan Indien

Maurice : Ramgoolam reste Premier Ministre

Vendredi 7 Mai 2010 - 07:53

Maurice : Ramgoolam reste Premier Ministre
Navin Ramgoolam, le premier ministre sortant et leader de l'Alliance de l'Avenir, remporte les élections législatives avec 40 sièges contre 19 pour l’Opposition dont le leader est Paul Bérenger.

Lors d’une conférence de presse, tard dans la soirée d'hier, le Premier ministre Navin Ramgoolam a estimé que "la victoire de son parti aux élections est celle de l’île Maurice entière", rapporte l'Express mauricien.

Commentant sa victoire, le Premier ministre a dit sa satisfaction de noter que l’électorat des villes et comme celui des villages ont voté pour l’Alliance de l’Avenir. Il a redit son engagement de gouverner dans l’intérêt de tous les Mauriciens.

Il ajoutera qu’il veut construire la société mauricienne du 3e millénaire. "Je veux créer une société d’opportunité pour tous. Personne ne sera laissé au bord de la route du développement", relate la presse mauricienne.

Melanie Roddier
Lu 1479 fois



1.Posté par etjosedire le 07/05/2010 09:42

Bérenger a subi le même sort que son Kamarade Popol. Et Pourtant, son programme était loin d'être népotique comme celui de son homologue réunionnais.

Bérenger devra définitivement comprendre qu'il n'aura jamais de 2° chance d'accéder au poste de premier ministre dans un pays où les réflexes communautaires vont toujours laisser pour compte les communautés minoritaires, celle des créoles mauriciens à laquelle il appartient.

Cet homme remarquable sur le plan humain et intellectuel devra comprendre que dans des pays comme Maurice, les idées qu'on défend ne sont pas le critère prioritaire des gens auxquels on s'adresse. S' il avait été un indien, Bérenger aurait balayé depuis longtemps de la scène politique Navin fis de Tchatcha.

Bon vent à cette île !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues