MENU ZINFOS
Océan Indien

Maurice : Pour la mère, sa fillette poursuivie pour meurtre "a été traitée comme une criminelle"


Par . - Publié le Mardi 17 Décembre 2013 à 10:04 | Lu 1069 fois

La maison familiale à Forest-Side. © L'Express de l'île Maurice
La maison familiale à Forest-Side. © L'Express de l'île Maurice
Alors que la fillette âgée de 10 ans qui a mortellement poignardé l'ami de son père a retrouvé la liberté vendredi dernier, et ce, sans qu'aucune poursuite judiciaire ne soit engagée à son encontre. La mère de l'enfant confiée pour l'instant à sa tante est revenue sur sa douleur.

"Notre fille n'est pas une criminelle. Elle a agi en légitime défense. Cet homme a commis des attouchements sur elle. Il s'est mal comporté", clame haut et fort la mère de la fillette aux côtés de son époux, rapportant aussi la gentillesse et le calme de l'enfant.

"C'est horrible ! Je n'aurais jamais imaginé vivre un tel drame. Ma fille a été traitée comme une criminelle. C'est dur pour une mère d'être loin de son enfant. J'espère qu'elle ne sera pas traumatisée à vie. Je lui ai parlé vendredi soir. Elle a peur, mais elle est contente d'être libre", souligne également la mère qui ne souhaite qu'une seule chose que son enfant "oublie ce cauchemar et arrive à mener une vie normale".

Pour rappel, la fillette a tué, mercredi dernier, l'ami de son père à l'aide d'un couteau de cuisine. Elle aurait commis l'acte après une nouvelle avance sexuelle de la part de ce dernier, âgé de 52 ans, comme le relate le journal Le Défi Quotidien.

L'homme aurait également pratiqué le voyeurisme lorsque l'enfant prenait sa douche, selon les premières déclarations de la fillette aux enquêteurs et aurait déjà commis des attouchements sexuels.

Le soir du drame, la victime aurait à nouveau eu des paroles déplacées à l'égard de la fillette qui lui aurait jeté dessus une télécommande n'ayant pas apprécié les mots prononcés. L'homme ne laisse pas passer le geste et gifle l'enfant. La fillette se rend alors dans la cuisine et se saisit d'un couteau avant de revenir au salon poignarder mortellement l'homme.

Indian Ocean Times




1.Posté par Môvélang le 17/12/2013 10:15

faisons une pétition pour que l'enfant soit enlevé à ses indignes parents, héberger un pédophile à la maison est impardonnable, il faut mettre les parents en prison

2.Posté par FREDO974 le 17/12/2013 10:30

Je rejoins cette mère de famille on a traitée sa fille comme une criminelle mais le coupable c'est le pervers qui est mort, la pauvre n'est qu'une victime dans cette affaire.

Mais le père mériterait de faire de la prison car ce pervers c'était un de ses compagnons de beuveries, c 'est ce père qui devait veiller à la sécurité de sa fille.

3.Posté par Choupette le 17/12/2013 12:41

Je rejoins le post 1.

Pauvre enfant.

4.Posté par kersauson de (P.) le 17/12/2013 13:07

pour etre sur place :
a noter que la police ne s est pas inquietée de savoir si c etait vraiment une gamine avc de si pty muscles qui avait reelement poignardé
sachant qu elle ne risquait pas gd chose , il y a peut etre detournement de la verite
de plus l ADN ils ne savent pas faire

bon ce salaud est mort elle sera libre
mais les parents n ont jamais rien fait contre lui !!

5.Posté par vital le 18/12/2013 07:56

pour la mère sa fille a été traitée comme une criminelle ,malheureusement il n'y a pas d'autres termes pour qualifier quelqu'un qui a tué , quand bien même dans des circonstances atténuantes .
vital

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes