Océan Indien

Maurice : Plus de 450.000 visiteurs en un an au parc animalier Casela

Jeudi 23 Juillet 2015 - 08:50

Le parc animalier Casela World of Adventures implanté dans l'Ouest de l'île Maurice à Cascavelle sur 250 hectares a accueilli plus de 450.000 visiteurs en un an lors du dernier exercice financier qui s'est clôturé le 30 juin dernier. 

Les visiteurs mauriciens représentaient plus de 60% du public.

Le groupe sucrier Médine propriétaire des lieux a dernièrement décidé d'investir un milliard de roupies (25 millions d'euros) sur les six prochaines années pour faire du parc une structure à rayonnement régional et international. 

Le parc dans sa nouvelle configuration accueille depuis décembre 2014 pour un véritable safari en terre mauricienne des girafes, des élans, des impalas, des oryx, des lions, des hippopotames, des rhinocéros, des zèbres, des dromadaires et quelque 70 antilopes. 

Le parc animalier de Casela a ouvert ses portes en 1979 sur 14 hectares.
Lu 867 fois



1.Posté par ALEROUL le 23/07/2015 10:20

PAGRAV cousin, ici nou nana nout rékin en lib servis !

2.Posté par Thierry le 23/07/2015 11:04

Ca change tout de même de notre zoo et des animaux qui étaient en cage et des ambitions de nos groupes sucriers. N'est pas investisseur qui veut ?

Dans le béton français, il y a des subventions à gagner et la fiscalité quand on sait bien s'y prendre. Les risques sont moins grands.

On peut devenir sous-développé pendant que les autres se développe.

Cela reste, néanmoins, un moyen, dont on doit se satisfaire, de sauver certaines espèces animales si cela se passe dans des conditions qui ne sont pas normales mais acceptables puisque l'on prélève tout de même ces animaux de leur environnement naturel pour du commerce.

3.Posté par noe le 23/07/2015 11:24

Qu'attend la Région pour faire un parc animalier à la place de Cilaos =trop dangereuse (chutes de pierres ) ? ou bien dans la forêt de l'Etang Salé comme croc park ?

4.Posté par noah le 23/07/2015 11:37 (depuis mobile)

On revient toujours aux avantages comparatifs des Mauriciens : foncier plus avantageux, main d'oeuvre moins chère et bilingue.

5.Posté par A mon avis le 23/07/2015 12:42

@ 2 : vous parlez de développement ?
Quel beau symbole de développement que la création de prisons pour animaux ! ?

6.Posté par WTF le 23/07/2015 12:42

Ah là là, soit une moyenne de 1232 clients par jours....punaise, ils ont vraiment tous compris le couzin, parce que eux, ils ne compte pas que sur les revenus de transfert pour faire vivre leur nation, ils comptent surtout sur le développement des activités économiques et notamment touristiques.

Dire que si nos décideurs le voulaient vraiment, on serait capables d'en faire autant voire mieux avec toute l'expertise et les aides européennes et française qu'on reçoit ici. Au lieu de ça, on ne compte que sur deux trois logement sociaux, des nouvelles grandes surfaces commerciales, des subventions à l'emploi aidés....c'est à dire le maintien sous perfusion de notre population (à but que électoraliste ? aussi à but de vérouiller le système en faveur d'une minorité)

7.Posté par Thierry le 23/07/2015 13:54 (depuis mobile)

A 5 vous m'avez compris de travers. WTF complète ce que je dis.
Un parc de plusieurs hectares n'est pas une cage.
De plus, je vous rejoins dans ma conclusion. J'ai conscience du prélèvement dans leur milieu naturel.

8.Posté par canelle le 23/07/2015 18:10

Si vous n'êtes pas au courant on ne prélève plus des animaux en forêt. Mais dans des zoos, et quand il y a des naissances on fait des échanges://

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues