Océan Indien

Maurice : Plus de 23.560 singes de laboratoire exportés en un peu plus de trois ans

Vendredi 26 Juin 2015 - 08:10

23.564 singes à longue queue ont été exportés entre le 1er janvier 2012 et le 30 avril 2015 à des fins de recherche biomédicale vers des laboratoires européens comme en France, Allemagne, Royaume-Uni, et Espagne ainsi que vers des laboratoires américains. 

Le Canada, le Mexique et Singapour sont aussi recensés comme pays hôtes. Un marché qui a généré plus de 2 milliards de roupiesdans son sillage. 

L'organisme des statistiques officielles de l'île, Statistics Mauritius, rapporte ainsi que 2.124 primates ont connu le même sort au premier trimestre 2015 pour un montant avoisinant les 182 millions de roupies. 

Pour rappel, l'île Maurice se positionne au deuxième rang des pays exportateurs de macaques après la Chine. 

* Un euro équivaut à 39 roupies
Lu 1184 fois



1.Posté par dleine le 26/06/2015 17:49

Très choquant, scandaleux, pauvres singes vendus à des labos pour servir de cobayes, c'est horrible, pauvres bêtes, c'est l'enfer qui les attend dans ces labos de la honte. et, de plus, je suis horrifié aussi de savoir qu'Air France est la dernière compagnie aérienne de passagers dans le monde qui continue à transporter des singes destinés à l'expérimentation. Air France expédie des milliers de singes chaque année en provenance de l'île Maurice et d'Asie pour des laboratoires et des fournisseurs de laboratoire en France, aux États-Unis et dans d'autres pays. Air France se grandirait à stopper ce commerce cruel pour ne plus rester Air Souffrance pour ces pauvres animaux qui atterrissent dans les labos de la honte.

2.Posté par mimozar le 26/06/2015 17:54

C'est horrible pour ces pauvres singes. L’Ile Maurice exporte chaque année de plus en plus de singes pour les besoins des laboratoires de recherche et la France compte parmi les plus gros clients.

La France à elle seule a fait entrer près de 2000 singes en 2014, ce qui représente 117% de plus qu’en 2013. Des chiffres vertigineux à l’encontre de toute éthique !

Ces importations sont facilitées par le concours des compagnies aériennes. Si la plupart d’entre elles ont fait le choix de ne plus transporter de primates, Air France demeure la principale compagnie qui achemine les singes mauriciens vers l’Europe et les États-Unis pour livrer l’industrie de la recherche.

Parmi les milliers de singes exportés chaque année, des centaines d’entre eux sont capturés dans la nature. Ils sont ensuite enfermés dans des fermes d’élevage présentes sur toute l’Ile, où ils seront reproduits en nombre dans des conditions intolérables. S’ils survivent aux conditions de transport, ils finiront leur vie dans l’horreur des expérimentations des laboratoires de recherche. C'est révoltant, mais pour le fric, tout est bon, ces singes ne sont pas des objets, mais des êtres vivants, sensibles, que nous devons protéger et respecter.



3.Posté par louisa le 26/06/2015 18:00

Honteux, pauvres singes exploités , sans défense, qui vont servir aux labos, de véritables souffrances pour ces animaux martyrs, cela contraste fortement avec l'image paradisiaque de Maurice aux yeux des touristes mais l'envers du décors est autre pour ces pauvres singes. Une enquête en caméra cachée menée par l'Union Britannique pour l'Abolition de la Vivisection (BUAV) en 2012 dénonçait l'horreur des fermes d'élevage sur l'île Maurice », souligne le site Natura-Sciences. Une nouvelle enquête publiée en janvier 2014 et effectuée, cette fois-ci, par la National Anti-Vivisection Society (Société nationale anti-vivisection) montre que rien n'a changé. Les images ont été récoltées dans une installation d'élevage à l'île Maurice et dénoncent la maltraitance que subissent ces animaux : manipulations violentes, prélèvements, tests douloureux, tatouage d'identification sans anesthésie. Bref tout ceci pour dire que ces pauvres singes ont des conditions de vie horribles dan ces fermes d’élevage et finissent dans les labos, pour servir de cobaye, une honte

4.Posté par dimitrien le 26/06/2015 18:03

Une horreur qui attend ces singes, c'est contraire à l'éthique. A ce sujet, j’ai été bouleversé par l’article intitulé “Urgence pour les macaques de l’Ile Maurice” sur le site de l’association One Voice avec une pétition en ligne pour que la compagnie Air France mette un terme aux transports de singes pour alimenter ce commerce de la honte destinés aux labos..

5.Posté par marcel le 26/06/2015 18:05

VIVISECTION = SOUFFRANCE ET TORTURE LEGALES - ABOLIR CETTE HONTE !

6.Posté par olivier le 26/06/2015 18:09

Quand va t-on arrêter de faire souffrir ces singes et de se faire du fric sur leur dos, expédier ces singes vers les labos c'est les envoyer à la torture et à la mort.. L'île Maurice devrai interdire cette horreur, cela ternit son image de marque car cela est vivement critiqué par les défenseurs mondiaux des droits des animaux.

7.Posté par franck le 26/06/2015 18:11

A propos de la vivisection, j'ai été consterné et indigné par le fait que la compagnie aérienne AIR FRANCE transportait des animaux destinés à des laboratoires en France et dans d'autres pays, et ce malgré le fait que l'opinion publique et un monde scientifique grandissant jugent l'expérimentation animale inefficace, inacceptable et inutile. Ces pauvres animaux pour laboratoires sont soumis à une souffrance extrême et intolérable .A ce sujet, Brigitte Bardot avait écrit au président d'Air France, affirmant que son entreprise était «le plus gros pourvoyeur des laboratoires». «Ces transports de la honte salissent l'image de votre compagnie et compliquent l'action des organisations de défense des animaux, comme ma fondation, qui luttent contre l'effroyable vivisection», écrivait ainsi Madame Brigitte BARDOT.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues