Océan Indien

Maurice: Pas de cassure entre le Parti mauricien social démocrate et le Parti travailliste

Lundi 13 Janvier 2014 - 10:08

Maurice: Pas de cassure entre le Parti mauricien social démocrate et le Parti travailliste
Fin des tensions au plus haut sommet de l’État mauricien entre les principaux alliés au pouvoir depuis 2010.

Xavier-Luc Duval, le leader du PMSD (Parti mauricien social démocrate) qui avait assuré vouloir mettre les points sur les i avec son principal allié du Parti travailliste, a écarté définitivement toute possibilité de cassure au sein de la majorité gouvernementale PTr-PMSD.

Dans deux communiqués laconiques émis samedi, le Bureau du Premier ministre et l'état-major bleu du PMSD ont réitéré pour ce dernier leur volonté de continuer à travailler ensemble "dans la solidarité au sein de l'alliance, en vue de réaliser le programme gouvernemental et les mesures budgétaires".

Après plusieurs jours de tension entre Xavier-Luc Duval et le Premier ministre Navin Ramgoolam, les deux partenaires ont réaffirmé leur vision politique commune "pour le bien-être des Mauriciens, pour la croissance et pour l'unité nationale", comme le souligne également le Bureau du Premier ministre.

Pour rappel, les rapports conflictuels entre Xavier-Luc Duval et le ministre du Tourisme Michael Sik Yuen sont mis en avant par la presse mauricienne pour expliquer les causes de ces remous à la tête du pouvoir. Michael Sik Yen, ex-membre du PMSD avait été expulsé le 30 décembre dernier de son parti après avoir limogé le 15 février 2013 de son poste de président de la Mauritius Tourism Promotion Authority un des principaux lieutenants de Xavier-Luc Duval.

Dans le même temps, le Premier ministre Navin Ramgoolam a toujours maintenu sa confiance à l'égard de son ministre du Tourisme, Michael Sik Yuen.

Pour Paul Bérenger, chef de l'opposition parlementaire et leader du MMM (Mouvement Militant Mauricien), cet épisode est symptomatique de la désunion entre les bleus du PMSD et les rouges du Parti travailliste, comme le rapporte le journal Le Dimanche L'Hebdo. "C'est reculer pour mieux exploser! Il n'y aura pas d'esprit d'équipe au sein du gouvernement", a déclaré l'ancien Premier ministre.

Indian Ocean Times
.
Lu 244 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter