Océan Indien

Maurice : Les trois suspects donnent des détails sur le meurtre de l'Ecossaise

Jeudi 20 Juillet 2017 - 15:20

Janice Farman a été tuée le vendredi 7 juillet
Janice Farman a été tuée le vendredi 7 juillet
Janice Farman, une Ecossaise de 47ans, a été assassinée devant son fils adoptif de 10 ans souffrant d’autisme dans l’après-midi du vendredi 7 juillet. Les suspects, Ravish Fakhoo, Kamlesh Mansingh, Anish Soneea, qui ont été reconnus par le fils et retrouvés par les forces de police, ont expliqué leur acte ce lundi 17 juillet lors d’une reconstitution.

Les trois meurtriers ont détaillé leurs gestes le jour du drame et expliqué les raisons pour lesquelles ils ont ciblé cette Écossaise vivant à l’île Maurice depuis dix ans. Selon leurs déclarations, ils ont prémédité leur coup.

Les meurtriers affirment qu’ils ont tout d’abord garé leur véhicule à proximité de la maison, un des malfaiteurs a été reconnu par Janice Farman qui a tenté de lutter contre les cambrioleurs.

Ils ont fini par l’agresser en l’étouffant avec un coussin. Ils ont ensuite nettoyé la scène avec un chiffon avant de lui dérober du matériel électronique. Les cambrioleurs ont ensuite fuit à Palma pour se débarrasser du chiffon. L’un des malfrats est rentré chez lui avec la voiture de Janice Farman avant de s’en débarrasser à Trois-Mamelles alors que les policiers étaient déjà à sa recherche. Les trois malfaiteurs se sont ensuite débarrassés des objets volés en les brûlant à Mare-aux-Vacoas. Les trois fuyards ont ensuite été retrouvés par la Major Crime Investigation Team accompagné par la Special Supporting Unit et des chiens renifleurs.

Deux des trois suspects, Ravish Rao Fakhoo et Kamlesh Mansingh (photo : L'Express de Maurice)
Deux des trois suspects, Ravish Rao Fakhoo et Kamlesh Mansingh (photo : L'Express de Maurice)
Lu 1985 fois



1.Posté par MICHOU le 20/07/2017 18:03

Les voleurs se sont débarrassés de leur butin, alors pourquoi avoir agressé cette femme et l'avoir tuée? Se mettre à trois en plus pour attaquer une femme et un enfant et ça s'appelle le sexe fort!

2.Posté par Totoche le 21/07/2017 05:29

Ahahah les pieds nickelés! Une femme aura été tuee pour rien en somme.
Par contre les prisons mauriciennes seront dignent de leur peine... pas comme celle de La Réunion !

3.Posté par Léopold le 24/07/2017 15:16

Ah quel dommage, il ne faudrait pas que l'Ile Maurice connaisse une délinquance galopante
comme à la Réunion. La fermeté des juges Mauriciens n'a rien de comparable à celle des juges
Réunionnais....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >