Océan Indien

Maurice : Les planteurs de fatak, à la base d'un biodiesel révolutionnaire, se regroupent en coopérative

Vendredi 3 Juillet 2015 - 09:15

Les planteurs de fatak ont dernièrement décidé de se regrouper en coopérative. 

La canne de Provence, peut notamment produire de la biomasse et utilisable notamment après une décomposition naturelle en termes de biodiesel. De son nom scientifique arundo donax, le fatak est à la base d’un biodiesel révolutionnaire qui pourrait faire rouler les automobiles et autres motos circulant à l’île Maurice. 

La plante herbacée Fatak, à forte valeur énergétique entre dans la composition de ce nouveau biocarburant. Le biodiesel obtenu pourrait alors proposer une alternative écologique aux consommateurs avec de l’huile végétale brute et une combustion qui n’augmente pas le taux de CO2 dans l’air. 

Le prix affiché à la pompe dans les futurs points de vente sur l'île serait le même que le diesel ordinaire. 
Lu 1138 fois



1.Posté par Tonton le 03/07/2015 15:23

lol, "planteurs " de fatak .... krkr bien rigolé.

A la Réunion cette herbe est considéré comme espèce envahissante. Merci Monsieurs les automobilistes de vous bourrer un peu dans le réservoir ! Vous ferais du bien à la nature !

Pour notre "zounaliste", une petite leçon de rattrappage: son nom biologique ets: Panicum maximum Jacq.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues